vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Le parquet requiert le placement en centre éducatif fermé de deux mineurs de 14 ans auteurs présumés de l’agression d’une dame de 76 ans à son domicile à Cayenne

Le parquet requiert le placement en centre éducatif fermé de deux mineurs de 14 ans auteurs présumés de l’agression d’une dame de 76 ans à son domicile à Cayenne

« Deux mineurs âgés de 14 ans » ont été déférés au parquet ce mercredi dans l’affaire de «vol aggravé et séquestration » d’une Cayennaise de 76 ans à son domicile dimanche avant le lever du jour, a-t-on appris ce mercredi auprès de la procureure adjointe Isabelle Arnal. Le parquet requiert, comme mesure immédiate, un placement des deux mineurs en centre éducatif fermé. Une réquisition laissée à l’appréciation d’un juge comme le veut la procédure. Les faits se sont déroulés dimanche 29 octobre à 5 heures, un jour qu’il faisait nuit, au village chinois (appelé aussi La crique), un quartier populaire de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • incal973

    «un jour qu’il faisait nuit», «poétiquement dénommé l’Allée de la mort», «des jeunes un rien désœuvrés […] dans une atmosphère de chichon», «le maire de Cayenne […] pas hyper à l’aise»
    Je ne comprends plus votre style qui n’a plus rien de journalistique, M. Farine.
    Vous n’êtes pas sur un blog, respectez vos lecteurs svp.

  • FF

    Qu’y a-t-il de faux là-dedans, c’est juste un peu de style. Attention à la police (nombriliste) de la pensée. Les faits sont respectés, le commentaire est libre.

  • FF

    L’expression « Un jour qu’il faisait nuit » est extraite d’un poème magnifique composé uniquement d’oxymores (ou oxymorons) écrit par Robert Desnos, grand poète surréaliste, mort en 1945 d’une maladie contracté dans un camp de concentration. Ce sont des faits. Son œuvre est talentueuse et nous change de l’écrit austère un rien administratif du morne quotidien…

    Un jour qu’il faisait nuit (extrait du recueil de Robert Desnos intitulé : Langage cuit)

    Un jour qu’il faisait nuit
    Il s’envola au fond de la rivière.
    Les pierres en bois d’ébène, les fils de fer en or et la croix sans branche.
    Tout rien.
    Je la hais d’amour comme tout un chacun.
    Le mort respirait de grandes bouffées de vide.
    Le compas traçait des carrés et des triangles à cinq côtés.
    Après cela il descendit au grenier.
    Les étoiles de midi resplendissaient.
    Le chasseur revenait carnassière pleine de poissons
    Sur la rive au milieu de la Seine.
    Un ver de terre, marque le centre du cercle sur la circonférence.
    En silence mes yeux prononcèrent un bruyant discours.
    Alors nous avancions dans une allée déserte où se pressait la foule.
    Quand la marche nous eut bien reposé
    nous eûmes le courage de nous asseoir
    puis au réveil nos yeux se fermèrent
    et l’aube versa sur nous les réservoirs de la nuit.
    La pluie nous sécha.

    • incal973

      Merci de m’avoir éclairé sur ce jour nocturne.
      Cette référence littéraire familièrement inconnue aura échappé à d’autres que moi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Est-ce que Léon perd Noël ? Le 20 décembre, il a une audience devant le juge suite à une demande d’aménagement de sa peine de prison dans l’affaire CCOG

La décision de ce jeudi 13 décembre dans l'affaire Senog change-t-elle la donne en matière d'aménagement de peine pour Léon Bertrand détenu au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly depuis bi...

Mort d’Hendy : confirmation de la culpabilité de Dominique Mangal pour «homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence» et de sa condamnation à deux ans de prison !

La Cour d'appel de Cayenne, dans son délibéré rendu jeudi matin, a confirmé la culpabilité du chef d'entreprise Dominique Mangal, 52 ans, responsable d'un syndicat de transporteurs et aujourd'hui...

Pas de confusion des peines pour Léon Bertrand condamné à 18 mois de prison ferme dans l’affaire du parachute doré de son compère de la Senog Guy Le Navennec

Le verdict est tombé ce matin à la Cour d'appel de Cayenne dans l'affaire du parachute doré. La juridiction ne devait se pencher que sur les peines à infliger à Léon Bertrand et Guy Le Navennec....

Episode de pollution atmosphérique aux particules fines

Le seuil d’information et de recommandation est dépassé ce jeudi 13 décembre selon ATMO Guyane.  « Ce jeudi 13 décembre 2018, les concentrations en particules fines dans l’air ambiant d...

Financement de l’Hôpital de Kourou : le Cnes ne veut plus jouer les pompiers de service, l’UTG veut la poursuite de la subvention annuelle du spatial

Une partie du personnel de l'hôpital de Kourou est en grève depuis lundi. Parmi les revendications des grévistes : la conservation de l'ancienneté pour tous les personnels lors du passage du pr...

Un recours contre le projet de Total

Un volet judiciaire s'ouvre contre le projet d'exploration pétrolière accordé à Total par la préfecture de Guyane. Plusieurs associations environnementales ont déposé un recours au fond ce merc...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions