vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

"Au fil de mes humeurs" par René Ladouceur

Entre les livres que j’ai reçus et ceux que l’inventaire de ma bibliothèque m’a fait redécouvrir, j’ai appris ces dernières semaines bien des choses. Sur la Guyane profonde, il ne faut pas tarder à se procurer trois livres indispensables qui viennent d’être publiés. D’abord Kawka ! Les éclats du silence, d’Emilie Tocney-Dardé, dont l’histoire se déroule du côté de l’habitation La Caroline, à Roura. Ensuite, Bel-Air, Destinées croisées, de René-Claude Coëta. Dans ce roman, c’est Malmanoury, bourgade que regrettent encore aujourd’hui tant de Synnamaryens, qui occupe une place centrale, jusqu’à bouleverser et émouvoir. Enfin, dans La Crique, le plus pittoresque…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Merci René pour cette lumineuse analyse. Elle devrait faire beaucoup de bien à nos compatriotes, au moment où notre premier VRP dénigre, sans retenue aucune, la Guyane et ses enfants, alors que c’est à lui prioritairement qu’incombre le devoir de développer l’amour de notre région.
    Il serait bien de faire circuler ton billet sur tous les réseaux sociaux de façon à toucher le plus nombre.

  • Admirable, comme toujours !

    Merci pour cet article

  • Merci pour ces conseils de lectures, pour votre écriture et vos analyses.

    Mme TAUBIRA a dit que « la Guyane ne sédimentait pas » ce qui nous ramène à la problématique de « l’organisation d’une pluralité multiculturelle ». Pour ma part, la solution ne passe pas nécessairement ou en tout cas, pas uniquement par l’homme politique ou le travail politique. Celà pose évidemment la question du rôle et de l’utilité des partis politiques aujourd’hui?

    Faire aimer les traditions de son pays en faisant en sorte que chaque communauté puisse les considérer comme siennes revient à les faire connaître. Nous somme sur le terrain de la connaissance, de la culture, de l’ouverture à l’autre qui abolit les peurs, les préjugés, les replis communautaristes et par graduation, les violences.

    Quant aux repères et aux valeurs, ils sont aussi une question de transmission de savoirs. C’est contre l’ignorance que nous devons lutter ou sur la connaissance que nous devons faire un travail politique.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Les Iles du Salut fermées, les transporteurs maritimes en pleine tempête s’impatientent

Considérées comme étant l'un des sites touristiques les plus visités de Guyane, les Îles du Salut sont fermées depuis le confinement national mis en place le 17 mars 2020 en raison de la crise ...

Enième report du vol Ariane 253

Jamais deux sans trois. Le vol d'Ariane 253 prévu initialement les 28 et 31 juillet puis le 14 août est de nouveau reporté au samedi 15 août, a annoncé par communiqué Arianespace. Ariane 253 ...

Près de 8500 cas en Guyane, territoire ultramarin le plus touché

Le bilan de la pandémie de Covid-19 en Guyane est de 54 morts et 8471 cas confirmés depuis la détection des premiers cas le 4 mars. Suivez sur notre fil d’informations en accès libre ...

Après deux échecs, le vol Ariane 5 est confirmé au 14 août

Après deux reports en raisons de problèmes techniques, le vol 253 d'Ariane 5 est pour l'heure prévu ce vendredi 14 août à 18h33, a confirmé ce jeudi matin le Centre Spatial Guyanais (CSG). ...

Pas de primes pour les infirmiers libéraux mais des négociations prometteuses

La prime de 1500 euros ne sera pas versée aux soignants libéraux contrairement aux déclarations tenues par le préfet de Guyane le 21 juillet. Les professionnels de santé ne se formalisent pas de ...

Covid-19  : Les communes du Haut-Maroni face à l’épidémie

Alors que le pic de l'épidémie est - selon les autorités sanitaires - officiellement passé en Guyane, la commune de Maripa-Soula enregistre quotidiennement de nouveaux cas depuis le 24 juillet. ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube