vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Sixième et dernier lancement réussi pour Ariane 5 en 2018

Sixième et dernier lancement réussi pour Ariane 5 en 2018

Pour son sixième et dernier lancement de l’année 2018, Ariane 5 a placé deux satellites en orbite de transfert géostationnaire (GTO) ce mardi 4 décembre depuis le port spatial européen de Kourou. Il s’agit de GSAT-11, un satellite de télécommunication, et de GEO-KOMPSAT-2A, dédié à l’observation météorologique terrestre et spatiale.

« Ce lancement a permis de mettre en orbite deux satellites d’une masse totale de 9362 kg. La performance totale demandée au lanceur était de 10297 kg, avec les ACU (Adaptateurs de Charge Utile), le SYLDA (SYstème de Lancement Double Ariane), et le LVA 3936 (Launch Vehicle Adaptor) » a précisé Arianespace.

« Ce sixième lancement Ariane 5 (…) clôt une année 2018 intense » et « à l’occasion des 6 tirs réalisés en 2018, Ariane 5 a une nouvelle fois démontré sa performance et sa flexibilité, que ce soit en mettant pour la 3e fois en orbite 4 satellites Galileo, en plaçant Bepi-Colombo, désormais en route vers Mercure, sur son orbite de libération, en célébrant son 100e lancement ou encore en démontrant une nouvelle fois sa capacité à lancer plus de 10 tonnes vers l’orbite géostationnaire » s’est félicité Alain Charmeau, président exécutif d’ArianeGroup.

Il s’agissait du dernier lancement de l’année pour Ariane 5, qui a placé en orbite 13 satellites en 2018.

Les chiffres du vol Ariane 246 :

102e lancement d’Ariane 5

77e fonctionnement nominal consécutif du moteur Vulcain® 2

102e fonctionnement nominal consécutif des étages propulsifs EAP (étages à poudre)

142e fonctionnement nominal consécutif du moteur HM7B

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Patrick Melara jugé coupable, alors qu’il était chef de la brigade de gendarmerie de Régina, de complicité d’activité aurifère illicite, d’aide au séjour, de détournement d’objets saisis, relaxé pour corruption passive

Le verdict est tombé jeudi après-midi au tribunal de grande instance de Cayenne dans l'affaire Mélara : le major, commandant de la brigade de gendarmerie de Régina au moment des faits, écope de ...

+1° de réchauffement climatique : quelles conséquences sur les écosystèmes forestiers guyanais ?

Tel est le thème de la conférence/débat animée par Pierre-Michel Forget, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, qui se tiendra ce jeudi 21 février de 18h à 20h30 à l’Universit...

Le lycée Michotte en faillite ?

Depuis mardi 19 février, le lycée professionnel Jean-Marie Michotte est bloqué par le personnel mobilisé. Les caisses sont vides, les commandes non honorées, les consommables épuisés. Le ly...

Soyuz va lancer les six premiers satellites de la constellation OneWeb

Cette 21e mission effectuée par le lanceur Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais de Kourou doit avoir lieu lundi 25 février. « L’opérateur de satellites OneWeb s’est donné pour mission...

Aluku, une langue qui rend amer(indienne) la communication de la CTG

Après la résolution du mystère de l'auteur d'Atipa contre tous les avis des spécialistes (la salle Athénodor Méteyrand a été inaugurée à l'Hôtel territorial lors de la conclusion de l'anné...

Un « petit été de mars » avant l’heure

La (fausse) saison des pluies bat son plein et le phénomène est suffisamment rare pour être souligné. Alors que la saison des pluies en 2018 a connu des précipitations importantes (886 mm), celle...

Toutes les petites annonces ( 2 ) :

Immobilier ( 1 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube