Mercredi 22 Mai

Montagne d’Or : « un trompe l’oeil dont le peu de bénéfices ne profitera pas aux concitoyens »

Montagne d’Or : « un trompe l’oeil dont le peu de bénéfices ne profitera pas aux concitoyens »

Il y a bel et bien un différend au sein du gouvernement au sujet du projet controversé de la Montagne d’Or. Alors que le président de la République Emmanuel Macron ne cache plus son soutien et a annoncé qu’il prendra sa décision après les conclusions du débat public qui a pris fin le 7 juillet, son ministre de la transition Ecologique et Solidaire, Nicolas Hulot, a quant à lui confirmé le 10 juillet lors d’une audition par la Commission du développement durable, son opposition à ce projet en « trompe l’oeil dont le peu de bénéfices ne profitera pas aux concitoyens » Auditionné…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

13 commentaires

  • Gaspard

    Hulot fait de la politique et les guyanais ont besoin de développement…et a la fin tous le monde s étonne de l état de la Guyane!

  • palmito973

    toujours des brèves qui mettent en avant les oppositions au projet. Jamais les autres… c’est dommage

  • Matouryman

    Hulot devrait balayer devant sa porte et s’occuper de ces affaires un millionnaire déguisé avec sa fondation et autres

  • EL MATADOR

    A quand la dernière visite de Mr Hulot en Guyane? Connait il notre problématique.
    Le problème de ce dossier, c’est qu’il se règle et se décide loin de la Guyane, et ici nous subissons plus que nous agissons. Avec un tel déchaînement médiatique exogène des pour et des contres, difficile pour le citoyen concerné de se faire une idée objective du projet.

  • La Sobriete Heureuse

    Au delà de tous les impacts environnementaux, sociaux et économiques souvent évoqués, ce Débat Public aura eu l’audace et le privilège de nous permettre d’obtenir, sur le fil, les teneurs en métaux lourds des 350 millions de tonnes de déchets miniers, que vont nous laisser ces deux multinationales, aux bons soins (pour plusieurs siècles) des fonctionnaires-contrôleurs de la Deal Guyane… (si Macron nous en laisse quelques uns)

    En deux mots, pour 85 tonnes d’or exportés et taxé à 2%, nous devrons avoir à gérer au moins 200 000 tonnes de métaux lourds exhumés du sous-sol et stockés Ad Vitam Æternam sur des collines artificielles.
    D’ici 15 jours, nous saurons ce qu’il en est des autres métaux lourds non signalés dans les résidus miniers à savoir le Strontium, le Vanadium, le Barium, le Manganese (1040 ppm !!! )
    selon le document joint ici :
    https://montagnedor.debatpublic.fr/images/Contributions/Contribution-OrdeQuestion-annexeCA.pdf
    Pour ce qui est des maladies liées à ces métaux lourds, réécoutons le Dr, Marc Chabert représentant de l’Union Régionale des Professionnels de la Santé de Guyane (URPS) :
    https://www.dailymotion.com/video/x6mbz60?playlist=x5vlpc

  • La Sobriete Heureuse

    Si je peux me permettre, pour mieux remettre dans son contexte la réponse de N. Hulot, voici le lien de la vidéo de la Question qui lui était adressé par notre député, Gabriel Serville :
    https://www.youtube.com/watch?v=ygky-NBcEoo

  • Francois

    euh – y aurait pas un blème dans cette phrase: « Pierre Paris président de la Compagnie Montagne d’Or, invité de « l’interview éco » sur Franceinfo, estime que « Montagne d’Or serait un tremplin économique pour le territoire » en avançant les argument de « 3 milliards d’euros de retombées pour la Guyane et 630 millions pour les actionnaires. »  »
    Ne serait-ce point plutôt: « 3 milliards pour les actionnaires et 630 millions pour la Guyane » ?

  • Nemo

    Une montagne de com, histoire de se donner une bonne conscience faussement éco-citoyenne derrière de véritables appétits capitalistes prêts à dévorer la forêt amazonienne (celle-ci ne souffrant déjà pas assez de déforestation pour les élevages intensifs, l’huile de palme et le soja, chez nos voisins, notamment, ainsi que de l’orpillage, chez nous) !
    Et qui, finalement, n’aura d’autre alternative que d’accoucher d’une souris, à moins qu’elle ne devienne réellement ce qu’elle est, essentiellement et fondamentalement : une montagne d’or…dures !
    Est-ce cela le troisième axe de notre Président, présenté dans le fameux Livre Bleu pour les Outres-mers : la croissance verte et bleue, qui, ici, en Guyane, s’appuierait sur la biodiversité de la forêt amazonienne ?
    Que je sache, cette forêt n’est pas une traînée (de boue) et nous n’en sommes pas ses proxénètes pour la laisser se trouer à coups de bâton de dynamite et chier ensuite de partout les résidus toxiques de ses violeurs !
    Les maigres arguments économiques et d’emplois que ceux-ci font miroiter à d’avides politicards (pour certains repris -quoique pas encore attrapés !- de justice) ces messieurs russes et canadiens aux bourses visiblement bien remplies ne doivent pas nous aveugler (sauf si au passage, bien sûr, ces mêmes bourses en rempliraient tout à fait fortuitement d’autres…) et nous rendre complices d’un crime de lèse-majesté Nature !
    Si la priorité du Président Macron pour les Outres-mers est bel et bien la croissance économique et la création d’emploi, celles-ci sont à corréler, ici, à la croissance verte et non à celle d’un jaune… pisseux !
    Mais, à trop vouloir jouer avec des bourses contaminées, certains risqueraient de se réveiller avec une chaude-pisse carabinée et nous laisseraient, pour des générations, dans une belle merde !
    Quand on manque d’imagination et de créativité, mais pas d’avidité et de convoitise, voilà l’avenir que nous réserveraient ces généreux et philanthropiques bienfaiteurs.
    Et si tout cela n’était, en définitive, que l’annonce d’une monumentale et dégueulasse montagne d’or…gies ?!

  • Parfait miroir aux alouettes ….politiques…..

  • Celeri

    Donc Monsieur Serville est pour le Cyanure de Auplata et pas celui de CMO? Bref… il ne va quand même pas nous dire qu’il ne savait pas pour Auplata, c’est son deuxième mandat. Quelle girouette ce mec!!! Et bon monsieur Hulot, l’investissement sur la ligne haute tension en argument contre, lol, dans ce cas quel est votre rôle de ministre pour investir pour alimenter l’ouest en électricité???? Une entreprise privée va investir certes pour ses besoins mais va également permettre à la population dont personne ne se soucis d’avoir de l’électricité. On marche vraiment sur la tête. J’ai hâte de lire le plan vert de Hulot pour la Guyane surement plus d’exploitation pour extraire certaines richesses de notre forêt pour faire ses produits Ushuaia!

  • Carvalho

    Pour mémoire, l’usine d’Auplata à Saint Elie consommera 1.2 T de cyanure par mois (voir article de France Guyane du 28 juin dernier), contre 250 T par mois pour l’usine Montagne d’Or de Boeuf mort. Auplata c’est 200 fois moins ! On est pas du tout sur le même type de projet.

    • EL MATADOR

      C’est vrai que rien que par leur taille, les 2 projets ne sont pas comparables… Et les retombées non plus, autant auplata marche sur les plates bandes des clandestins, autant le site de montagne d’or est inaccessible pour ceux qui ne sont pas structurés.
      Mais bon, n’en faisons pas une montagne (boutade)

  • caro

    les députés ont adopté un amendement à inscrire dans la Constitution : selon ses termes, la République « agit pour la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et contre les changements climatiques ».
    Macron ne va-t-il pas être obligé de renoncer à La Montagne d’or ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Emmanuel Macron se rend en Nouvelle-Calédonie pour y installer « une mission de dialogue et de reconstruction économique »

Accompagné de trois ministres, le chef de l'Etat se rend ce mardi soir en Nouvelle-Calédonie pour y installer "une mission de dialogue et de reconstruction économique", une semaine après le début...

Nouvelle-Calédonie : la situation reste tendue une semaine après le déclenchement des émeutes

Sept jours après le déclenchement d'émeutes en Nouvelle-Calédonie, le calme n'est toujours pas revenu dans l'archipel du Pacifique-Sud malgré la réponse sécuritaire du gouvernement. Plusieurs ...

Dilhan Will joue l’équipier de luxe et lance son coéquipier Yannis Agricole aux championnats de Guadeloupe

Un groupe de 9 hommes s'est présenté à l'arrivée des championnats de Guadeloupe avec Dilhan Will qui s'est mué cette fois en équipier Il a pris la tête du groupe échappé durant les dix ...

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube