vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Un projet immobilier « sensible » sur Bourda

Un projet immobilier « sensible » sur Bourda

Un projet immobilier porté par le vice-président de la Fédération du BTP, Didier Magnan, sur la route de Bourda est contesté par l’association Maiouri Nature Guyane. Le permis de construire qui oppose les deux parties depuis 2011, avait d’abord été rejeté par la municipalité de Cayenne. « Vendredi », on saura si le second dossier est validé ou non, après sept mois de gel à l’instruction. Le lieu est privilégié. A deux pas du centre-ville de Cayenne, surplombant la mer, la route départementale de Bourda offre un point de vue rare et intimiste sur les plages de Zéphyr, des Salines, les roches du petit…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

38 commentaires

  • Philou

    Quand l’intérêt particulier prime sur l’intérêt général … Vieux comme le monde ! Espérons que la mairie saura dire non. Cela aura valeur d’exemple. L’argent ne doit pas être maître de tout !!!

  • L’argent ne doit pas être maitre du monde certes et je suis d’accord, mais malheureusement Pour certain tous les privilèges sont accordées. Ils passent outre et se foutent bien souvent des interdits et lois, car ils se prennent pour des petits rois en puissance au mépris d’autrui, de la nature, des projets publics, de la société en générale. J’espère de tout coeur que la Mairie de Cayenne ne donnera pas son accord à se projet, ainsi que l’association Maiouri Nature Guyane tiendra tête et l’Architecte des bâtiments de France maintiendra sa position. Il faut en finir avec ces gens qui se prennent pour le nombril du monde, la Guyane est une Région, un Département, c’est la France pas une république bananière.

  • Y a-il une page 2 à cet article ? La dernière ligne le laisse penser, mais…

    • MB

      Bonjour Odile,
      l’article est composé de deux pages. Il s’achève avec les propos de l’avocat. Cordialement.

  • Si le terrain en question se trouve coté plage, il y a de fortes chances pour qu’il soit en PPR rouge littoral, aléa fort, recul du trait de côte, comme tout le bord de mer du vieux port de Cayenne à Dégrad des cannes ! Si c’est le cas, tout permis de construire nouveau est interdit par arrêté, seuls les travaux de réhabilitation d’une construction existante sont acceptés par les services instructeurs ! M. MAGNAN, tout Magnan qu’il soit, ne devrait donc pas avoir l’autorisation de construire son immeuble !

  • amertume

    Un grand BRAVO ! à Patrick, Loulou ,et Philou. Suis entièrement d’accord avec vous.
    La loi reste la loi même pour ceux qui pensent ne faire parti du commun des mortels à cause de leur fric , de leur nom .Tout ne doit leur être permis.,

  • M. le président de la FRBTP, je suis riverain et je peux vous affirmer que les nuisances de drogués que vous prétendez, n’existent que dans vos discours fallacieux et dans votre démarche égocentrique.

  • Les relations trop amicales entre Madame le Maire et les acteurs du BTP me laissent songeur. D’abord il y a eu le « petit arrangement » de Châton, maintenant cette façon de « fermer les yeux » dans ce dossier…
    La politique, le BTP. Le BTP, la politique. Vous pensez à ce que je pense ?

  • Maiouri Nature Guyane

    Maiouri Nature a établi un rapport complet avec nos expertises et cartographies qui prouvent que cet espace naturel, ne peut et ne pourra, eu égard à la réglementation du code de l’Urbanisme (Risque Mouvement de terrain et risques de submersion littoral) supporter un projet immobilier.

    Ce dossier est téléchargeable sur ce lien :
    https://sites.google.com/site/maiourinature/actualites-2011/CP_MNGplagebourdaTx.pdf?attredirects=0&d=1

    ou via notre page d’accueil
    https://sites.google.com/site/maiourinature/actualites-2011

    Notre association ne souhaite pas rentrer en controverse avec le promoteur. Nous défendons avant tout, une problématique d’Urbanisme et de bon sens, qui sont au centre de nos préoccupations. Ce projet immobilier n’est pas le premier et d’autres promoteurs auront sans doute, des projets similaires. Il faut par contre profiter de la nouvelle concertation publique que va impliquer la prochaine révision du PLU, pour définitivement classer ces secteurs sensibles, poumons verts de notre ville capitale, en zone naturelle.

    Néanmoins, nous ne pouvons pas tolérer les propos du promoteur disant : « les riverains attendent avec impatience mon projet afin que les nuisances sonores des drogués et des personnes diverses et variées cessent…». Cet argument ne reflète absolument pas la réalité de terrain et il est, pour le moins, peu respectueux des usagers. Ces visiteurs sont des familles de plagistes, des pêcheurs à la ligne et des amoureux venant profiter du paysage romantique. Par ailleurs, le voisinage immédiat de cette parcelle n’a manifesté aucune gêne en matière de nuisance de la sorte, et soutiennent pleinement notre initiative de préservation du site !

  • Je me demande quelles sont les sources du vice-Président de la FRBTP lorsqu’il affirme que les riverains attendent avec impatience ce projet… je suis justement riveraine et bien évidemment totalement contre ce projet comme bien d’autres riverains par ailleurs! Cette petite plage est bien fréquentée avec une ambiance surtout familiale, conviviale ! Espérons que la Mairie saura prendre ses responsabilités et ne pas céder à ce projet derrière lequel se cache certes de gros sous mais bien irrespectueux de la nature!

  • Cest sûre que ce n’est pas avec des Ecolo ***** et des discours
    a 2 balle que la Guyane avancera. Cest a cause de gens comme vous
    que le pays peine à avancé. C’est vous l’érosion qui gratter dans tout
    les râteliers. Il n’y a que quand c’est pour prêcher votre paroisse que les
    choses vous conviennent. Vous êtes des rageux jaloux de la réussite des
    autres parce que vous n’avez été que des branleurs toutes votre vie.
    Et pour finir il n’y a que le travail qui paye alors prenez en de la graine.
    *** modération apportée par Guyaweb.

    • Faire n’importe quoi et n’importe où ne fera pas avancer la Guyane non plus. je ne sais pas si tu es un ami de Magnan, mais faire avancer la Guyane ce n’est pas s’octroyer des privilèges, comme décider de construire où je veux quelqu’en soit le prix. il y a une reglementation qui permet justement d’éviter toutes sorte de dérives. mais malheuresement et c’est dommage que certains individus qui ont des moyens financiers importants outrepassent les reglementations par des petis arrangements entre amis.
      je souhaite que la mairie n’acceptera pas cet ouvrage à but personnel, il y a beaucoup de terrain disponible et constructible dans la périphérie de cayenne.

    • Quelle flots de paroles ragoûtantes ! on est dans la caniveau et ses rejets nonobstant les fautes de français . Je ne sais pas de quelle réussite vous parler mais elle ne semble pas franchement établie à vous lire .

  • Philou

    Le promoteur (ou son délégué de plume) semble ne pas avoir apprécié les commentaires … Il nous montre son vrai visage. L’agressivité et les insultes pleuvent dans ces trois phrases. Il ne lui faut pas grand chose pour laisser éclater sa rage !

  • Mon Dieu des insultes et des fautes c’est bien cela votre vie ne s’arrête qu’aux bon petit français que vous êtes. Vous pensez que MR MAGNAN a le temps d’écrire à **** je pense qu’il a pas vraiment le temps pour ça parce qu’il a des familles à faire vivre et l’économie d’un pays à faire tourné. Moi étant retraité j’ai un peu plus le temps de m’amuser ****. Oui je sais que les vérités blesse malheureusement. Bon ben je vous souhaite bonne continuation avec votre érosion qui vous ronge de l’intérieur pendant que moi je vais me doré la pilule sur mon yacht et faire quelques virements aux œuvre caritative parce qu’il y a aussi la famine dans le monde vous ne le saviez pas?
    Je vous souhaite une bonne misérable vie et une très bonne érosion.
    *** modération apportée par Guyaweb.

    • Et ta soeur elle en fait tourner des économies ? non mais on hallucine vous fûmez quoi ? vous savez ce que c’est de faire tourner une économie ???? et le poisson il tourne aussi avec les aides ?

  • Je fréquente régulièrement ce lieu pour y retrouver lorsque l’envie s’en fait ressentir, un peu de sérénité. C’est un site remarquable! J’y ai observé à maintes reprises animaux marins et oiseaux, limicoles, rapaces, oiseaux migrateurs, tortues marines, dauphins, lamantins qui viennent brouter et dont on aperçoit leur mufle, et de nombreuses scènes de prédation tel le balbuzard pécheur saisissant dans ses serres une anguille de plus d’un mètre et ensuite se pavaner toute une journée avec sa proie et attendre le soir pour festoyer, et plus fréquemment les mouettes, les becs en ciseaux, ou surprendre les pélicans et cormorans qui font une semaine durant, une bonne partie de pèche avant de repartir le ventre plein et tant d’autres scènes…
    De quel droit moral s’accaparer un site ouvert à tout public plutôt que d’aider à la contemplation et la diffusion de cette vie de nature de laquelle nous sommes issu et dont nous dépendons qu’on l’accepte ou non?
    Merci de la pertinence de Maöuri Nature d’avoir déniché cette citation d’Érik Orsenna très à propos :
    Il était une fois l’espèce humaine
    qui aime avoir de l’eau devant les yeux.
    Il était une fois l’espèce humaine
    qui aime s’accaparer ce qu’elle voit.
    Bref, il était une fois de l’eau sauvage que plus personne ne pourrait regarder,
    hormis celles et ceux qui auraient eu les moyens de se payer un point de vue.
    Erik Orsenna – Académicien – Le Tiers sauvage ©2005

  • la mairie doit dire non et un point c’est tout. voyons voir!!!!!!!!!!!

  • C’est un endroit squatté des fois il y a des junkies !
    Soit l’assos décide de nettoyer cet endroit ou on laisse Magnan s’en occuper de toutes façons on a encore des kilomètres de cotes à s’occuper,
    J’habite Bourda depuis 17 ans et cet endroit nécessite quelque chose que ce soit logement ou autres on ne peut pas continuer a maintenir cet emplacement ! ceux qui vivent là le savent ! combien de fois la police ! l’ambulance et autres sont venus !
    On a même attrapé des cambrioleurs dans cette maison qui ce servaient chez nous !
    La seule chose que Magnan ne nous interdisent pas l’accès à la plage sinon ! il peut même faire un commerce là j’men fous !

  • Je ne vois pas où est le problème de construire sur un terrain privé, ce lieu n’a jamais été public donc je ne comprend pas tout cet acharnement, c’est un terrain qui a toujours été squatté je pense que MAGNAN est en droit de construire sa maison oú il veut et si la mairie l’accepte. La montagne du rorota qui se fait déforesté par des crickets sabreur on en parle, bref.

    L’accès à la plage est obligatoire et vu l’implication de MAGNAN dans l’économie guyanaise je ne pense pas qu’il fera des choses dans l illégalité. Aller donc vous occupez de vos affaire au lieux de nuire à la vie d autrui

    Ps: chacun travail pour se faire plaisir, chacun ses moyens et ce terrain je ne pense pas qu’il l ai volé… La jalousie et la macrologie est un sport national ici
    Vivons cacher pour vivre heureux la réussite par le travail n’a pas sa place dans ce système français Pfff…
    Bonne journée à vous

    • C’est simple il existe des règles de l’Urbanisme qui sont valables pour tous . Si ce Monsieur présente un dossier conforme à la légalité aucune opposition ne devrait lui être faite . Il est bon de savoir que nombre de personnes se sont cassées les dents dans cette zone . D’ou la crainte que ressentent certains du fameux deux poids deux mesures . De plus le voisinage a un droit de recours qu’il peut exercer ,à charge aux juges de faire son travail . Qu’il y ait un peu de passion c’est normal et fréquents . Maintenant que le Monsieur n’apprécie pas c’est aussi normal .

    • La Sobriete Heureuse

      Aux lecteurs qui attribuent trop de pouvoir à l’argent et bien moins aux recommandations locales sur les risques naturels, je leur conseille la lecture de cet article de Libé : « L’engeance immobilière  » d’octobre dernier. Un bel exemple de ce qui attend les futurs locataires des projets au label « Pieds dans l’eau », quelle soit douce ou salée.
      La société a le devoir de rappeler à l’ordre les entrepreneurs et ceux là même qui sont chargés de faire respecter la loi, sinon voilà le résultat :
      http://www.liberation.fr/societe/2014/10/08/proces-xynthia-l-engeance-immobiliere_1117734

      Enfin, les opposants à ce projet ne souhaitent nullement remettre en cause la propriété privée qui est un droit légitime mais implique aussi des devoirs : construire un immeuble à 2 m du niveau de la mer (et non pas 6 m comme annoncé par le promoteur), et aussi près du trait de côte, implique nécessairement un enrochement, qui lui, empiètera sur le Domaine public maritime, qui est une propriété publique !
      Pour faire simple, trouveriez-vous raisonnable et censé de construire une villa à 3 m du rivage de Chaton… même si le promoteur, propriétaire du site, vous certifie qu’il a les thunes pour y déverser des tonnes de roches, impactant ainsi la libre circulation des citoyens! C’est tout le fond du problème !

  • Tout comme » dit Loulou, avec les événements de ces jours ci la mairie de Cayenne va un peu plus se pencher sur la loi littorale car Montjoly et bourda plages sont très concernés par les fortes marées et destruction de plage.
    Qui vivra verra !

  • Et pourquoi ne pas autoriser une belle maison en bois qui se fondrait dans le paysage !!! Que fait le conservatoire du littoral ****
    ****modération par Guyaweb.

  • schum et bref me font plier de rire donc je suis bref1
    c’est non à la défiguration de cette plage et de ce coin vert que la mairie est incapable de rendre agréable pour tous les impôts de que je paie à Cayenne 3200 euros de foncier.
    Que le conservateur du littoral se battre avec nos impôts pour dire NON et nous ne sommes pas MACROS nous sommes des contribuables.
    C’est fini les subventions pour les Magnan.

  • On voit que cette asociassion s’excite d’un coup. Ils ont dit quoi quand zéphyr s’est fait privatisé. ils ont fait quoi pour pas voir le béton à la route des plages. Y’a que sur bourda que c’est important? N’importe quoi. En plus si le terrain il est privé.

  • Bref… Schum et Totro doivent fumer des joints ??? C’est pas possible… L’érosion n’est pas une histoire d’écolos, c’est une réalité vraie !!! Allez donc demander aux familles de Montjoly qui ont perdu leurs maisons à cause de l’érosion du littoral.
    Eux aussi avaient construit au bord de mer, il y a plus d’un demi-siècle et aujourd’hui ils sont le bec dans l’eau, c’est ça la réalité, ce n’est pas une histoire d’économie ou d’écolos, c’est la force de la nature.
    Construire à moins de 50 mètres de la mer, c’est une hérésie ou un suicide pour l’avenir des habitants de ces logements de « bord de mer ». A croire que ces gens n’ont rien dans la tête, qu’ils soient dans la provoc à deux balles ou complètement arriérées car ils n’ont rien retenu des leçons de ces dernières années. Si Magnan ne respecte pas la loi, il ne pourra pas construire point final. Et c’est pas sa maison qui va développer la GUyane !!!

  • fumeur de joints kkkkkkkk ensuite il va demander des subventions pour mettre des roches devant sa maison le Magnan

  • Les abrutis qui viennent de la métropole et qui donne des leçons de vie car ils n’ont rien d’autre à foutre de la journée devraient se taire car il ne connaissent pas la guyane et là où le terrain est placé il n’y a pas d’érosion, les vagues passent devant et continuent leur chemin sur la plage des salines plus loin .
    De deux ce n’est pas parce que il y a une montagne qu’il y a des mouvements de terrain (si il y en avaient je ne pense pas que Magnan aurait été assez idiot pour acheter le terrain)
    De trois comme dit bref allez plutôt vous occupez des déforestations et des clandestins qui squattent en deforestant car se sont eux qui viennent voller dans les maison .
    Quoi que vous ne valez pas mieux que les clandestins puisque vous les écolos vous voulez disposer d’un terrain privé.
    Je tiens à dire que pour disposer d’un terrain il faut l’acheter et pour acheter il faut de l’argent et pour avoir de l’argent il faut travailler ,se lever tôt le matin et non emmerder les gens honnête qui veulent construire leur maison sur leur terrain parce que vous avez observé des animaux
    Sur ce a plus et retournez faire mumuse a observer les animaux pendant que les autres travaillent

  • Je tiens a dire que c’est une simple maison que Mr Magnan veux construire et non un immeuble ni plusieurs maisons comme le laisse penser la manière dont est écrit « projet immobilier » dans l’article
    Je tiens a dire que je suis déjà allé sur cette plage et que je suis passé par ce terrain pour y accéder et c’est désespérant de voir tous les ordures que les gens laissent par terre vivement qu’il y fasse sa maison pour arrêter tous ça

    • MB

      Bonjour, il est écrit qu’il s’agit « d’une villa ». Projet immobilier est le terme générique.

  • Désespérant tel est ton nom et t vraiment désespérant… Ton discours ne vaut pas un clou. Moi je te demande d’aller voir les familles de Montjoly qui ont perdu leurs biens et ils te diront que tu es vraiment désespérant !!!
    D’ailleurs t tellement désespérant que pour toi, écolo = métropolitain. T nul, le premier écolo c’est celui qui aime son pays et moi je suis aussi guyanais que toi tu peux être désespérant avec tes raccourcis à deux balles. Et s’il te plaît arrêtes de donner des leçons aux autres, car c’est à désespérer. La loi dira qui a raison ou qui a tort…

  • De mémoire, ce terrain a toujours été inconstructible, car à l’époque la mairie se souciais de la préservation du littoral de Cayenne.
    Aujourd’hui, ce qui compte pour la municipalité c’est de faire du chiffre (Taxes).
    Monsieur **** avait aussi de l’argent mais tout permis de construire lui était interdit, plutôt que de payer éternellement des impôts sur terrain non bâti, il a du vendre cette parcelle pour une bouchée de pain.
    C’est ainsi que des « métros voraces » et peu scrupuleux (sans aucun racisme) ont pu et peuvent avoir, au détriment de la préservation du littoral et du natif, une belle villa au bord de mer, en présentant des projets de construction et en modifiant pendant la construction, ce qu’ils avaient présenté en mairie.
    Je pense que la municipalité aura suffisamment d’argent pour l’enrochement de cette parcelle, car en septembre il y aura de fortes marées, ou peut-être que Mr M aura l’autorisation de construire un mur de protection sur la plage, plus rien ne m’étonne .
    Quant à Désespérant, il est simplement ridicule.
    ****modération par Guyaweb

  • cette villa sera au fond de l’entrée où la société immobilière s’est accaparée le terre plein pour garer ces voitures de commerciaux, Guyane Pays conquis , quelle honte.Pourquoi donner tort à ce propriétaire.

  • Francois

    le littoral de Cayenne et ses alentours a deja ete tellement défiguré qu’aujourd’hui il est de notre responsabilité collective d empecher des projets particuliers l’abimant encore davantage. La municipalite doit savoir dire « non », meme a un puissant, riche, et influent promoteur …. de sa propre future villa.
    Quant a « Desesperant », « Schum », et « Bref », n’ oubliez pas de prendre vos medocs chaque matin.

  • j’habite à bourda depuis 20 ans côté mer et il m’arrive souvent d’aller sur la plage de « bourda »et je vous le dit du fond du coeur ,vivement que Mr Magnan construise sa villa qui sera j’en suis sûr sera adaptée à l’environnement et qui empêchera « ENFIN » les sqatteurs et beigneurs (si peu!) du dimanche qui laissent en partant leurs détritus immondent en ne respectant rien! et de toute façon l’accés ne sera pas fermé car je vous rappelle que Mr Magnan est un Guyanais et chef d’entreprise responsable, ,je suis donc très favorable à la construction de sa villa et je vous rassure, je ne suis pas le seul!!
    et il y a une chose à faire par contre ,c’est de démolir la « case » qui tient par le saint esprit à côté du fameux terrain et qui ne gêne personne!!…..c’est bizarre!

  • Enfin quelqu’un qui a compris (kiki de bourda)il fallait qu’un riverain de bourda s’exprime pour expliquer à tous ces gens qui sont contre le projet de Mr Magnan (soit disant écolo ou autre qui vienne se baigner a la plage ou observer je ne sais quoi que ce projet empêchera ces baigneur du dimanche ou de la semaine pour ceux qui ne travaillent pas ou à peine de polluer partout
    Les écolos allez ramasser les ordures de cette plage au lieu de critiquer à longueur de journée les projet de personnes responsable comme le dit kiki

  • La Sobriete Heureuse

    Quant Désespérant et son nouvel ami, (Kiki), seront repus de contempler les déchets sur la plage, quelques éléments de réflexion au dessus du niveau de la mer… :

    « Dans le pire des scénarios, les scientifiques du Giec prévoient une élévation des océans de 1,20 m d’ici la fin du siècle : ce phénomène est inéluctable… » selon L. Labeyrie – Spécialiste de paléocéanographie.

    A écouter sur France Inter : La tête au carré – emission du 3 mars 2015 : ou sont évoquées les responsabilités des Maires et des collectivités, dans la nécessité de réviser les PPR littorales avec plus de rigueur. (Début à 20 minutes)
    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1057575

    et le dernier numéro de National Geographic sur le sujet :
    http://www.nationalgeographic.fr/15951-national-geographic-n-186-montee-des-eaux/

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube