Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Qui est la Cafom ?

C’est l’acteur principal du Family Plaza, la société anonyme Cafom qui dispose d’un capital de 40 millions d’euros, prend de l’ampleur en Guyane. Présente à travers les enseignes Conforama de Saint-Laurent, Kourou et Cayenne, elle prend du poids via l’imposant complexe Family Plaza de Matoury.

L’aventure de la Cafom (centrale d’achat française pour l’Outre-mer) débutait modestement il y a quarante ans par la vente de matériel Hi-fi et informatique. Mais « « le rayon informatique » générateur de faible marge brute » sera « progressivement supprimé et remplacé par des produits à plus forte rentabilité comme l’ameublement, la décoration, l’électro-ménager ».

Un positionnement gagnant qui fait du groupe Cafom un indépendant dans le secteur de la distribution d’équipement de la maison. Aujourd’hui, le groupe qui à son siège social à Paris est côté en bourse et affichait au 30 septembre 2010 un chiffre d’affaires « record » de près de 122 millions d’euros ; en croissance de 9,45 % par rapport à l’exercice précédent.

La Cafom exploite des magasins dans les départements d’Outre-mer, au Brésil, en Europe. Elle est présente en Guyane depuis 1986 et y regroupe diverses sociétés comme la Cayennaise de Distribution, Guyane Mobilier, Katoury Distribution et Guyane Services Plus.

Un seul but : être leader sur les magasins d’aménagement dans l’Outre-mer

Trois enseignes Conforama existent en Guyane, à Cayenne, Saint-Laurent et Kourou

Elle dispose par ailleurs des enseignes BUT (à Matoury) et Conforama ( à Kourou, Cayenne et Saint-Laurent) en Guyane et en Martinique. En 2010, le groupe dégageait dix-sept millions d’euros de chiffre d’affaires net en Guyane. Le secret de la centrale d’achat est son indépendance qui lui permet de proposer des prix cassés aux magasins. Pour être compétitive sur le marché et via l’e-commerce, elle dispose de deux centrales d’achat et plateformes logistiques en Chine (Shekou) et au Brésil (Sao Bento). Là-bas, les coûts de production et de charges sociales étant on l’image très bas, le groupe peut ainsi « offrir des produits dont le prix est inférieur de 15% à 30% sur le prix de marché tout en conservant une marge » selon Hervé Giaoui, PDG de Cafom (entretien accordé à Boursier.com). Ces prix cassés se vérifient-ils à la caisse pour les clients ?

Le groupe s’approvisionne sans intermédiaire et en direct. En décembre 2009, « le groupe BUT, numéro 2 sur le marché français de l’équipement de la maison, et Cafom ont signé en un accord visant à regrouper leurs activités d’approvisionnement hors d’Europe au sein d’une structure commune : SourceCo ».

Il y a peu, la Cafom rachetait le groupe Habitat Europe Continental, soit le rachat de 27 grandes surfaces en France, en Allemagne et en Espagne et le rachat de sites internet.
Amoindri par les effets de la crise financière mondiale et les mouvements sociaux des Antilles en 2009, le groupe réagit en se désengageant de la République Dominicaine avec la fermeture du magasin Mégacentro à Saint-Domingue et décide de « mesures indispensables de réduction des coûts (…) progressivement mises en œuvre (diminution des charges courantes et de la masse salariale notamment). »

Qui est André Saada ?

Présent lors de la présentation officielle du complexe Family Plaza ce mardi, André Saada est l’administrateur et le directeur général délégué du groupe Cafom en Guyane. Il est le responsable du développement du réseau Antilles Guyane.

André Saada est également président de la SAS LCD, SAS LGD, SASU SERVICE DES ILES DU NORD; SASU DISTRIBUTION DES ILES DU NORD, SAS GOURBEYRE DISTRIBUTION.
Il est également administrateur de la SA FLOREAL et de la  SA FONCIERE VOLTA.
Il est aussi gérant de la SARL AS INVEST, SCI BELVEDERE, SARL DISTRIMO, SNC GOUBEYRE EXPANSION, SARL KATOURY, SCI L’EUROPÉENNE DE CONSTRUCTION, SCI DU SOLEIL, SCI LOCATION GUYANE, SARL LOCATION GUADELOUPE, SCI COTTON BAY; SCI TRESOR INVESTISSEMENT, SCI BALATA, SCI LOCATION 3000, SCI TENDANCE, EURL PARKIMO, SCI ESPACE CONSULAIRE DU PARKWAY, EURL PROVIMO, SCI BALATA II, SCI ROND-POINT BALATA , SCI CARREFOUR BALATA, SCI STOUPAN, SARL DISTRIMO, SARL BIG BAZARD.

En 2008-2009, André Saada recevait « une rémunération de la société mère de 164 644 euros brut », en tant qu’ administrateur et directeur général délégué.

Sources : http://www.cafom.com/informationsfinancieres/documents/Plaquette_AG_CAFOM_2010_15_09_2010.pdf et  Cafom http://www.cafom.com/espacepresse/rapport%20semestriel%20au%2030%2009%202010.pdf).

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • 31 août 2011

    QUEL EST L INTERET DE DONNER SA REMUNERATION

  • 06 septembre 2011

    bravo il y en a certain qui croient dans l’avenir de la Guyane ….

  • 23 novembre 2011

    BRAVO ANDRE !
    Tu es le meilleur de tous… Merci pour tes conseils et pour ton invitation au repas d’hier soir. C’était excellent, il y avait longtemps que je n’avais pas fais un bon dîner. Amitiés

  • 10 août 2013

    Merci André’ pour se bon repas

  • 10 août 2013

    Ça fait du bien de mange’

  • 14 novembre 2013

    Ça c est mon papa a moi et j en suis très fière.

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube