vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Transition énergétique, la copie régionale flirte avec le hors-sujet

La Région a présenté la feuille de route qu’elle enverra au ministère dans le cadre du débat national sur la transition énergétique. Si des préconisations vieilles de plusieurs années sont désormais bien acceptées, aucun accent n’a été mis à l’oral sur la nécessité de combler dès 2017 l’arrêt de la centrale thermique de Dégrad-des-Cannes. Au contraire, la Région plébiscite une inondation de 300 à 1000 km2 de poumon forestier en 2030. Lorsque Helène Sirder, la vice-présidente déléguée au développement « durable » à la collectivité régionale a pris la parole, c’est comme si elle avait ouvert les vannes d’un barrage, une énorme…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

0 commentaires

  • ACCOMPAGNER LES OPÉRATEURS :

    Pour information 36 centrales photovoltaïques produisent dans le vide, l’électricité produite est définitivement perdue !

    Leur raccordement est attendu depuis mai 2012…

    Fin 2011, EDF, avait donné sans aucune ambiguïté son accord pour la construction de ces centrales.

    Mai 2012 : Le Consuel, organisme indépendant, certifie conforme ces 36 centrales prêtes à être raccordées

    juin 2012 : EDF refuse de connecter ces centrales

    février 2013 : Le CORDIS, organe indépendant qui arbitre les différents entre producteurs et EDF condamne EDF a raccorder ces 36 centrales sous un délais de 6 mois

    A ce jour, pas d’avancée….

    Pourquoi un tel GÂCHIS ?

    Pourquoi pousser des investisseurs privés à réaliser des centrales photovoltaïques pour après refuser le raccordement des installations qui produisent dans le vide ?

    Pourquoi un tel écart entre discours politique et réalité ?

    Qui et comment aide-t-on les porteurs de projets ?

    Pourquoi ne respecte-t-on pas le travail d’autrui et les engagements donnés ?

    Pourquoi réfléchir à de nouveaux projets de production d’électricité quand ceux qui arrivent à leur fin sont bloqués… ?

    Quelle logique avec les réflexions sur la transition énergétique ?

    Pourquoi ne pas être constructif jusqu’au bout ?

    Pourquoi ??????

  • La Sobriete Heureuse

    Au cours de cette présentation, la vice présidente de Région, Hélène Sirder, a présenté deux choix également à très fort impact sur l’environnement de notre département.

    1 – Relance de l’agro-carburant dont on connait désormais l’ effet néfaste tant sociétal qu’ environnemental
    Petite lecture sur le sujet : 
    http://issuu.com/cncd-11.11.11/docs/2012-06_action_agrocarburants?e=0

    2 – la demande de cession foncière de 40 000 ha de forêts primaires à France Domaine pour la seule alimentation de(s) l’usine(s) de biomasse !

    La biomasse, telle qu’elle est gérée dans l’usine de Kourou, a un bilan positif sur la lutte contre le réchauffement climatique. Ce bilan est surtout positif parce qu’il fonctionne à base des déchets de scierie, dégâts de coupe et déforestations agricoles. Par contre, il serait fortement négatif si l’on optait pour un approvisionnement des usines à partir de bois directement prélevés dans les forêts : la production de Co2 pour la coupe, le transport, génèreraient un ratio alors défavorable. Mais aussi et surtout, quid de la phénoménale biodiversité et chimiodiversité, encore non inventoriée, sur les parcelles de ces forêts primaires destinées à devenir du vulgaire combustible ?

  • Il faut bien élargir le champ des possibles : peut-être qu’un nouveau barrage n’est pas judicieux, mais ce n’est pas avec de la petite hydraulique ou du PV que l’on va répondre aux besoins. Sauf à brider le développement tout court.
    Concernant les 36 « centrales » PV non raccordées, elles sont à Régina. Ce sont des hangars avec des panneaux PV : ils n’ont qu’un but, celui de tirer parti du tarif avantageux du PV, et non de faire du développement durable. Vous n’avez qu’à aller faire un tour à Corossony ( Régina), certains de ces hangars ne sont même utilisés pour ranger des engins…

  • Que peut-on attendre de gens sans convictions autres que celles de leur intérêt et de celui de leurs copains ? Ils ne prennent même pas le temps de lire et s’informer tellement ils sont imbus d’eux-mêmes et n’ont pas de temps du fait de leurs trop multiples occupations publiques et médiatiques. Ils ne font que brasser, des postes, des honneurs, du pouvoir, de l’argent, et des paroles, bref de l’air frelaté. Ce sont nos gosses qui paieront la facture de leur égoïsme, de leur incompétence et de leur irresponsabilité.

  • Il, est vrai que depuis bien longtemps on est en droit de se poser des questions sur les choix opérés en guyane, et dans de nombreux domaines. On entend souvent nos élus parler de leur amour de la guyane, allant jusqu’à se revendiquer comme des remparts contre les, agressions venant d’ailleurs. Tout ceci n’est que mascarade, car si vraiment il aimaient leur pays et leurs compatriotes autant qu’ils le disent alors ils agiraient dans l’intérêt de tous , auraient une vision à long terme, se préoccuperaient de l’avenir de leurs enfants. Ce qui de tiute évidence n’est pas le cas.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Météo : la Guyane en alerte jaune pour fortes précipitations

De fortes précipitations sur le Nord-Ouest et le Nord-Est de la Guyane sont annoncées par Météo France pour 24 heures, du mardi 21 mai 18h au mercredi 22 mai 18h. « La Zone de convergence inter...

Des ouvriers exposés à l’amiante lors de travaux de rénovation au palais de justice et des agents susceptibles de l’avoir été selon la synthèse de l’expert

Si toutes les mesures d'empoussièrement réalisés par Socotec (39 prélèvements au sein du Palais de justice historique, 6 au sein de l'ex-Conseil des Prud'hommes, 8 au sein du bâtiment Lam Cham) ...

Pressions autour de l’aménagement des sauts entre Apatou et Pilima

Le projet d'aménagement des sauts entre Apatou et Pilima par la Deal, évoqué depuis 2012, repart mais il connaît des difficultés. Une quinzaine de rapides fait désormais l'objet d'une attention ...

Les ossements découverts au sein d’un terrain de Germain Balmokoun, ex-adjoint au maire de Saint-Laurent, sont bien ceux de son épouse disparue depuis fin 2016…

Le procureur de la République Samuel Finielz a indiqué vendredi en fin de journée par communiqué que le corps en décomposition découvert le 21 février dernier au sein d'un terrain jouxtant la r...

En attendant les concessions minières…

La Compagnie de la Montagne d'or qui porte un projet controversé de mine industrielle dans l'Ouest guyanais est en attente du renouvellement de deux de ses concessions minières, dont celle où se tr...

Pollution en matières en suspension crique Yaoni jusqu’à la Comté…

Au regard du silence assourdissant de la Deal imposé par la préfecture suite à nos sollicitations dans le cadre d'investigations sur un sujet environnemental d'intérêt général (voir cet article...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube