vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

L’Amérique latine tente de s’unir face à la crise migratoire vénézuélienne

L’Amérique latine tente de s’unir face à la crise migratoire vénézuélienne

Réunis à Quito en Equateur lundi et mardi, les représentants de treize pays de la région ont réfléchi à une approche commune pour gérer l’afflux de migrants vénézuéliens.

Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Equateur, Mexique, Panamá, Paraguay, Pérou et Uruguay ont signé une déclaration à laquelle la Bolivie, présente à cette réunion et proche du régime vénézuélien, a refusé de s’associer tandis que la République dominicaine n’y assistait qu’en tant d’observateur.

Refusant toute « xénophobie », cette déclaration commune évoque la « solidarité », la « fraternité » et « l’humanité » dont doivent bénéficier les centaines de milliers de Vénézuéliens fuyant leur pays, mais également leur « sécurité » et celle des pays de la région qui ont leurs propres difficultés et sont déstabilisés par cet exode massif.

Ecartant la fermeture des frontières, les onze pays signataires ont proposé des mesures concrètes pour faciliter le transit et l’intégration des migrants vénézuéliens comme l’octroi de documents d’identité et de titres de séjour, l’homologation des diplômes ou la possibilité de créer des entreprises dans les pays d’accueil.

Le texte adopté à l’issue de ce premier sommet régional consacré à la crise migratoire vénézuélienne souhaite aussi une implication plus forte des organisations internationales, en particulier de l’ONU dont des représentants étaient présents à Quito et se sont montrés disposés à continuer d’agir aux côtés des Etats concernés.

La déclaration commune demande par ailleurs au gouvernement vénézuélien, absent à cette réunion dont il nie le bien-fondé, de « prendre de manière urgente et prioritaire les mesures nécessaires pour fournir des documents d’identité et de voyage à ses ressortissants ». 

Enfin, les onze pays d’Amérique latine ont appelé les autorités du Venezuela à accepter une « assistance humanitaire » permettant d’atténuer la « situation critique » existant dans ce pays et d’apporter une « assistance immédiate » à ses ressortissants, mais une telle requête a jusqu’à ce jour été constamment rejetée par le régime vénézuélien qui nie la réalité de toute crise généralisée sur son sol.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • palmito973
    06 septembre 2018

    omerta sur la position de la France par rapport à cette crise. Comme s’il existait un mur qui met la Guyane à l’écart de cet exode… ou silence sourd des autorités pour éviter de rajouter une problématique supplémentaire à des existantes toujours pas réglées…

    SI Guyaweb pouvait mener son enquête sur l’immigration vénézuélienne en Guyane… L’interrogation des chalutiers au Vieux Port devrait être une bonne porte d’entrée pour obtenir des informations…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 72 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube