vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Total débloque 3 millions d’euros pour la pêche guyanaise

Total débloque 3 millions d’euros pour la pêche guyanaise

Une convention a été signée lundi 1er juillet avec les représentants des pêcheurs et la Collectivité Territoriale de Guyane.

Le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Guyane (CRPMEM), la Société Total E&P Guyane Française (TEPGF) et la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) ont signé une « convention d’accompagnement du secteur de la pêche en Guyane, consécutive aux activités d’exploration en Guyane du géant pétrolier » indique la CTG.

La convention vise à « pérenniser la filière pêche en Guyane » et à « définir les actions spécifiques de la coopération entre le CRPMEM, représentant du secteur de la pêche en Guyane, TEPGF et la CTG », les trois signataires étant « conscients des enjeux de la coexistence des activités dans l’espace maritime au large de la Guyane » selon la CTG.

La convention d’accompagnement signée ce lundi 1er juillet « définit les modalités du soutien notamment financier à la filière pêche et aux activités liées au produits de la mer par la mise en place de projets spécifiques ».

Cette convention de soutien à la pêche guyanaise est dotée de 3 millions d’euros, dont une moitié consistera en des « dotations directes » aux projets retenus et l’autre moitié sera consacrée « au secteur de la pêche au sein du futur Fonds d’Investissement Territorial Guyanais (FIT), dont la mise en place aura lieu au plus tard début 2020 ».

Cette convention relative à la pêche fait suite à l’accord de partenariat conclu en mars 2018 entre la Collectivité Territoriale de Guyane et la multinationale pétrolière qui menait à l’époque des activités de recherche d’hydrocarbures dans les eaux guyanaises.

Contestée en raison notamment de son possible impact environnemental, cette quête de pétrole a finalement fait chou blanc et Total a annoncé en février 2019 l’arrêt de ses forages exploratoires.

La multinationale pétrolière restait néanmoins soumise à l’obligation de reboucher le puits creusé puis de réaliser un « suivi environnemental post-forage » prévu pour se dérouler durant « quelques mois » (Guyaweb du 02/03/2019).

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Francois

    bien, et en espérant que cet argent serve à des projets de pêches artisanales durables, destinées à produire des poissons et autres organismes marins à destination des consommateurs locaux et régionaux. Avec 3 millions d’Euros, on peut faire de bonnes choses si on veille à ce que telle ou telle usine à gaz lokale ne s’en mette pas plein les fouilles ….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

David Riché placé en garde à vue ainsi que 3 autres personnes dans le cadre d’une enquête pour «favoritisme» et «recel de favoritisme»

Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une affaire judiciaire en cours, ont révélé nos confrères...

Pôle psychiatrie : le silence de l’hôpital de Cayenne interroge sur la «capacité de l’établissement à mettre en œuvre des modifications profondes sans délai»

Guyaweb a adressé il y a un mois une série de questions au directeur de l'hôpital de Cayenne Christophe Robert et à la cheffe du pôle psychiatrie de cet établissement, le Dr Caroline Janvier....

Toutes les petites annonces ( 1 ) :

Véhicules ( 1 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube