Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Affaire des Cubains échoués à Sinnamary : un « aide-piroguier » brésilien condamné à 8 mois de prison sur reconnaissance préalable de culpabilité

Affaire des Cubains échoués à Sinnamary : un « aide-piroguier » brésilien condamné à 8 mois de prison sur reconnaissance préalable de culpabilité

C’est une affaire qui aura déchaîné les réseaux sociaux guyanais ce week-end.

Une vingtaine de ressortissants cubains sans titre de séjour ont été accueillis la nuit de vendredi à samedi à l’Hôtel du Fleuve de Sinnamary après un périple encore confus.

Un ressortissant brésilien a été condamné «samedi» dans cette affaire a-t-on appris  ce lundi auprès du procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz.

Explications. 

Un « aide-piroguier (takariste) », de nationalité brésilienne, «d’Oiapoque» a été condamné « samedi à 8 mois d’emprisonnement et 5 ans d’interdiction du territoire national », pour «aide au séjour irrégulier» après avoir été « interpellé » vendredi dans l’affaire d’immigration irrégulière notamment d’une vingtaine de ressortissants cubains qui se disent arrivant du Suriname, a-t-on appris ce lundi auprès du procureur de la République de Cayenne Samuel Finielz.

Les migrants avaient été hébergés vendredi soir à l’Hôtel du Fleuve de Sinnamary.

Une partie des migrants à l’Hôtel du Fleuve samedi

Le procureur ne précise pas en l’état si l’aide-piroguier condamné à une peine d’emprisonnement ferme a été effectivement écroué ou pas, une peine inférieure ou égale à deux ans ne conduisant pas à forcément à la case prison.

Un communiqué de la préfecture (1) sur cette affaire, adressé ce lundi à la presse en fin d’après-midi, laisse augurer que non :

«Pris en charge par la PAF (police aux frontières) pour un éloignement, il sera remis aux autorités brésiliennes», note ainsi le communiqué.

Son retour au pays devant vraisemblablement le ramener à Oiapoque où l’aide-piroguier habiterait selon le procureur.

L’homme a été condamné sur « reconnaissance préalable de culpabilité » a confirmé le procureur à l’auteur de ces lignes.

La comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) est une procédure qui permet de juger rapidement l’auteur d’une infraction qui reconnaît les faits reprochés. On parle aussi de plaider-coupable.

Le procureur de la République ne peut recourir à la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) que si la personne mise en cause est majeure. Elle doit impérativement reconnaître les faits qui lui sont reprochés pour que cette procédure soit mise en œuvre

Une peine est proposée à l’auteur des faits par le procureur. En cas d’acceptation, le juge valide la décision.

Une affaire qui a fait des gorges chaudes sur les réseaux sociaux ce week-end notamment après une saillie du président de la CTG samedi après-midi, mettant en cause, sur son mur Facebook, le rôle prêté à l’armée dans cette affaire.

Interrogée dimanche puis relancée ce lundi (voir ci-dessous) aux fins d’obtenir la version des Forces armées en Guyane (FAG) quant au rôle présumé prêté aux militaires dans ce dossier par le président de la CTG relayant une affirmation du maire de Sinnamary, la conseillère communication du commandant supérieur des FAG n’avait pas donné suite au moment de la mise en ligne de cet article.

Contacté lundi sur sa messagerie Facebook, le maire de Sinnamary, Michel-Ange Jérémie, n’avait pas donné suite au moment de la mise en ligne de cet article.

A l’Hôtel du fleuve ce lundi, on confirme que les Cubains notamment ont quitté les lieux samedi.

Du côté de la préfecture, on indique que samedi, avant le départ des migrants de l’Hôtel du fleuve, en déduit-on : «les services de l’État ont organisé le dépistage au Covid-19 de toutes les personnes présentes. Aucun test n’ayant été positif, la police aux frontières (PAF) présente sur place a alors procédé à l’audition des étrangers en situation irrégulière. La possibilité de déposer un dossier de demande d’asile dans les 48h leur a alors été notifiée. Ces demandes seront instruites conformément aux engagements internationaux de la France.».

FF

(1) Article réactualisé lundi après-midi suite à des précisions apportées, à notre demande, par le procureur et suite au communiqué préfectoral.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube