Samedi 18 Mai

Semop : le conflit social se judiciarise

Semop : le conflit social se judiciarise

En conflit depuis le 16 juin et la contestation par la direction d’un droit de retrait exercé par des salariés de la Semop, la société d’économie mixte qui exploite le réseau de bus de l’agglomération cayennaise (CACL), les deux parties ont rendez-vous au tribunal judiciaire le 7 juillet prochain. Les bus de l’agglomération cayennaise seront encore peu nombreux à rouler ces prochains jours. La faute à un conflit social qui dure depuis un mois et demi au sein de la Société d’économie mixte à opération unique (Semop Agglo’bus) qui exploite le réseau de bus (ex-RCT) de la Communauté d’agglomération du centre…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

4 commentaires

  • micafleur

    ^C’est un avis! Au départ ( projet mal conçu) tout était flambant neuf et petit à petit il y a eu des dégradations.Les problèmes ne datent pas de la S.E.M.O.P exemples (locaux, bus vétustes etc) La S.E.M.O.P a t-elle acheté un chat dans un sac fermé ou fait des promesses pour avoir le marché? J’ai une carte c’est mon moyen de transport ,ce n’est pas facile pour les chauffeurs certains usagers ne sont pas tendres en cas de retard,ce n’est pas facile non plus pour la direction.Espérons que tout ira pour le mieux;

  • Frog

    Je propose Yvane Goua, en tant que « master » en management et ressources humaines, elle est qualifiée. Utilisons les compétences locales ! Fini les conflits sociaux !

  • THEKING

    Ah ouais. Facile à dire. En tant que dirigeante vous croyez que les salariés ne vont plus revendiquer. Sauf si elle accepte tout et n’importe quoi. Il faut qu’elle crée sa boîte avec au moins 11 salariés et un syndicat dans la boîte. Au pied du mur que l’on voit le macon. Pour la SEMOP, les dirigeants vont bientôt abandonnerL’histoire se répète. la Colas et bien d’autres. Union des Travailleurs Gouverneurs nous aidera en tant futurs chômeurs.préparez la cagnotte LOL

  • le Jaguar

    Comme par hasard, la seule ligne qui fonctionne sans interruptions intempestives est la ligne 7, sous délégation de service public, et qui n’a pas été tenue de récupérer d’anciens salariés de la régie.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Quatre morts en Nouvelle-Calédonie, l’état d’urgence décrété par le gouvernement

Alors que l'archipel est sous tension depuis plusieurs jours dans le contexte de l'adoption d'une réforme constitutionnelle portant sur l'élargissement du corps électoral du Caillou, le bilan ...

Le procureur Le Clair nommé comme magistrat de liaison en Italie et à Malte

Le procureur Yves Le Clair quitte la Guyane. Il est nommé en Italie et à Malte « comme magistrat de liaison » confie une source bien informée. Il a 57 ans. Sur son affectation au Vatican...

Nouvelle-Calédonie : l’Assemblée nationale adopte le texte contesté de réforme constitutionnelle

Un mois après le vote favorable du Sénat, l'Assemblée nationale a adopté mardi par 351 voix contre 153 le projet contesté de réforme constitutionnelle visant à élargir le corps électoral en ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube