vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Dilma Rousseff écartée du pouvoir

Dilma Rousseff écartée du pouvoir

Le Sénat du Brésil a voté ce matin en faveur de la poursuite du processus de destitution de la présidente de la République, qui dès lors est suspendue de ses fonctions.

Au terme d’une session de plus de 21 heures commencée mercredi matin, une nette majorité s’est dégagée à la Chambre haute du Parlement brésilien en faveur de l’ouverture du procès politique de Dilma Rousseff.

Lors du vote qui a eu lieu peu après 6h30 ce jeudi 12 mai 2016, 55 sénateurs se sont prononcés en ce sens et 22 ont refusé la poursuite du processus de destitution (impeachment) de la présidente de la République.

Le procès de la présidente

Le Sénat va désormais conduire le procès de Dilma Rousseff, accusée d’avoir commis un « crime de responsabilité » pour avoir maquillé les comptes publics, ce qu’elle conteste en dénonçant le « coup d’Etat » institutionnel fomenté par ses adversaires politiques.

En conséquence du vote de ce matin et durant toute la durée de son procès qui ne devra pas dépasser six mois, Dilma Rousseff est suspendue de ses fonctions.

Le vice-président assure l’intérim

L’intérim de la présidence de la République est assuré par le vice-président Michel Temer, élu avec Dilma Rousseff en 2010, réélu avec elle en 2014 mais qui depuis quelques semaines est devenu l’un de ses adversaires les plus déterminés.

Si Dilma Rousseff était condamnée par le Sénat à l’issue de son procès, elle serait destituée de ses fonctions de présidente de la République, de manière définitive.

La Constitution brésilienne prévoit qu’il reviendrait alors au vice-président Michel Temer de terminer le mandat présidentiel, qui court jusqu’à la fin de l’année 2018.

Articles connexes :

La procédure de destitution de Dilma reprend son cours (Guyaweb du 10/05/2016)

Le président de la Chambre des députés suspend la procédure de destitution de Dilma Rousseff (Guyaweb du 09/05/2016)

Dilma Rousseff au bord de la destitution (Guyaweb du 07/05/2016)

« Je ne me laisserai pas abattre » (Guyaweb du 21/04/2016)

Les députés votent pour la destitution de Dilma (Guyaweb du 17/04/2016)

Un vote crucial pour Dilma (Guyaweb du 13/04/2016)

L’étau se resserre autour de Dilma (Guyaweb du 02/04/2016)

Le séisme politique au Brésil (Guyaweb du 19/03/2016)

L’affaire Petrobras rattrape Lula (Guyaweb du 06/03/2016)

Ouverture d’une procédure de destitution contre Dilma Rousseff (Guyaweb du 05/12/2015)

Ce qui se passe au Brésil est une « révolution » (Guyaweb du 22/10/2015)

Bras de fer politique et judiciaire au Brésil (Guyaweb du 15/10/2015)

Pour Dilma, ça sent le roussi (Guyaweb du 08/10/2015)

Brésil: le scandale Petrobras éclabousse Dilma et Lula (Guyaweb du 26/09/2015)

Pas d’état de grâce pour Dilma Rousseff (Guyaweb du 29/10/2014)

Dilma Rousseff réélue présidente du Brésil (Guyaweb du 26/10/2014)

Brésil: une élection sous haute tension (Guyaweb du 21/10/2014)

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une plainte pour «violences» à l’encontre de Mickaël Mancée, une enquête en cours…

Une plainte pour «violences» a été déposée à l'encontre de Michaël Mancée, candidat aux municipales à la mairie de Cayenne, a-t-on eu confirmation ce jeudi après-midi de source judiciaire....

José Mariema dépose une liste d’ouverture sans le Rassemblement national

La rumeur s'était répandue sur les réseaux sociaux, après l'émission de Guyane la 1ère, Place publique, le Rassemblement national partagerait une liste avec José Mariema. Finalement, il s'agit ...

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube