Mercredi 28 Fevrier

Publicité Guyaweb

La « Fondation pour la mémoire de l’esclavage » sera créée en 2018

La « Fondation pour la mémoire de l’esclavage » sera créée en 2018

Cette annonce a été faite aujourd’hui par le président de la République lors d’une cérémonie commémorant le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises.

 «Je veux qu’enfin la France ait une institution capable de jeter des ponts et de développer des actions communes avec toutes les nations qui ont avec nous cette histoire en partage. C’est pourquoi la Fondation pour la mémoire de l’esclavage sera créée cette année», a indiqué Emmanuel Macron.

La Fondation « sera logée à l’Hôtel de la Marine où l’abolition de l’esclavage fut décrétée le 27 avril 1848. Elle sera dotée de moyens humains et financiers mais aussi scientifiques pour mener des missions d’éducation, de culture, de soutien à la recherche et aux projets locaux » a précisé le chef de l’Etat.

« La Fondation aidera également à replacer l’esclavage dans le temps long de l’Histoire de France, du premier empire colonial français à nos jours, car il est impossible de parler de la France d’aujourd’hui sans parler de son passé colonial » a aussi déclaré le président de la République.

La cérémonie de ce vendredi 27 avril a eu lieu à Paris dans le cadre solennel du Panthéon où les cendres de Victor Schoelcher, l’un des principaux artisans de l’abolition de l’esclavage en 1848, ont été transférées en 1949 avec celles de Félix Eboué, héros de la Seconde guerre mondiale et Compagnon de la Libération.

La création d’une Fondation dédiée à la mémoire de l’esclavage avait déjà été annoncée par François Hollande il y a deux ans lors de la « Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions » qui a lieu chaque année le 10 mai, jour du vote en 2001 de la loi Taubira reconnaissant la traite négrière et l’esclavage comme crimes contre l’humanité.

La Fondation pour la mémoire de l’esclavage sera présidée par Jean-Marc Ayrault, Premier ministre de François Hollande (2012-2014) après avoir été 23 ans durant maire de Nantes, ville qui fut au cœur de la traite négrière et qui sous son impulsion a été pionnière dans la reconnaissance de ce passé douloureux.

Le décret d’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises a été signé à Paris le 27 avril 1848 mais il n’est entré en application que le 23 mai en Martinique, le 27 mai en Guadeloupe et le 10 juin en Guyane, où il est désormais commémoré à cette date.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Cayenne : malgré la fin de la grève des agents de la mairie, les parents d’élèves restent « vigilants »

Entamé le 25 janvier, le dur mouvement social d'une grande partie des agents de la mairie de Cayenne s'est terminé dimanche 25 février au terme d'une ultime négociation entre la Mairie et le ...

Un mois à un mois et demi dans les Tumuc Humac, consommateur de drogue, l’altermondialiste Nathan Lahondes est jugé pour meurtre

Deux jours et demi, du lundi 26 février au mercredi 28 février, c'est ce que la Cour d'assises s'est donnée pour débattre du procés pour meurtre de Nathan Lahondes placé en détention provisoire...

Conférence sur Gaza : « nous devons être aux côtés des occupés »

Un débat public sur le conflit en cours dans la bande de Gaza était organisé à Cayenne, jeudi 22 février, par le collectif Free Palestine Guyane en présence des députés Davy Rimane et ...

Laurent Castillon ancien braqueur de bijouterie en Suisse, on a retrouvé 27 armes chez lui en Guyane…

Le 20 décembre 2021, à Cayenne, Laurent Castillon, 54 ans, né le 19 août 1967 à Marseille est tué par balles en plein après-midi à proximité de son magasin. Il s'agit d'une exécution : il...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube