vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le ministre brésilien de l’Education cite Pablo Escobar en exemple

Le ministre brésilien de l’Education cite Pablo Escobar en exemple

Le travail réalisé par le narcotrafiquant colombien dans les écoles de son pays aurait permis d’éloigner les jeunes de la drogue selon Ricardo Vélez Rodríguez.

« Pablo Escobar avait réservé des terrains de football pour les jeunes et une petite bibliothèque. Ainsi les jeunes ne consommaient pas de cocaïne parce que ce produit était destiné à l’exportation » a déclaré le ministre au cours d’une audience devant la Chambre des députés brésilienne.

« Ce qu’il s’est passé il y a trente ans en Colombie se produit aujourd’hui au Brésil, le pays souffre d’une maladie qui s’appelle le crack et qui est présent dans 98 % des municipalités » a-t-il ajouté.

Ricardo Vélez Rodríguez a aussi opposé l’attitude du défunt chef du Cartel de Medellín avec celle des narcotrafiquants brésiliens qui recrutent des jeunes pour vendre de la drogue, une situation qui selon lui pourrait être combattue avec la mise en place des « écoles civico-militaires » qu’il appelle de ses voeux.

Les déclarations du ministre de l’Education ont déclenché un tollé tant au Brésil qu’en Colombie dont il est originaire, beaucoup rappelant la terreur semée par Pablo Escobar jusqu’à son exécution par la police colombienne en décembre 1993 et les plus de 3000 morts qui lui sont attribués.

Nommé ministre de l’Education à la demande du philosophe Olavo de Carvalho considéré comme l’inspirateur de l’extrême-droite brésilienne et comme le gourou du président Jair Bolsonaro, Ricardo Vélez Rodríguez peine à tenir les rennes d’un ministère traversé par de féroces luttes idéologiques et de pouvoir.

Déterminé à purger le système éducatif brésilien du « marxisme culturel » qui l’aurait gangrené et affaibli, cet ultra-conservateur souhaite non seulement militariser les écoles du pays mais aussi réorienter les programmes et l’enseignement dans un sens conforme selon lui aux préceptes de la Bible.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : 49 cas positifs supplémentaires confirmés ce dimanche : 119 au total à Saint-Georges, 22 dont un nombre non négligeable de militaires à Camopi, 29 en 18 jours sur l’île de Cayenne !

C'est un nombre de cas record que déplore la Guyane ce dimanche selon le bilan quotidien des autorités : 49 cas dont les 18 confirmés samedi soir tard après la parution du Covid-Info d'hier. La...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : Explosion du nombre de positifs en Guyane, l’ARS annonce finalement «36 cas confirmés au total tard hier soir»

L'Agence régionale de santé a finalement annoncé ce dimanche «36 cas supplémentaires» de personnes infectées au Covid-19 en Guyane «confirmés tard hier soir» samedi. Au lieu des 18 ...

Covid-19 : hausse inquiétante des cas sur l’île de Cayenne, Saint-Georges approche les 100 positifs, 11 cas à Camopi dont plusieurs militaires et… des fêtes délétères

Les cas positifs d'infection au Covid-19 s'ajoutent chaque jour ou presque sur l'île de Cayenne : Cayenne et Matoury connaissent des cas répétés depuis plus de deux semaines, des cas ont été ...

Montagne d’or, un an après : le gouvernement a « dit que ça ne se ferait pas, mais le projet n’est pas stoppé »

Le gouvernement affirme avoir fermé la porte au projet minier de la Montagne d'or. La compagnie elle soutient continuer à travailler dessus. De fait, avec le renouvellement des concessions en ...

Covid-19 : 5 nouveaux cas positifs sur Cayenne et/ou Matoury et/ou Rémire, 3 à Saint-Georges, 2 à Camopi, 2 à Kourou et les chiffres en disent plus…

L'épidémie de coronavirus poursuit sa progression en Guyane puisqu'on y compte 12 nouveaux cas ce soir pour 162 tests effectués selon l'ARS. Des tests réalisés par l'Institut Pasteur et le ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube