vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Elections en Républicaine dominicaine

Elections en Républicaine dominicaine

Les élections présidentielles, législatives et municipales ont lieu dimanche 15 mai 2016 dans cette nation des Grandes Caraïbes qui partage l’île d’Hispaniola avec Haïti, où le processus électoral est au point mort.

En Républicaine dominicaine, les élections générales de ce dimanche sont supervisées par quelque 3000 observateurs nationaux et internationaux, dont des représentants de l’Union des Nations Sud-Américaines (UNASUR) et des délégués de l’Organisation des Etats Américains (OEA) conduits par l’ancien président colombien  Andrés Pastrana.

Le président sortant favori

Plus de 6,5 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour choisir le président de la République, les 190 députés et les 32 sénateurs du Parlement national, ainsi que 158 maires et plusieurs centaines d’autres élus locaux.

Tous les sondages donnent au président de la République sortant Danilo Medina, âgé de 64 ans, membre du Parti de la Libération Dominicaine (PLD, centre-droit), une large avance sur son principal adversaire Luis Abinader, du Parti Révolutionnaire Moderne (centre-gauche).

Danilo Medina devrait donc être réélu – peut-être même dès le premier tour de scrutin – pour un second mandat de quatre ans, en compagnie de la vice-présidente Margarita Cedeño de Fernández, épouse de l’ancien président (1996-2000 et 2004-2012) Leonel Fernández, membres eux aussi du PLD.

Statu quo en Haïti

En Haïti en revanche la situation politique est toujours bloquée et c’est le statu quo, le processus électoral interrompu à la fin de l’année 2015 étant au point mort.

Le Conseil Electoral Provisoire doit normalement publier dans les quinze prochains jours le calendrier fixant la date du second tour des élections présidentielles et législatives, plusieurs fois reporté ces derniers mois.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une plainte pour «violences» à l’encontre de Mickaël Mancée, une enquête en cours…

Une plainte pour «violences» a été déposée à l'encontre de Michaël Mancée, candidat aux municipales à la mairie de Cayenne, a-t-on eu confirmation ce jeudi après-midi de source judiciaire....

José Mariema dépose une liste d’ouverture sans le Rassemblement national

La rumeur s'était répandue sur les réseaux sociaux, après l'émission de Guyane la 1ère, Place publique, le Rassemblement national partagerait une liste avec José Mariema. Finalement, il s'agit ...

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube