vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Haïti salue ses morts

Haïti salue ses morts

La nation caribéenne a rendu hommage aux 200 000 personnes tuées par le séisme du 12 janvier 2010. Il y a six ans, un tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter ravageait la capitale Port-au-Prince et le Sud-Est d’Haïti, détruisant plus de 300 000 édifices, tuant au moins 200 000 personnes et en laissant plus d’un million d’autres sans abri. Des faiblesses structurelles Cette catastrophe a considérablement aggravé la situation de ce pays de dix millions d’habitants, placé sous perfusion par les Organisations Non Gouvernementales, les puissances étrangères – notamment les Etats-Unis, la France puis le Venezuela – et les…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • C’est vrai que depuis l’indépendance de la première république de population majoritairement noire, Haïti souffre d’une instabilité politique et institutionnelle chronique attisée par une ingérence étrangère permanente.
    Et depuis 1804 (212 ans de l’indépendance), elle n’a jamais été épargnée à commencer par les sommes indûment perçues de 90 millions de francs or, soit aujourd’hui quelque 17 milliards d’euros, exigés par la France en 1825, sous le règne de Charles X, en échange de l’affranchissement du pays, et destinés à « indemniser » les colons en passant par l’envoi de mercenaires étrangers (Allemands, Américains, Anglais, Français…) dont le seul but est de foutre le chaos et de piller avec la complicité de leurs pays qui menaçaient d’envahir de nouveau le pays et finir par le choléra amené par les casques bleus népalais, donc l’ONU (une pseudo-organisation au service des nantis)…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Paulin Félix n’est pas mort à cause du coronavirus, son test est négatif

Paulin Félix, non voyant, accordeur de pianos et président du comité handisports de Guyane n'est pas mort du Covid-19 lundi, a appris cet après-midi Guyaweb. Comme l'avait indiqué notre ...

Un cas de Covid + à l’Ehpad

Un personnel soignant de l'Ehpad de Cayenne a été diagnostiqué Covid + il y a quelques jours. Sur Twitter, lundi soir, le centre hospitalier de Cayenne a annoncé avoir pratiqué un "dépistage ...

La pluie s’abat sur le camp de réfugiés des Amandiers

Alors qu'ils ne sont toujours pas mis à l'abri du Covid-19 qui s'étend en Guyane, les 175 réfugiés de la place des Amandiers à Cayenne ont été victimes des intempéries du week-end dernier. ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Enquête judiciaire ouverte suite à la mort brutale de Paulin Félix, président du comité handisports de Guyane

Une enquête judiciaire en recherche des causes de la mort a été ouverte lundi par le parquet de Cayenne, nous a confirmé dans l'après-midi le procureur de la République Samuel Finielz, suite à ...

Covid-19  : A Saint-Laurent, supermarché, agriculteurs et commerçants s’adaptent

A Saint-Laurent du Maroni, peu d'inquiétudes s'élèvent quant à d’éventuels problèmes de ravitaillement. Toutefois, dans une zone où l'on dénombre un seul supermarché, quelques dizaines de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube