Samedi 24 Fevrier

Publicité Guyaweb

Opération de lutte contre la pêche illégale

Opération de lutte contre la pêche illégale

La préfecture fait savoir qu’une « opération de police des pêches renforcée » a eu lieu dans les eaux territoriales de la Guyane.

« Cette opération d’envergure » qui s’est déroulée « au large de la Guyane, dans les eaux sous souveraineté française, du 4 au 18 octobre 2019 » a mobilisé « les moyens maritimes et aériens des forces armées en Guyane et des services de l’État » indique la préfecture.

« L’opération a permis à la force maritime constituée des patrouilleurs La Confiance et La Résolue, des vedettes côtières de surveillance maritime Mahury et Organabo et de l’embarcation remonte-filets Caouanne, appuyée par un hélicoptère Fennec (…), de conduire de nombreux contrôles sur des navires de pêche illégale ».

La préfecture de Guyane précise que l’opération de police « s’est traduite par le déroutement (…) de quatre tapouilles brésiliennes en action de pêche illégale, mais également par la reconduite à la frontière de 22 pêcheurs et le placement en garde à vue de douze marins brésiliens s’étant violemment opposés aux contrôles ».

L’opération a aussi permis « la saisie de 30 km de filets, de plusieurs tonnes de poisson et de 115 kg de vessies natatoires fraîches » tandis que « les deux premiers navires déroutés ont déjà fait l’objet d’une ordonnance judiciaire de destruction et cinq des marins les plus violents ont été condamnés à 18 mois de prison ferme par le TGI de Cayenne ».

Selon la préfecture « ces résultats (…) attestent de la détermination de la France à faire respecter sa souveraineté dans ses eaux et à préserver la ressource halieutique, véritable richesse bleue de la Guyane, dont l’exploitation raisonnée passe par le développement harmonieux de la filière pêche guyanaise ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

6 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

7 ans de prison requis par le parquet général contre « l’assistant maternel » pour avoir agressé sexuellement 11 victimes âgés de « 3 à 12 ans »

Surprise au début du procès, alors que j'étais prêt à quitter les lieux, pour laisser le huis clos se dérouler, personne ne demande à ce que ce procès soit fermé au public. "Il y a une ...

Arrivée des étages de la fusée inaugurale Ariane 6

Les étages principal et supérieur du premier lanceur de vol Ariane 6 sont arrivés hier au port de Pariacabo à bord du cargo hybride Canopée au terme de neuf jours de traversée transatlantique. ...

Montagne d’Or : la justice tire un trait sur le renouvellement des concessions

Par deux décisions rendues le 6 février, la Cour administrative d'appel de Bordeaux a rejeté le renouvellement des concessions minières Élysée et Montagne d'Or de la compagnie éponyme, ...

Visite présidentielle : Emmanuel Macron en Guyane du 24 au 26 mars

Le bruit d'une visite officielle du président de la République en Guyane circulait depuis plusieurs semaines, nous sommes en mesure de confirmer cette information : le chef de l'Etat Emmanuel Macron...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube