vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

« Rentrez chez vous » lance Trump à des élues démocrates

« Rentrez chez vous » lance Trump à des élues démocrates

Des propos dénoncés comme racistes et xénophobes par les intéressées.

Ce dimanche sur Twitter le président républicain des Etats-Unis s’en est pris sans les nommer à quatre jeunes femmes de l’aile gauche du Parti démocrate élues à la Chambre des Représentants en novembre dernier, très critiques à son égard et membres de minorités ethniques, l’une étant afro-américaine et les autres d’origine portoricaine, palestinienne et somalienne, ces deux dernières étant également musulmanes.

« Qu’il est intéressant de voir des congressistes démocrates « progressistes », qui viennent de pays dont les gouvernements sont une catastrophe complète et totale, et les pires, les plus corrompus et ineptes au monde (…), dire à voix haute et avec mépris au peuple des Etats-Unis, la nation la plus grande et la plus puissante sur Terre, comment diriger le gouvernement » a écrit Donald Trump, ajoutant « Pourquoi ne retournent-elles pas dans leurs pays (…) totalement brisés et infectés de crimes ? »

Les quatre parlementaires visées par Trump ont immédiatement stigmatisé le caractère raciste et suprémaciste des propos de Donald Trump et elles ont rappelé que trois d’entre elles sont nées aux Etats-Unis, dont fait partie Porto Rico en tant qu’Etat associé ont-elles aussi dû souligner à l’attention du président républicain.

« Vous avivez le nationalisme blanc parce que vous détestez le fait que des gens comme nous soient présents au Congrès et luttent contre votre politique remplie de haine » a écrit Ihlan Omar, née en Somalie et qui depuis novembre est l’une des deux premières élues de confession musulmane de la Chambre des représentants.

Ces propos ont aussi été dénoncés comme « xénophobes » par Nancy Pelosi, la cheffe du Parti démocrate à la Chambre des Représentants, qui a appelé le président des Etats-Unis, pour qui les immigrés sont une cible permanente depuis son arrivée au pouvoir début 2017, à travailler avec les Démocrates à la mise en œuvre d’une « politique migratoire humaine qui reflète les valeurs étatsuniennes ».

Nancy Pelosi a aussi affrmé que « Rendre à l’Amérique sa grandeur », le fameux slogan de campagne de Trump en 2016, signifie selon elle plutôt « Rendre à l’Amérique sa blancheur ».

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Jmc

    Avec de tels propos si un jour le Front National arrivait en France, nous ne pourrions pas dire que l’on ne savait pas, qu’il fallait bien essayer toutes les solutions….
    Absolument désespérant.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Municipales 2020 : à Saint-Laurent-du-Maroni, quid de l’après Bertrand  ?

En septembre 2018, Léon Bertrand, condamné pour «  favoritisme  » et «  corruption passive  » dans l’affaire des marchés truqués de la CCOG, démissionnait de la mairie de Saint-Laurent ...

Colloque sur le cinquantenaire de la suppression du Territoire de l’Inini

Il aura lieu samedi 7 décembre de 9h à 16h au siège de la Collectivité Territoriale de Guyane, route de Suzini à Cayenne. « Le 6 juin 1930 est créé en Guyane le territoire autonome de ...

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube