vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Les propos « orduriers » de Confiant contre « ces créoles guyanais »

« Sé Kréyol guiyanè-la sé on bann enbésil-rasis ki met an wout pou déchouké René Dorville (dwayen a Fak Guiyàn) davwa i Gwadloupéyen é Jean-Marie Fotsing (prézidan a Pol Guiyàn) davwa i Afriken » (« ces créoles guyanais sont une bandes d’imbéciles racistes qui ont tout mis en marche pour déchoquer René Dorville (doyen de la Fac en Guyane(Guadeloupéen) et Jean-Marie Fotsing (Président du pole Guyane) (Africain) » Lire l’intégralité de la traduction ici). Bronca à la lecture du message privé écrit par le doyen de la faculté des Lettres et Sciences Humaines, écrivain et militant martiniquais Raphaël Confiant à Danik Ibrahim Zandwonis,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

24 commentaires

  • Ne seraient-ce pas les guyanais qui demandaient les têtes du martiniquais et de l’africain, en réclammant leur départs, qui s’offusquent aujourd’hui d’être catalogués « d’imbéciles racistes »?! Vous commencez sur ce terrain et quand on qualifie vos comportements et qu’on les dénonce (cf « imbéciles racistes ») vous hurlez maintenant. Qui a commencé en premier?! C’est un terrain glissant que vous avez vous même ouvert. Pas étonnant qu’ensuite le débat devienne nauséabond.

  • Pourquoi ce courriel a-t-il été transmis aux médias guyanais (qui s’y sont plongés la tête la première) par le président de la Région Guyane ?

  • Alexandre nous prend-il pour des cons ? C’est lui (ou son équipe) qui transmet la lettre aux médias et ensuite il joue au pompier sur le site de Troubiran !. Arèté ké sa !

  • Rodolphe Alexandre le sauveur suivi de Marie-Laure Phinéra Horth les justiciers toujours prêts à dégommer des communiqués et à provoquer des conférences de presse. On rentre en période électorale, il faut donc occuper le terrain et être sur tous les fronts. Attention tout de même car à trop communiquer on fini par se prendre les pieds dans le plat.

  • Alexandre deux fois interviewé au journal de 13h de RFO ce lundi. En tant que pdt de Région puis pdt de la CACL (cumulard). La cour…

  • Et l’histoire se répète….. Académie Antilles Guyane – Pas de postes pour la Guyane, peu de poste pour la Guadeloupe, tout en Martinique. Que des contractuels en Guyane.Il a fallu que « ça pète » en Guyane pour que le ministère découvre tout cet excédent de poste en Martinique et crée les trois rectorats. Aujourd’hui c’est l’université de Guyane. Concernant Monsieur CONFIANT, on aurait pu s’attendre à autre chose de la part du grand écrivain qu’il prétend être. Le fait est pourtant là, ces propos sont à hauteur de son cerveau, ras le sol. Avant de commenter des faits et cracher des horreurs, il faut étudier le dossier concerné. Je ne crois pas que chez les antillais intelligents de tels propos passeront.

  • RoRo la girouette vénale continu a brasser de l’air et a faire de la récup!
    Par contre les propos de Mr Confiant ne sont pas admissibles pour autant.

  • il ne faut pas ce laisser avoir pas ces diversions. il ne faut pas oublier le but que les étudiants de Guyane veulent atteindre.
    j’ ai note au journal une dame de l’académie Antilles -Guyane disait que les problèmes pour la Guyane étaient d’ordre historique tout en oubliant de dire que les Antilles contrôlait historiquement la bourse. Ceux qui peut aussi expliqué certains retard dans bien des domaines pour nos étudiants n’est-ce pas madame.

  • Rien d’etonnant de la part de ce type quand on sait qu’il soutient notamment Dieudonné.

  • Ce que j’ai à dire m’en fou de ce que Alexandre ou Madame la Mairesse a pu dire ce que je retiens c’est que les propos on réellement été dit un point c’est tout c’est tout simplement honteux!!!

  • La gui ane y tan pou nou aji

  • Gros problème de « désinformation » en ce moment ; lors de la traduction du texte de R.Confiant sur http://www.franceguyane.fr/actualite/education-sante-environnement/universite-polemique-autour-d-une-lettre-de-raphael-confiant-175321.php?
    « Sé Guiyanè-la sé on bann rasis » traduit par « Les Guyanais sont une bande de racistes » et devrait l’être par « Ces guyanais sont … »
    Votre titre sur GuyaWeb est aussi erroné par la même, « Sé Kréyol guiyanè-la sé … » devrait être traduit par « Ces créoles guyanais … » et NON « Les créoles guyanais »
    En lisant le texte en créole on comprend très bien que Raphaël CONFIANT insulte directement un groupe de personnes qui manipule l’opinion publique et les étudiants pour l’autonomie de l’Université en Guyane, ce ne sont pas « tous les guyanais » qui veulent éjecter Mrs DORVILLE et FOTSING, même pas la majorité des étudiants qui se demandent comment ils ont été entrainés là à l’insu de leur plein gré … avez vous vu les photos des amphithéâtres, les étudiants ne le remplissent plus, ils sont absents !!! Chapeau bas à ceux qui tirent les ficelles d’en haut !!!!
    Par ailleurs il y a censure de l’email « http://www.guyaweb.com/wp-content/uploads/2013/10/photo.jpg », quand on voit comment une lettre « L » au lieu de « C » peut changer le texte, alors imaginez une ligne entière … on a même pas la date de l’email !!! Mrs les journalistes, faites quand même bien votre travail, sinon cela s’appelle de la désinformation !!!!

    • MB

      Monsieur,
      J’ai bien pris note de votre commentaire et corrigé l’erreur commise,
      vous remerciant.

  • Afarel, tu vas pas couper les cheveux en quatre non plus…

  • Une désinformation générale pour laquelle la presse participe! Aucune questions sur l’origine du mai et sur la façon dont il a fuité…

  • Gros problème de “désinformation” en ce moment ; lors de la traduction du texte de R.Confiant sur http://www.franceguyane.fr/actualite/education-sante-environnement/universite-polemique-autour-d-une-lettre-de-raphael-confiant-175321.php?
    “Sé Guiyanè-la sé on bann rasis” traduit par “Les Guyanais sont une bande de racistes” et devrait l’être par “Ces guyanais sont …”
    Votre titre sur GuyaWeb est aussi erroné par la même, “Sé Kréyol guiyanè-la sé …” devrait être traduit par “Ces créoles guyanais …” et NON “Les créoles guyanais”
    En lisant le texte en créole on comprend très bien que Raphaël CONFIANT insulte directement un groupe de personnes qui manipule l’opinion publique et les étudiants pour l’autonomie de l’Université en Guyane, ce ne sont pas “tous les guyanais” qui veulent éjecter Mrs DORVILLE et FOTSING, même pas la majorité des étudiants qui se demandent comment ils ont été entrainés là à l’insu de leur plein gré … avez vous vu les photos des amphithéâtres, les étudiants ne le remplissent plus, ils sont absents !!! Chapeau bas à ceux qui tirent les ficelles d’en haut !!!!
    Par ailleurs il y a censure de l’email “http://www.guyaweb.com/wp-content/uploads/2013/10/photo.jpg”, quand on voit comment une lettre “L” au lieu de “C” peut changer le texte, alors imaginez une ligne entière … on a même pas la date de l’email !!! Mrs les journalistes, faites quand même bien votre travail, sinon cela s’appelle de la désinformation !!!!

  • Eric

    Ce que je retiens dans les propos de Mr CONFIANT, c’est l’insulte faite aux Guyanais. Pour moi, ils ne sont que le reflet de ses sentiments cachés profonds envers nous . Sous couvert d’un livre publié en 2002 et presque méconnu par la majorité des grévistes et plus généralement des guyanais, il essaye de justifier sa colère. C’est trop facile. Ce qui est dit est dit.
    Comme le dit Sissine dans son commentaire, effectivement l’histoire se répète. Il est temps que la Guyane s’affranchisse des Antilles. Quand comprendra t’on que notre destinée n’est pas liée à la leur. Nous n’avons pas vocation à être la dernière roue du carrosse. La Guyane n’est pas une sous province de la Martinique ou de la Guadeloupe. Les Guyanais se sont battus pour avoir une académie de plein exercice, se sont battus pour avoir une Cour d’Appel de plein exercice. Il est donc normal que maintenant que nous nous battions pour une Université Guyanaise de plein exercice
    Si cela avait été le cas contraire, je pense pas que nos amis antillais auraient accepté d’être géré à 2000 km de chez eux.

  • De la part d’un « Ecrivain » ce genre de propos reste de toute façon inadmissible… Imaginons les mêmes propos tenus par un homme (ou une femme) public en Métropole…
    Mais il y a deux poids, deux mesures !

  • Je crois qu’il faut corriger la correction (voir la double contribution « problèmes de traduction » et « bien traduire »)
    En créole antillais, « sé guiyané-la » signifie bien « LES Guyanais » et non « ces Guyanais », qui serait « sé guiyané-lasa »
    Voir (entre autres) « Le créole sans peine », méthode Assimil, 14ème leçon p. 46.
    Les propos incriminés constituent donc bien la stigmatisation de toute une communauté. Je vous laisse le soin de choisir le terme le plus adapté pour caractériser cette attitude.

  • ils étaient où »ces » guyanais (qui se réveillent maintenant avec un un faux combat) quand nous avons manifesté contre la LÉGION A KOUROU?on était une quinzaine seulemet !où étaient ils quand nous avions manifesté lors de l’assassinat de MICHEL KAPEL?on était à peine une vingtaine! où étaient ils quand nous avons manifesté avec les amérindiens quand les jeunes de KOUROU étaient emprisonnés ?où étaient ils récemment quand les kamarad (MAIS ET AUTRES) revendiquait pour leurs enfants « bushinengué » a MARIPASOULA?pfff!quel combat?
    OUI POUR UNE UNIVERSITÉ EN GUYANE !non pour la démagogie!!!!!!!!!!!et le rejetde l’autre alors que le « colon « rit!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    signé un GWADLOUPEYEN

  • Je croyais que c’était Léon…

  • Plus proche de l’animal que de l’humain, Raphaël Confiant confirme la réussite du travail d’aliénation mentale réalisé par le colonisateur afin de diviser les colonisés et ainsi les afaiblir pour mieux les controler. Il confirme aussi s’il en était, qu’un CV bardé de diplomes ne réflettent pas l’intelligence.

  • La première traduction est la bonne. « Sé guyanè-la » = « Les Guyanais ». En guadeloupéens, « ces Guyanais » serait : « Sé guyanè lasa », en martiniquais : « Sé guyanè tala ». Attention tout de même à ne pas se laisser emporter par les propos d’un individu qui ne détient pas les manettes de l’UAG tout entière et qui nous éloignerait du vrai débat. Ceux qui continuent à y accorder une importance centrale risquent de se faire passer réellement pour des « tèbè ». L’intelligence humaine ne doit pas tomber dans cet écueil d’aussi basses considérations.

  • POurquoi mon commentaire n’a pas été mis en ligne ? Censure à guyaweb !!!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Débats sur la presse avec Edwy Plenel de Médiapart

Edwy Plenel, journaliste et cofondateur de Médiapart, média d'information en ligne lancé en 2008 et qui rencontre un grand succès avec aujourd'hui 150 000 abonnés, est présent cette semaine en G...

Antoine Primerose réélu président de l’Université de Guyane

Antoine Primerose a largement remporté le scrutin qui s'est tenu ce jeudi et reste à la tête de l'Université de Guyane (UG) pour un mandat de quatre ans. "Aujourd’hui (...) s’est tenue l’...

Le « droit au remords » : de quoi s’agit-il ?

Eléments d'explication sur cette disposition incluse dans le protocole de sortie de crise signé ce mercredi 16 janvier au Centre Hospitalier de Kourou (Guyaweb du 16/01/2019). " Il s’agit d’u...

Fin de crise au CHK : “On ne peut pas rester éternellement devant l’hôpital”

Sortie de crise au Centre Hospitalier de Kourou, sans subvention du CNES ni reprise de toute l'ancienneté des agents. Malgré ces deux points bloquants - sur trois - qui n'ont pas encore trouvé d'is...

Affaire MDPH Guyane : le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de fonds et recel de détournement de fonds

Le parquet de Cayenne a requis mercredi 26 décembre, l'ouverture d'une information judiciaire, dans l'affaire touchant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Guyane. Autrem...

Appel à la prudence sur la D11

La Collectivité Territoriale de Guyane « demande aux usagers de faire preuve de la plus grande prudence » suite à affaissement survenu sur une partie de la chaussée « située vers le PR 10 + 300...

Toutes les petites annonces ( 5 ) :

Immobilier ( 2 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions