vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

L’ex-recteur de Guyane Youssoufi Touré sera jugé pour détournement de fonds publics et favoritisme

L’ex-recteur de Guyane Youssoufi Touré sera jugé pour détournement de fonds publics et favoritisme

Cette information fait les gros titres de la presse hexagonale mais n’a pas jusqu’ici été reprise en Guyane. L’ex-recteur de l’académie de Guyane Youssoufi Touré, dont le passage éclair (2016-2017) avait été souligné sur Guyaweb, sera jugé le 31 octobre prochain pour détournement de fonds publics et favoritisme à l’époque (2009-2016) où il présidait l’université d’Orléans.

Déféré devant le procureur de la République d’Orléans mardi 7 mai 2019, Youssoufi Touré – qui reste présumé innocent – devra rendre des comptes à la justice qui lui reproche d’une part d’avoir accordé « des avantages indus (remboursement de frais de déplacement, voiture de location,…) à une contractuelle de l’université » et d’autre part « de ne pas avoir respecté les règles d’attribution de marchés publics dans  le cadre des travaux de rénovation du Hall d’Arcy, un bâtiment de Polytech, conduits en 2015, et dont le coût final avait explosé » a rapporté le 9 mai dernier, le quotidien La République du Centre.

Une ancienne collaboratrice – la directrice du laboratoire de nanosynthèse – et un cabinet d’architectes sont également appelés à comparaître devant le tribunal, respectivement pour recel de détournement de fonds publics et recel de favoritisme.

Le départ précipité de Guyane du recteur Youssoufi Touré coïncidait avec les révélations de Libération sur sa gestion présumée catastrophique de l’Université d’Orléans, laissant, selon le quotidien parisien, une ardoise estimée à 15 millions d’euros et plongeant l’Université dans une crise sans précédent.

Je vais enfin pouvoir défendre mon honneur (Youssoufi Touré dans La République du Centre)

Sur le site de La République du Centre, dans un article cette fois daté 10 mai dernier, l’ex-recteur de Guyane se défend à sa manière : «En réalité, l’enquête ne fait que commencer, estime-t-il. La police s’est contentée d’instruire la plainte mais je n’avais encore jamais été entendu. Maintenant, j’ai accès au dossier, je vais prendre un avocat et je vais enfin pouvoir défendre mon honneur.»

On a fait ça pour pouvoir me dégager. J’ai perdu un poste de recteur (Youssoufi Touré)

«On m’a soupçonné d’avoir détourné des millions mais on voit bien, aujourd’hui, qu’on n’est pas sur de telles sommes et que je n’ai pas touché un centime. On parle de possibles dysfonctionnements, comme il peut y en avoir dans n’importe quelle université en France, sur des procédures de marché ou de remboursement pour des collaborateurs. Et comme le signataire, c’est le président de l’université…» poursuit Youssoufi Touré.

Et l’intéressé de faire un lien direct entre ce dossier et son départ forcé de Guyane il y a un peu plus de deux ans : «On a fait ça pour pouvoir me dégager. J’ai perdu un poste de recteur», tempête-t-il.

Selon La République du Centre, depuis deux ans, l’université d’Orléans fonctionne à l’économie, après avoir adopté un plan d’austérité impliquant gels de postes et heures de cours réduites, afin d’assainir ses finances.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Jmc

    Le mal Guyanais c’est vraiment d’envoyer que des champions de ce type chez nous..

  • Mickael

    Le mal guyanais c’est surtout d’être tellement attirante que seuls des champions de ce type postulent…

  • Francois

    inkroyable ! notre péyi serait-il maudit pour subir et encore subir de telles catastrophes – quand donc les politiques locaux vont-ils empêcher de telles gabegies ? kopinage, quand tu nous tiens ….

  • le Jaguar

    Vous tendez le bâton à CZ pour vous faire battre….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Municipales : Nahel Lama, candidat à Rémire-Montjoly

(Brève de campagne) – Selon nos informations le grand-frère de l'association Les Frères de la Crik et champion de MMA, Nahel Lama, sera candidat aux élections municipales à Rémire-Montjoly, ...

Ariane 5 : premier lancement de l’année 2020

Pour le premier lancement Arianespace de l’année 2020 prévu ce jeudi 16 janvier à 18h05, deux satellites de télécommunication quitteront le Centre Spatial Guyanais à bord d’un lanceur Ariane...

Nouvelle journée interprofessionnelle contre la réforme des retraites

En Guyane, l'intersyndicale composée des organisations syndicales FSU, FO, UTG, CFE-CGC, Solidaires et CGT, appelle ce jeudi 16 janvier  les travailleurs du public et privé, retraités, privés ...

France-Guyane, dernière roue du carrosse selon l’offre de reprise de l’actuelle actionnaire

L'offre de reprise après liquidation, portée par Aude Jacques-Ruettard, petit fille de feu Robert Hersant et actuelle actionnaire du groupe, est la seule offre qui reste en course pour la reprise de...

A Iracoubo, les charges de personnel ont beaucoup trop augmenté depuis 2014, elles creusent le déficit de la commune

Un avis de contrôle budgétaire de la Chambre régionale des comptes (CRC), mis en ligne fin décembre, n'est pas flatteur -c'est un euphémisme- en matière d'utilisation des deniers publics, sous ...

A Grand-Santi, un maire satisfait et une population agacée 

Maire de Grand-Santi depuis 1995, Paul Martin termine son dernier mandat satisfait de son action. Dans le bourg, on regrette toutefois des projets qui n’aboutissent pas, des coupures d’eau qui ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube