vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

« Pour un état d’urgence éducatif » en Guyane

« Pour un état d’urgence éducatif » en Guyane

Les conclusions de la mission sénatoriale sur l’état de l’enseignement scolaire et agricole en Guyane effectuée en avril dernier viennent d’être rendues publiques.

Les sénateurs Jean-Claude Carle (LR – Haute-Savoie) et Laurent Lafon (UC – Val-de-Marne) ont été accueillis en Guyane du 15 au 21 avril par Antoine Karam, sénateur (LREM) de la Guyane et vice-président de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, afin de dresser un état des lieux du système éducatif (Guyaweb du 16/04/2018).

Les principaux constats faits par cette délégation sénatoriale sont les suivants : « les difficultés que connaît la Guyane en matière éducative », « l’urgence à agir en faveur d’un redressement du système éducatif en Guyane », « l’inadéquation de la transposition du modèle scolaire métropolitain et la nécessité de son adaptation », « les mesures phare du Gouvernement apparaissent hors de portée ».

Les sénateurs ont relevé des résultats alarmants et des contraintes fortes: les résultats sont « particulièrement faibles en comparaison avec la France métropolitaine et les autres départements d’outre-mer », surtout concernant « la maîtrise des fondamentaux et en particulier du français », les poursuites d’études étant « peu nombreuses et contraintes par une offre de formation limitée ». La Guyane est aussi confrontée à des « contraintes structurelles fortes »,  à la fois géographiques, démographiques, économiques et sociales, culturelles, sanitaires et sécuritaires.

La mission sénatoriale souligne également « une pénurie d’enseignants qui entraîne un recours massif aux contractuels », « une formation à renforcer, un contenu et des programmes à adapter » ainsi qu’une  « prise en compte des réalités locales encore insuffisante ».

Les conclusions des rapporteurs sont donc qu’il faut « repenser le modèle scolaire et l’adapter aux réalités locales » et pour cela ils préconisent de « remédier à la pénurie d’enseignants et mieux former ces derniers à la réalité du métier d’enseignant en Guyane », « améliorer les conditions de vie scolaire », « renforcer les marges d’autonomie laissées au recteur », « soutenir les constructions scolaires », « décliner le partenariat entre l’État et les différentes collectivités territoriales », « enrichir l’offre de formation », « faciliter l’insertion des jeunes diplômés sur le marché du travail ».

Retrouvez l’intégralité du rapport de la mission sénatoriale sur l’état de l’enseignement scolaire et agricole en Guyane.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La CACL, la CCDS et la CCEG pour Guyane Rassemblement

Rodolphe Alexandre et le parti Guyane Rassemblement continuent de conforter leur place aux postes décisionnels. Mais pas seulement par le biais des mandats électifs. Deux nouveaux postes de ...

Affaire Yves Jean-Bart, le président de la fédération haïtienne accusé d’abus sexuels sur de jeunes footballeuses issues de milieux défavorisés et banni à vie par la FIFA : l’ambassade des Etats-Unis s’indigne du non-lieu du volet pénal

L'ambassade des États-Unis en Haïti, dans un message publié en trois langues sur son compte Twitter, a indiqué regretter que le volet pénal de l'affaire Yves Jean-Bart dit «Dadou», banni à vie...

Violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement disponible pour expérimentation en Martinique

Dispositif récent, encore en phase expérimentale en France, le bracelet anti-rapprochement doit, à partir de la semaine prochaine, faire l'objet d'une expérimentation en Martinique, premier ...

La FIFA bannit à vie Yves Jean-Bart dit «Dadou», président de la fédération haïtienne de football accusé d’abus sexuels à l’encontre de joueuses

Le président de la Fédération de football d'Haïti Yves Jean-Bart a été banni à vie de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la FIFA, a annoncé ce vendredi sur son ...

Covid-19 : le taux d’incidence des nouvelles contaminations redépasse le seuil d’alerte, Rémire-Montjoly commune la plus touchée dont ses collèges et des écoles, un cluster au lycée Melkior de Cayenne

Comme le pronostiquait Guyaweb ces derniers jours, au regard de ses propres calculs à partir de données recueillies, la semaine dernière le taux d'incidence sur 7 jours (nouveaux cas pour 100 000 ...

Covid-19, Mirdad Kazanji : «je crois beaucoup en un virus saisonnier dont la circulation est susceptible de s’amplifier en saison des pluies en Guyane»

Le directeur de Pasteur et virologue Mirdad Kazanji confirme une augmentation du nombre de personnes qui «se sentent malades» en Guyane avec symptomes de contamination au Covid-19 et vont se faire ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube