vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’héritage d’un porte-voix de la révolte

L’héritage d’un porte-voix de la révolte

Élie Stephenson est à l’honneur dans trois livres récemment parus. L’occasion de remettre dans l’actualité cet écrivain qui pendant quarante ans a défendu, à travers des poèmes et du théâtre, la révolte, l’amour et la fraternité. Des écrits qui n’ont rien perdu de leur acuité. « Bienvenue dans ce rien de pays. Bienvenue chers voyageurs qui passerez un rien de temps. Juste le temps de rien comprendre et de dire que finalement on n’y peut rien. […] Et je ris, et je danse au vent de vos discours inutiles, qui mènent à rien. » On pourrait croire que cette tirade, extraite de Un…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Morvandiau

    Pas fan de ces individus qui se drapent en intellectuels pour cacher une imposture historique certaine non assumée et qui, sentant la foule excédée prompte à céder aux sirènes du populisme mégaphoné, déguisent leurs appels à la haine et la violence en poème révolutionnaire dans l’espoir d’être le détonateur d’un bain de sang qu’ils n’ont jamais cesser d’appeler de leurs vœux durant toute leur vie. Les Janus créoles : une face intellectuel humaniste aux médias et salons et une face suprémaciste populiste nourrissant avec fébrilité les plus bas instincts de ses semblables issus des classes défavorisées…

  • Jmc

    On ne peut pas reprocher un désir d’émancipation d’un pouvoir que l’on ressent comme une tutelle.
    Il y a de belles images quand même, l’exemple du mélange en est une.
    Je ne vois pas en tous les cas de double face, au contraire, mais à coup sur l’expression d’idées, de motivations, d’interprétations qui peuvent sur le fond se prêter à des critiques certes mais une constance d’opinions remarquablement exprimées sans aucune perversion.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le directeur de crise : «Devant vous il y a une équipe de la République»

Nommé directeur de crise et dépêché en urgence par le gouvernement, le préfet Patrice Latron,  arrivé mercredi en toute discrétion. reprend la main sur la gestion sanitaire du Covid-19. Il a ...

Affaire du jeune homme de Soula tué à Kourou : d’abord une altercation, l’auteur présumé du crime touché lui aussi par balle

L'affaire qui a abouti au meurtre présumé d'un jeune homme de 19 ans de Soula (Macouria), mardi, village Saramaca à Kourou, est moins simple que l'on aurait pu croire, en se fiant aux premières ...

La culture résiste au virus

Les arts vivants, le cinéma mais aussi la sculpture sont mis à mal par le confinement. Pourtant, les acteurs de la culture se montrent patients et espèrent retrouver très vite leurs habitudes ...

La Guyane en crise sanitaire : 23 décès à déplorer

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 23 morts et 5704 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube