Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

L’Inini : une colonie dans la colonie

L’Inini : une colonie dans la colonie

Le Territoire de l’Inini est une ancienne division administrative de la Guyane. Mise en place en 1930, elle ne disparaîtra définitivement qu’en 1969, avec la création des municipalités de l’intérieur. L’Inini, c’est d’abord le nom d’un affluent du fleuve Maroni. En 1930, un décret crée le Territoire de l’Inini. Englobant tout ce qui est au sud d’une ligne reliant St-Georges de l’Oyapock au sud de St-Laurent-du-Maroni, ce territoire couvre 90 % de la colonie guyanaise. N’en est exclu qu’une fine bande littorale de 30 à 60 km de large. Le Territoire de l’Inini devient « une administration autonome placée sous l’autorité…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Une thèse d’histoire de Gérard Thabouillot, soutenue à l’Université Paris IV est parue sur le sujet en 2012 : Un projet politique et administratif pour l’arrière-pays de la Guyane française : le territoire de l’Inini (1930-1969). Extrêmement riche et intéressante, c’est un travail incontournable pour les passionnés d’histoire de la Guyane. Bonne lecture !

  • Je ne comprends pas bien le titre : « Une colonie dans la colonie ». C’est frappant, mais est-ce bien la réalité ?

    • Le Territoire de l’Inini constituait bien une colonie à part entière, dotée de son propre budget, différent de celui de la colonie « Guyane ».

  • Quel est alors le pays colonisateur ?

  • fapips86

    Je comprends mieux la fragmentation culturelle et politique en Guyane

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Montagne d’or : Nordgold demande près de 4 milliards à l’État français

La compagnie russe Nordgold, actionnaire majoritaire du projet minier de la Montagne d'or, demande à l’État français de l'indemniser à hauteur de près de 4 milliards d'euros, pour non-respect ...

Affaire des 4 manifestants condamnés et incarcérés : le courrier au 1er ministre de Gabriel Serville traduit une méconnaissance des procédures judiciaires…

Dans une lettre au 1er ministre, datée du 18 octobre, d'ores et déjà controversée au regard de la séparation des pouvoirs, Gabriel Serville, le président de la CTG (Collectivité territoriale de...

Report, à la demande du parquet, du procès de Juliette Daniel, élue d’opposition à la CTG et adjointe au maire de Maripasoula, suite à des exceptions de nullité déposées, la veille du procès, par son avocat

Le procès programmé ce mardi à Saint-Laurent du Maroni, de Juliette Daniel, dans l'affaire des «tortues and co» a été reporté à la demande du ministère public (parquet) à l'audience, ...

L’incapacité du PNRG et des préfets à gérer convenablement les réserves de Kaw et de l’Amana

Un rapport classé confidentiel depuis 2019 à la demande de l’État et de ses représentants en Guyane sur la gestion par le Parc naturel régional de Guyane (PNRG) des réserves habitées de ...

Blocage : le Grand Port maritime intente une action en «référé mesures utiles» pour obtenir l’expulsion des manifestants

Une procédure en «référé mesures utiles» a été mise en œuvre dès ce lundi par le Grand Port maritime de Guyane (GPMG) pour demander à la juridiction administrative de prononcer l'expulsion ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube