vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas de présidentielle pour Lula

Pas de présidentielle pour Lula

La candidature de l’ancien président, grand favori des sondages en vue de l’élection d’octobre prochain, a été invalidée par le Tribunal Electoral Supérieur.

Cette décision attendue est tombée dans la soirée du vendredi 31 août, en application de la loi ficha limpa qui rend inéligible toute personne condamnée en appel à une peine de prison, ce qui est le cas de Lula.

L’ancien président (2003-2010) purge en effet depuis avril dernier une peine de 12 ans d’emprisonnement pour corruption passive et blanchiment d’argent, tout en étant sous le coup d’autres procédures judiciaires qui pourraient lui valoir de nouvelles condamnations.

En août il s’était néanmoins porté officiellement candidat à l’élection présidentielle dont le 1er tour aura lieu le 7 octobre et pour laquelle les sondages le placent en position de grand favori en dépit de son emprisonnement, avec plus des 2/3 des intentions de vote et une avance de près de 20 points sur son challenger principal, le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro (Guyaweb du 21/08/2018).

Le Parti des Travailleurs (gauche) dont Lula est le leader historique et le candidat continue de dénoncer un complot visant à empêcher l’ancien président de revenir au pouvoir, mais après l’invalidation de sa candidature celui-ci devrait désormais être remplacé par son colistier, Fernando Haddad (à droite sur la photo de Une).

Ce professeur d’université, ancien ministre de l’Education de Lula et ancien maire de São Paulo, est cependant assez peu connu dans le reste du Brésil et il n’est crédité par les sondages que d’à peine 4 % des intentions de vote en vue de l’élection présidentielle du mois d’octobre.

L’invalidation de la candidature de Lula par les autorités électorales fait donc les affaires de Jair Bolsonaro, ancien militaire et nostalgique de la dictature crédité de prés 20 % des intentions de vote, qui prône des solutions de force pour résoudre les graves problèmes que rencontre le Brésil et qui attise la xénophobie face à la crise migratoire provoquée par l’afflux de migrants vénézuéliens fuyant leur pays en crise (Guyaweb du 23/08/2018).

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La directrice de l’ARS confirme l’information avérée de Guyaweb quant à la positivité au Covid-19 d’un personnel du laboratoire de biologie de l’hôpital mais… sur Radio Peyi

Guyaweb avait révélé cette information mercredi soir : un cas positif au Covid-19 d'un personnel de sexe féminin du laboratoire de biologie de l'hôpital de Cayenne. Mais l'ARS (agence ...

Premier décès dû au Covid-19 au Suriname

Rik Schuitemaker, septième personne testée positive au Covid-19 au Suriname, est décédé ce vendredi dans ce pays voisin de la Guyane, ont révélé les autorités sanitaires locales. Le nombre...

Auplata : L’usine de cyanuration fond un premier lingot d’or et … se met à l’arrêt

La société minière Auplata Mining Group (AMG) aura eu le temps de fondre au moins un premier lingot dans son usine de cyanuration de Dieu Merci avant de mettre ses activités en sommeil en raison ...

Suspecté de violences envers sa mère et sa sœur, il crache sur les gendarmes en se vantant d’être infecté au Covid-19 : 14 mois de prison ferme

Un trentenaire habitant Kourou avec sa mère et sa sœur et se montrant violent envers celles-ci, selon une source judiciaire, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel en comparution ...

L’ARS dément finalement que le premier patient positif au Covid-19 admis en réanimation soit le personnel d’un labo de l’hôpital mais ne dément pas le cas positif d’un personnel médical

Guyaweb prend acte du démenti ce jeudi de l'autorité sanitaire quant à la profession du patient positif au coronavirus admis en réanimation à l'hôpital de Cayenne mercredi soir. Guyaweb avait...

61 cas en Guyane dont 1 en réanimation

A lire sur notre fil d'informations en accès libre. Suivez l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques, informations ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube