vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le Brésil signe un accord spatial avec les Etats-Unis

Le Brésil signe un accord spatial avec les Etats-Unis

Cet accord devrait permettre aux Etats-Unis d’utiliser le Centre de Lancement d’Alcântara situé au Nord-Est du Brésil.

Selon des déclarations faites au quotidien brésilien O Estado de São Paulo par Sérgio Amaral, ambassadeur du Brésil à Washington, l’accord vise à « lancer depuis la base d’Alcântara des fusées de plus grande capacité, de plus grande portée et qui puissent être utilisées à des fins commerciales, surtout pour le lancement de satellites ».

Cet accord, qui prévoit la protection des contenus technologiques étatsuniens utilisés lors des lancements et inclut la « non-prolifération de technologies à usage dual » civil et militaire, doit permettre de développer des partenariats entre entreprises du secteur spatial des deux pays selon le diplomate brésilien.

Située dans l’Etat du Maranhão au Nord-Est du Brésil, la base d’Alcântara (photo de Une) permet de réaliser d’importantes économies de carburant grâce à sa proximité avec l’équateur et elle intéresse de longue date les dirigeants des Etats-Unis et les entreprises du secteur aérospatial de ce pays.

Le nouvel accord fait suite à celui qui avait été conclu par les gouvernements des deux pays en 2000 puis rejeté par le Parlement brésilien le considérant alors comme portant le risque d’une ingérence des Etats-Unis et d’une atteinte à la souveraineté nationale du Brésil.

Le nouveau « partenariat avec les Etats-Unis dans l’exploitation commerciale du centre spatial d’Alcântara » a été conclu pour un an et devrait être présenté officiellement à Washington lors de la visite que le président brésilien Jair Bolsonaro rendra à son homologue étatsunien Donald Trump le 19 mars prochain.

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Européennes : le RN en tête, cuisant revers pour LREM

Le parti d'opposition Rassemblement national (RN) arrive largement en tête des élections européennes au niveau national et en Guyane (27,47 %) selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. La l...

Elections Européennes : 10,19 % de participation à 17h

La participation est en hausse puisqu'en 2014 à la même heure elle était de 7,28 % selon les informations de la préfecture. Ouverts depuis 8h, les bureaux de vote de Guyane ont fermé leurs porte...

Européennes : des élections sans campagne locale

Des panneaux d’affichages quasiment vides, très peu de réunions publiques et une poignée de tracts distribués sur les ronds-points : la campagne pour les élections européennes aura été quasi...

Têtes de mules : deux arrêtés du préfet dans les cordes…

Jeudi matin, sous les yeux de Guyaweb, au tribunal administratif de Cayenne, le rapporteur public a demandé l'annulation de deux arrêtés nominatifs du préfet de Guyane qui avait interdit, le 25 f...

Montagne d’or : « Ce projet ne se fera pas »

Après le premier Conseil de défense écologique, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a confirmé “l'incompatibilité” du projet controversé d’extraction au...

Affaire préfecture : les huit mis en examen renvoyés devant le tribunal correctionnel dont deux agents du bureau de l’immigration et leur chef qui estime avoir doublé son salaire en se laissant corrompre…

Sans surprise, les huit personnes mises en examen dans l'affaire de corruption et de délivrance frauduleuse de titres de séjour font l'objet d'une ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionn...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube