vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’ancien président brésilien Michel Temer a été arrêté

L’ancien président brésilien Michel Temer a été arrêté

Cette arrestation s’inscrit dans le cadre de la vaste enquête anticorruption dite « Lava Jato » qui a déjà conduit en prison l’ancien président Lula.

Michel Temer, à la tête du Brésil de mai 2016 à décembre 2018, a été arrêté ce jeudi matin 21 mars à São Paulo à la suite d’une dénonciation émanant d’un haut dirigeant de son parti de centre-droit, le Mouvement Démocratique Brésilien, pivot de toutes les coalitions parlementaires depuis la fin de la dictature militaire en 1985.

L’arrestation de l’ancien président âgé de 78 ans, qui a perdu son immunité le 1er janvier dernier avec l’entrée en fonctions de Jair Bolsonaro, est liée à son implication supposée dans des détournements de fonds destinés à la construction d’une centrale nucléaire à Rio de Janeiro.

Le juge fédéral Marcelo Bretas a justifié sa décision de faire arrêter Michel Temer en se disant convaincu par les éléments recueillis au cours de l’enquête et démontrant selon lui que l’ancien chef de l’Etat peut être considéré comme « le leader d’une organisation criminelle ».

Vice-président de Dilma Rousseff (Parti des Travailleurs, gauche) à partir de 2011, Michel Temer avait remplacé cette dernière à la tête de l’Etat en mai 2016 à la suite de sa destitution par le Parlement pour maquillage des comptes publics (Guyaweb du 12/05/2016).

Mais l’ancien avocat et professeur de droit constitutionnel d’origine libanaise est vite devenu le président le plus impopulaire de l’histoire du Brésil et il a dû renoncer à se présenter à l’élection présidentielle (Guyaweb du 25/05/2018) remportée en octobre 2018 par le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro (Guyaweb du 04/01/2019).

Michel Temer est visé par de multiples enquêtes judiciaires pour corruption, blanchiment d’argent et trafic d’influence, à l’instar de l’ancien président (2003-2010) Luis Inácio Lula da Silva qui depuis avril 2018 purge une lourde condamnation pour de tels faits, aggravée en février dernier (Guyaweb du 06/02/2019).

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sommet de l’ONU sur le climat

Une soixantaine de chefs d’Etat et de gouvernement se réunit ce lundi à New York pour présenter des mesures concrètes de lutte contre le changement climatique. Convoqué par le secrétaire ...

« Il est important que le centre-ville ne meure pas » (Magali Robo-Cassilde)

L'ancien bâtonnier du barreau de Guyane pendant le mouvement social de 2017, maître Magali Robo-Cassilde est au cœur d'une rumeur persistante qui l'annonce comme candidate aux élections ...

Marie-Laure Phinéra-Horth rassemble ses forces avant la campagne

On en sait davantage sur les futures élections municipales de Cayenne. Après l'inauguration des locaux de Nouvelle Force de Guyane dimanche 15 septembre, les alliances se sont un peu dévoilées. La...

La Guyane célèbre son patrimoine

A l'occasion des Journées du Patrimoine de nombreux évènements sont programmés en Guyane du 20 au 22 septembre.  Au Centre Spatial Guyanais trois activités sont proposées le 21 septembre...

Kourou : au port spatial de Pariacabo, une caisse de cocaïne sur un navire cargo convoyant habituellement les fusées Ariane, Soyouz et Vega, une affaire qui sent la poudre…

Un peu moins de 8 kilos de cocaïne ont été découverts au port spatial de Pariacabo à Kourou dans une caisse préalablement dissimulée et fixée à l'arrière de la coque d'un navire cargo ...

La décharge de Maripasoula : ce scandale sanitaire qui perdure

Un centre-bourg sous la fumée des déchets, un collège fermé jusqu'à lundi, du personnel de l'Education nationale et des riverains en colère, des pompiers dépêchés en urgence pour éteindre un...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube