vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

« Mobilités, ethnicités, diversité culturelle »

« Mobilités, ethnicités, diversité culturelle »

« Mobilités, ethnicités, diversité culturelle : La Guyane entre Surinam et Brésil, éléments de compréhension de la situation guyanaise » est paru en 2016 aux Éditions Ibis Rouge. La publication découle du programme d’une unité de recherche en projet de l’université de Guyane (la Minea : Migrations, interculturalité et éducation en Amazonie) en partenariat avec l’observatoire Hommes milieux Oyapock du CNRS. Le recueil a été placé sous la direction du professeur d’université d’histoire contemporaine Serge Mam Lam Fouck et de l’anthropologue Gérard Collomb. Les chercheurs qui publient exercent à l’université de Guyane, à l’université de l’Amapá à Macapá, à l’université Antom de Kom de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • « s’interroger sur la possible vocation agricole d’espaces à proximité des villes et d’étudier la viabilité de l’interprétation haïtienne du jardin mélangé en milieu amazonien ». »
    L’anthropologie et l’agriculture ne font visiblement pas bon ménage. A chacun son métier. Point n’est besoin de connaissances pour cultiver son jardin, il faut juste un peu de culot pour aller cultiver celui du voisin sans sa permission. Il faudrait également s’interroger sur la disparition de la forêt haïtienne et son possible lien avec l’émigration de la population.

  • Francois

    c est vrai que le contraste entre les paysages forestiers de part et d’autre de la frontière entre la Republique dominicaine et Haiti sont époustouflants: voyez les photos aeriennes:
    http://dr1.com/forums/showthread.php/107775-The-Conflict-Between-Haiti-and-the-Dominican-Republic/page6

  • Merci François pour ces photos qui parlent à elles seules. L’interprétation haïtienne du jardin mélangé prend tout son sens. Malheureusement, les stéréotypes des « pratiques agricoles des migrants haïtiens en Guyane » ont encore une longue vie devant eux, surtout lorsqu’on voit les sacs de charbon s’agglutiner le long des routes sans aucun contrôle…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Le bureau de la CACL « défavorable » à la centrale du Larivot

Les membres du bureau de la Communauté d'Agglomération du Centre-Littoral (CACL) ont rendu fin juin un « avis défavorable » à l'incompréhensible projet de centrale thermique au Larivot porté ...

« Je vais dimanche en Guyane, où ça se passe mal » (Jean Castex)

Jean Castex, ancien "Monsieur déconfinement" en avril-mai et qui vient de succéder à Edouard Philippe comme Premier ministre, a annoncé ce mercredi matin lors de la matinale Bourdin Direct sur ...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 22 morts et 5558 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Un jeune homme de 19 ans tué par arme à feu village Saramaca à Kourou, un individu du même âge en garde à vue

Un jeune homme de 19 ans a perdu la vie ce mardi au quartier ou village Saramaca de Kourou, mortellement blessé par un tir d'arme à feu. Les faits auraient été perpétrés «vers 12h45 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube