vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

« Criques et pripris, un mode de transmission efficace pour les maladies infectieuses »

« Criques et pripris, un mode de transmission efficace pour les maladies infectieuses »

L’Office de l’Eau propose un Apér’Eau Sciences sur ce thème le jeudi 28 mars à 18h30 à The Island à Cayenne.

« Les maladies infectieuses humaines sont la plupart du temps connues sous un contexte clinique. Cependant leur origine se trouve souvent dans l’environnement, qu’il soit aquatique ou terrestre. C’est en étudiant l’écologie des agents infectieux responsables de ces maladies que nous pouvons comprendre comment elles sont transmises à l’homme. L’écologie de deux bactéries présentes dans le milieu aquatique d’eau douce (criques, pripris, canaux) a été étudiée : Mycobacterium ulcerans responsable de l’ulcère de Buruli, et Leptospira sp. responsable de la Leptospirose. Bien que les deux bactéries soient rencontrées dans des environnements aquatiques similaires, il a été montré que la qualité de l’eau (et donc de l’environnement), la période de l’année (saison des pluies et saison sèche) et leur mode de transmission au sein de l’environnement ont un impact majeur sur leur émergence et leur transmission à l’homme ».

Le grand public pourra en découvrir plus avec cet Apér’Eau Sciences au cours duquel Marine Combe, post-doctorante de l’Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier en poste à l’Institut de Recherches pour le Développement de Cayenne, présentera les résultats de ses travaux sur ces deux bactéries.

Apér’Eau Sciences sur les « Criques et pripris, un mode de transmission bien efficace pour les maladies infectieuses », le jeudi 28 mars à 18h30 à The Island, avenue Voltaire à Cayenne.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube