vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

La 8e édition de la nuit du Sanpula sans la CTG

La 8e édition de la nuit du Sanpula sans la CTG

Ce week-end du 28 et 29 juillet se tient la 8ième édition de la Nuit du Sanpula organisée par la commune d’Awala-Yalimapo située à une dizaine de kilomètres de Mana, dans l’Ouest guyanais.

Contrairement à l’année dernière où la Nuit du Sanpula faisait l’ouverture des Journées des Peuples Autochtones (JPA) – organisées par la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) et cette année boycottées par l’Organisation des nations Autochtones de Guyane (ONAG) (Guyaweb du 6/07/2017) – cette 8ième édition de la Nuit du Sanpula est marquée par l’absence de partenariat entre la Maire d’Awala-Yalimapo et la CTG, en raison de «difficultés administratives et organisationnelles entre la collectivité territoriale de guyane et la municipalité d’Awala-Yalimapo» a-t-on appris de sources officielles.

Néanmoins la Nuit du Sanpula qui a pour but de rendre hommage sous différentes formes à l’instrument kali’na (le Sanpula un tambour traditionnel), se tiendra les vendredi 28 et samedi 29 juillet au carbet communautaire d’Awala-Yalimapo.

A chaque édition, c’est plus d’une quinzaine de groupes assurant ainsi la sauvegarde du patrimoine culturel autour de chants et de danses traditionnelles qui participent à la grande Nuit – samedi 29 juillet à partir de 20h – autour de chants et de danses traditionnels.

Cette 8 édition débutera vendredi à partir de 9h par diverses animations culturelles et sportives telles que des jeux culturels et traditionnels, des tournois de toupies kalin’na, jeux du diable etc.. Suivront une conférence débat et un projection de film en plein-air. Le lendemain, samedi 29 juillet, un marché artisanal se tiendra et des cours de danse kali’na (sanpula) seront proposés.

La nuit du Sanpula est une des actions culturelles du programme de valorisation que la commune porte depuis 2008 et qui bénéficie du soutien du programme LEADER. En 2013, la commune de Awala-Yalimapo a obtenu le label Pays d’Art et d’Histoire. 

Programme-8e-nuit-sanpula

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube