vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Café des Sciences sur les « Teko de Guyane »

Café des Sciences sur les « Teko de Guyane »

Coup de projecteur sur l’histoire et la culture des Teko dans le cadre du Café des Sciences qui se tient ce jeudi soir à 18h30 au Café de la Gare à Cayenne.

A l’initiative de la Canopée des Sciences, organisateur de cet événement, l’histoire et la culture des Teko de Guyane seront racontées par les artistes engagés Ti’Iwan Couchii et Teko Makan ainsi que l’ethnologue Eric Navet qui depuis près de quarante ans mène des recherches sur ce peuple autochtone.

“Les quelques 500 Teko de Guyane, une ethnie Tupi-Guarani longtemps connue sous le nom «  Emerillons  », forment la seule population amérindienne intégralement comprise dans ce département d’outre-mer créé en 1946.[…] Les Teko se répartissent entre le bassin du Maroni à l’ouest (commune de Maripasoula) où ils ont pour voisins les Wayana et les Aluku et celui de l’Oyapock à l’est (commune de Camopi), où ils côtoient les Wayãpi. Sur le Maroni et le Tampock, ils partagent deux villages avec les Wayana (Elahé et Kayodé); sur l’Oyapock, il existe un village mixte Teko/Wayãpi (Saint-Soit) et une quinzaine de villages sont établis sur la Camopi” explique Eric Navet dans son ouvrage Guerriers de la Paix – Les Teko de Guyane.

“Le Teko est une langue vivante parlée, chantée” expliquait James Panapuy, chef de délégation territoriale pour le Parc Amazonien, lors du Forum des langues régionales de Guyane qui s’est déroulé le 21 février dernier. “Un dictionnaire Teko est en cours de finalisation […] On y travaille depuis quatre ans avec les anciens et 3500 mots en Teko ont été rassemblés » avait annoncé James Panapuy, co-auteur de cet ouvrage inédit.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une plainte pour «violences» à l’encontre de Mickaël Mancée, une enquête en cours…

Une plainte pour «violences» a été déposée à l'encontre de Michaël Mancée, candidat aux municipales à la mairie de Cayenne, a-t-on eu confirmation ce jeudi après-midi de source judiciaire....

José Mariema dépose une liste d’ouverture sans le Rassemblement national

La rumeur s'était répandue sur les réseaux sociaux, après l'émission de Guyane la 1ère, Place publique, le Rassemblement national partagerait une liste avec José Mariema. Finalement, il s'agit ...

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube