vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

« Medellín lance sa Quatrième révolution industrielle », sur RFI

« Medellín lance sa Quatrième révolution industrielle », sur RFI

Radio France Internationale raconte la manière dont « la Colombie aspire à être le cœur de la Quatrième révolution industrielle en Amérique latine depuis la ville de Medellín » autrefois tristement célèbre pour la violence liée au trafic de cocaïne.

« L’objectif est ambitieux : faire de Medellín la capitale des sciences, des technologies et de l’innovation d’Amérique du Sud en l’intégrant dans un réseau mondial financé et géré par le FEM, le Forum économique mondial. Le réseau compte la ville de San Francisco, la Chine, le Japon et l’Inde » explique la journaliste Najet Benrabaa, correspondante de RFI dans la très dynamique métropole colombienne.

« Cela fait plusieurs années que le concept de Quatrième révolution industrielle résonne à travers le globe. Il s’agit d’un nouveau modèle d’architecture mondiale, la « globalisation 4.0 » qui est déjà en train de transformer nos vies, notre mode de consommation et notre travail. Cette révolution serait le prolongement de la révolution numérique et de sa rencontre avec d’autres technologies ».

« Medellín lance sa Quatrième révolution industrielle », un article de Najet Benrabaa à lire sur Radio France Internationale

 

Une Guyanaise à Medellín

Membre de l’association Guyane Tech, Anaïs Renau-Ferrer est la fondatrice de Luckydot.net, plateforme de financement de projets par le sponsoring. Elle s’est s’installée à Medellín car « une grande partie de nos clients se trouvent en Colombie (…). Nous avons choisi de nous installer à Medellín car c’est une ville particulièrement dynamique qui offre des outils et met à disposition des infrastructures performantes pour atteindre nos objectifs en termes de développement technique et commercial. »

 

Depuis Medellín en Colombie Anais Renau-Ferrer tissera des liens avec la Guyane. Elle a expliqué à Guyaweb que sa vision est de « pouvoir construire une communauté de porteurs de projets, d’entreprises de toutes tailles et de prestataires, aux niveaux local, national et international. Une communauté assez grande pour nous permettre de faire correspondre les projets avec les bons partenaires et ainsi fluidifier les interactions entre eux. Nous aimerions organiser et mener des projets qui favorisent la mutualisation des ressources comme l’échange d’outils et de compétences, à l’image des actions comme web peyi et mo pitch. »

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Des chefs d’entreprise contestaient le couvre-feu élargi par le préfet : la requête en référé de Roger Arel et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane rejetée par la justice administrative !

Une requête du chef d'entreprise Roger Arel, de sa société Computer Guyane, à laquelle était associée l’Union syndicale des opérateurs touristiques de Guyane, présidée par Jean Luc Le West,...

Le drame du pôle « déficience sévère » de l’Imed

En 2018-2019, parmi le public très fragile de l'Imed, les enfants qui souffrent de déficiences sévères ont connu des jours difficiles, déplacés de bâtiment en bâtiment à cause d'un projet ...

Covid-19 : Après Kourou puis Matoury, Macouria devient la commune du littoral la plus impactée par nombre d’habitants sur sept jours

Selon le bulletin épidémio arrêté au jeudi 2 juillet, 8 heures, si l’on excepte le cas toujours aussi singulier de Saint-Georges de l’Oyapock à la frontière du Brésil, c'est Macouria qui ...

Le sombre fonctionnement de l’Imed

A quelques jours de la fin du mandat de l'administration provisoire, le futur de l'Institut médico-éducatif départemental (Imed) est incertain. Travail sans convention, inspection en cours sur les...

La Guyane en crise sanitaire

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 16 morts et 4913 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Exclu : les cartes de l’épidémie du Covid-19 à Kourou

Guyaweb s'est procuré plusieurs cartes de l'évolution des cas de Covid-19 sur Kourou Exclusif. C'est d'abord un document des autorités daté de fin mai dernier qui fait le point sur ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube