vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le Roraima exige le soutien de Brasilia face à la crise migratoire

Le Roraima exige le soutien de Brasilia face à la crise migratoire

L’Etat du Nord du Brésil submergé par l’afflux de migrants vénézuéliens juge insuffisante l’implication du gouvernement fédéral.

Les autorités brésiliennes estiment qu’environ 400  migrants vénézuéliens pénètrent chaque jour au Brésil via le seul Roraima et que depuis un an et demi ils ont été au moins 5000 dans ce cas, la moitié environ vivant dans des conditions précaires dans la capitale Boa Vista.

Des échanges tendus entre autorités brésiliennes locales et nationales ont lieu depuis quelques jours, suite aux violents incidents au cours desquels des Vénézuéliens ont été pris pour cible dans la petite ville de Pacaraima samedi dernier (Guyaweb du 20/08).

Suely Campos, gouverneure du Roraima, Etat le moins peuplé et l’un des plus pauvres du Brésil, exige que le gouvernement brésilien du président Michel Temer prenne enfin ses responsabilités face à la crise migratoire qui déstabilise ce territoire enclavé et frontalier du Venezuela.

L’une des demandes principales est d’ordre financier, le Roraima considérant que les quelque 40 millions d’euros de dépenses additionnelles de santé, d’éducation et de sécurité qu’il a dû assumer face à l’afflux de migrants vénézuéliens devraient être pris en charge par le gouvernement fédéral.

Le Roraima demande aussi un véritable renforcement des moyens alloués par Brasilia face à la crise migratoire à laquelle il fait face, en particulier dans les domaines de la santé – construction d’un hôpital de campagne – et de la sécurité – envoi de renforts en hommes et en équipements.

Suely Campos réitère en outre sa demande de fermeture temporaire de la frontière avec le Venezuela, une éventualité qui a toutefois été déjà écarté tant par la justice brésilienne que par le gouvernement fédéral.

Les autorités fédérales ont réagi aux demandes du Roraima en assurant que l’envoi de renforts en personnels de santé et de sécurité serait accéléré, de même que le « processus d’intériorisation » qui prévoit le transfert de migrants vénézuéliens vers d’autres Etats du Brésil.

Raul Jungmann, ministre brésilien de la Sécurité publique, doit par ailleurs se rendre ce jeudi dans l’Etat du Roraima et notamment dans la ville frontalière de Pacaraima.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’ARS dément finalement que le premier patient positif au Covid-19 admis en réanimation soit le personnel d’un labo de l’hôpital

Guyaweb prend acte du démenti ce jeudi de l'autorité sanitaire quant à la profession du patient positif au coronavirus admis en réanimation à l'hôpital de Cayenne mercredi soir. Guyaweb avait...

Fil info : plus de 50 cas en Guyane dont 1 en réanimation

A lire sur notre fil d'informations en accès libre. Suivez l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques, informations ...

Le poisson d’avril de Guyaweb aura eu les honneurs de la revue de presse naissante de la préfecture

Pas mal de nos lecteurs s'y sont laissés prendre, certains de nos commentateurs patentés (mais pas tous) également, mais le come-back du projet Montagne d'or comme celui de la société minière ...

Une personne atteinte du Covid-19 a été admise en réanimation mercredi soir à l’hôpital de Cayenne

Une personne positive au Covid-19 a été admise au service réanimation de l'hôpital de Cayenne, mercredi soir, a-t-on appris d'une source bien informée. Guyaweb a recueilli cette information ...

Où l’on reparle du projet Montagne d’or et d’une société minière d’Etat en Guyane…

Le gouvernement Macron, en difficulté, comme les gouvernements de nombreux pays, dans la gestion de l'épidémie du coronavirus veut aussi penser à l'après. L'industrialisation de l'or guyanais ...

Mutinerie à la prison de Rémire-Montjoly, des détenus s’étaient emparés de clefs de cellules !

Une mutinerie s'est déclenchée ce mercredi à la prison de Rémire, a confirmé à 11 heures à Guyaweb le commandant de la gendarmerie de Guyane, le général Stéphane Bras. «Je suis sur place»,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube