Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Mobilisation dans la fonction publique

Mobilisation dans la fonction publique

Les fonctionnaires sont appelés à la grève et à manifester avec l’ensemble de leurs syndicats ce mardi 10 octobre pour faire entendre leur « mécontentement contre la politique d’économie du gouvernement. »

Enseignants, policiers, infirmières… les salariés de la fonction publique se mobilisent pour dénoncer entre autres « la baisse drastique des contrats aidés, les suppressions de postes prévues au budget 2018, le gel du point d’indice, la hausse non compensée de la CSG, le jour de carence.. ».

Ils seront dans la rue ce mardi 10 octobre pour exiger « la reconnaissance du travail, des missions, des engagements professionnels des agents publics, l’amélioration des conditions de travail, la mise en œuvre volontariste des mesures de l’Accord de Guyane relatives à la santé, l’éducation, la justice et la sécurité… » rappelle la CFDT, l’un des neufs syndicats co-signataires de l’appel à la grève.

Une mobilisation qui sera suivie aussi dans l’éducation où des actions sont à prévoir. L’intersyndicale Education de Guyane – Unsa, CGT, Sud-éducation, Fsu et Steg-Utg – appelle à une grève et à des actions afin de dénoncer « la situation catastrophique de l’académie et la souffrance de tous les personnels, le manque de professeurs, les salles pas prêtes, les emplois aidés non renouvelés, les directions incompétentes, la réforme de dédoublement des CP mal faite, le pilotage académique à la dérive, etc… ».

Deux points de rendez-vous sont connus, à 9 heures à Cayenne devant la préfecture et devant le rectorat, et à Saint-Laurent devant l’Inspection et le rectorat.

En raison du mouvement social la CACL informe ses usagers que l’organisation de la desserte des lignes du réseau de transport de la RCT risque d’être fortement perturbée.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube