vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La gestion de l’OPRF critiquée par la Chambre régionale des comptes

La gestion de l’OPRF critiquée par la Chambre régionale des comptes

L’avis de la Chambre régionale des comptes sur le compte administratif de 2015 de l’Opérateur public régional de formation de la Guyane (OPRF) est des plus tranchés. Les magistrats attaquent dans le vif les manquements de la direction de l’époque qui aboutissent à un déficit d’exploitation de 2 millions d’euros pour l’exercice 2015. Tirer à boulets rouges. Si cette expression peut s’avérer peu claire pour certains lecteurs, ils peuvent se plonger dans l’avis de la Chambre régionale des comptes (CRC) du 29 mars dernier sur le compte administratif de l’Opérateur public régional de formation de la Guyane (OPRF) et ils…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • FF

    Consternant. Alors que cette usine à gaz est censée apporter une forte valeur ajoutée en matière de formation…

    • Nous avons beaucoup d’usines à gaz en Guyane. Si la CRC cherche bien elle va vite s’apercevoir que nous sommes un des plus gros producteurs de gaz de la région. Plus besoin de chercher du pétrole, nous avons notre propre énergie renouvelable. Le plus grave, c’est la prime à la médiocrité généralisée, les plus mauvais gestionnaires étant promus. Par qui ? L’état, la CTG ? On comprend mieux pourquoi tout se casse la figure, si les « gestionnaires » ont été formés dans ces usines, avec les diplômes qui vont bien ;-)))

  • Rem979

    Donc l’ancienne directrice qui a plombé l’OPRF a été promue directrice de la Direction de la jeunesse et des sports par le même préfet qui a saisi la chambre régionale des comptes. Euh… quelqu’un peut m’expliquer ? il y a une prime à la nullité ?

  • Serenite

    Plus de larmes pour en pleurer.

  • beaumont

    Cet établissement est un scandale à tous les niveaux : Une activité très faible, une gestion calamiteuse et honteuse des fonds publics avec la complicité de la CTG et notamment de son Président , des effectifs pléthoriques, des situations ubuesques de mise au placard, des contentieux judiciaires à ne plus en finir, du travail illégal, une main mise de l’UTG qui gère l’établissement en sous main par son représentant syndical qui est aussi conseiller municipal à Matoury.;

    Et une ancienne Directrice qui vient de l’inspection du travail !!!! et qui après son « bon travail » à l’OPRF s’est recasée à la DDJS grâce à ses appuis politiques…..

    N’en jetez plus la cour est pleine..; On est bien Guyane pas de doute

    Bravo pour cet article mais il faudrait creuser car si on rentre dans les détails vous pouvez en faire des tas d’articles sur ce sinistre établissement!!!!

  • Vivement que les milliards promis après la mobilisation arrivent, nul doute qu’il seront employés à bon escient.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube