vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’ex-recteur de Guyane Youssoufi Touré sera jugé pour détournement de fonds publics et favoritisme

L’ex-recteur de Guyane Youssoufi Touré sera jugé pour détournement de fonds publics et favoritisme

Cette information fait les gros titres de la presse hexagonale mais n’a pas jusqu’ici été reprise en Guyane. L’ex-recteur de l’académie de Guyane Youssoufi Touré, dont le passage éclair (2016-2017) avait été souligné sur Guyaweb, sera jugé le 31 octobre prochain pour détournement de fonds publics et favoritisme à l’époque (2009-2016) où il présidait l’université d’Orléans.

Déféré devant le procureur de la République d’Orléans mardi 7 mai 2019, Youssoufi Touré – qui reste présumé innocent – devra rendre des comptes à la justice qui lui reproche d’une part d’avoir accordé « des avantages indus (remboursement de frais de déplacement, voiture de location,…) à une contractuelle de l’université » et d’autre part « de ne pas avoir respecté les règles d’attribution de marchés publics dans  le cadre des travaux de rénovation du Hall d’Arcy, un bâtiment de Polytech, conduits en 2015, et dont le coût final avait explosé » a rapporté le 9 mai dernier, le quotidien La République du Centre.

Une ancienne collaboratrice – la directrice du laboratoire de nanosynthèse – et un cabinet d’architectes sont également appelés à comparaître devant le tribunal, respectivement pour recel de détournement de fonds publics et recel de favoritisme.

Le départ précipité de Guyane du recteur Youssoufi Touré coïncidait avec les révélations de Libération sur sa gestion présumée catastrophique de l’Université d’Orléans, laissant, selon le quotidien parisien, une ardoise estimée à 15 millions d’euros et plongeant l’Université dans une crise sans précédent.

Je vais enfin pouvoir défendre mon honneur (Youssoufi Touré dans La République du Centre)

Sur le site de La République du Centre, dans un article cette fois daté 10 mai dernier, l’ex-recteur de Guyane se défend à sa manière : «En réalité, l’enquête ne fait que commencer, estime-t-il. La police s’est contentée d’instruire la plainte mais je n’avais encore jamais été entendu. Maintenant, j’ai accès au dossier, je vais prendre un avocat et je vais enfin pouvoir défendre mon honneur.»

On a fait ça pour pouvoir me dégager. J’ai perdu un poste de recteur (Youssoufi Touré)

«On m’a soupçonné d’avoir détourné des millions mais on voit bien, aujourd’hui, qu’on n’est pas sur de telles sommes et que je n’ai pas touché un centime. On parle de possibles dysfonctionnements, comme il peut y en avoir dans n’importe quelle université en France, sur des procédures de marché ou de remboursement pour des collaborateurs. Et comme le signataire, c’est le président de l’université…» poursuit Youssoufi Touré.

Et l’intéressé de faire un lien direct entre ce dossier et son départ forcé de Guyane il y a un peu plus de deux ans : «On a fait ça pour pouvoir me dégager. J’ai perdu un poste de recteur», tempête-t-il.

Selon La République du Centre, depuis deux ans, l’université d’Orléans fonctionne à l’économie, après avoir adopté un plan d’austérité impliquant gels de postes et heures de cours réduites, afin d’assainir ses finances.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Jmc

    Le mal Guyanais c’est vraiment d’envoyer que des champions de ce type chez nous..

  • Mickael

    Le mal guyanais c’est surtout d’être tellement attirante que seuls des champions de ce type postulent…

  • Francois

    inkroyable ! notre péyi serait-il maudit pour subir et encore subir de telles catastrophes – quand donc les politiques locaux vont-ils empêcher de telles gabegies ? kopinage, quand tu nous tiens ….

  • le Jaguar

    Vous tendez le bâton à CZ pour vous faire battre….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Montagne d’Or joue son avenir

Ce mercredi 16 octobre se joue face à la Commission des Mines une étape administrative cruciale pour l'avenir du projet de mine industrielle porté par la Compagnie Montagne d'Or détenue par le ...

« La science : d’où vient-elle, où va-t-elle ? »

Yves Quéré de l'Académie des Sciences donnera une conférence sur ce thème mercredi 16 octobre à l’Université de Guyane. « Immense et admirable aventure aussi vieille qu’Homo sapiens, ...

Ressortissant brésilien tué lors d’une opération Harpie : pourquoi le légionnaire suspecté du tir mortel a été libéré et placé entre les mains du 3ème REI sur l’île Saint-Joseph

Guyaweb a pu prendre connaissance de l'ordonnance de refus de placement en détention provisoire du sous-officier de la Légion étrangère âgé de 32 ans, Tirtha Timsina, mis en examen pour « avoir...

Ouverture du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC)

La première édition du Festival International du Film documentaire Amazonie Caraïbes (FIFAC) se tient du lundi 14 octobre au vendredi 18 octobre au sein de l'ancien bagne, le Camp de la ...

Treizième braquage présumé d’une mine légale cette année

Un nouveau braquage aurait été perpétré, le week-end dernier, sur une exploitation aurifère autorisée, nous a indiqué vendredi le procureur de la République, Samuel Finielz, confirmant cette ...

Montagne d’Or vise une prolongation de 25 ans pour ses concessions Elysée et Boeuf mort

Malgré l'annonce du gouvernement de “l'abandon en l'état” car "incompatible avec les exigences de protection de l’environnement", le projet controversé de mine d'or industrielle Montagne d'Or...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube