vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Bolsonaro, grand favori du second tour

Bolsonaro, grand favori du second tour

Le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro est crédité d’une confortable avance sur son concurrent de gauche Fernando Haddad en vue du second tour de l’élection présidentielle au Brésil.

L’institut Ibope a publié ce lundi une enquête d’opinion réalisée durant le week end auprès de 2500 personnes et qui attribue à Jair Bolsonaro 59 % des intentions de vote contre 41 % à Fernando Haddad.

Cette tendance confirme la vague conservatrice qui le 7 octobre a déjà permis au candidat d’extrême-droite de remporter largement le premier tour du scrutin avec 46 % des suffrages contre 29 % à Fernando Haddad (Guyaweb du 08/10/2018).

En dépit de ses multiples déclarations sexistes, homophobes et racistes, l’ancien capitaine de l’armée nostalgique de la dictature militaire continue d’attirer une grande partie des Brésiliens lassés de l’insécurité chronique, du chômage persistant et de la corruption politique généralisée.

Bien qu’il soit lui-même député depuis 27 ans, Jair Bolsonaro se présente avec succès comme un homme neuf et intègre qui aura la main ferme contre les délinquants – rétablissement de la peine de mort, libre circulation des armes – et saura purger un système politique profondément discrédité.

Fernando Haddad a quant à lui bien du mal à rassembler autour de sa candidature, perçue comme inféodée à l’ancien président Lula emprisonné pour corruption et affaiblie par le ressentiment de beaucoup de Brésiliens à l’égard du Parti des Travailleurs au pouvoir de 2003 à 2016.

L’ex-ministre de l’Education et ex-maire de São Paulo met en avant le péril pour la démocratie que représenterait l’élection de son adversaire mais il peine à élargir son assise vers le centre et même des électeurs habituels du Parti des Travailleurs semblent désormais attirés par Jair Bolsonaro.

Ce dernier aborde avec confiance le second tour du scrutin présidentiel qui aura lieu le 28 octobre et il poursuit sa campagne sans se risquer à participer à des débats télévisés avec le candidat du Parti des Travailleurs, arguant de raisons médicales suite à l’agression armée qu’il a subie début septembre (Guyaweb du 05/09/2018).

La dynamique de la candidature de Jair Bolsonaro s’est aussi traduite par une forte poussée des partis conservateurs à la Chambre des députés élue le 7 octobre, dans laquelle le Parti Social Libéral de l’ancien capitaine est désormais la 2e formation – sur plus de 30 – derrière le Parti des Travailleurs en net recul.

Flanqué d’un candidat à la vice-présidence qui est un général en retraite, Jair Bolsonaro engrange les soutiens et se prépare d’ores et déjà à accéder à la présidence de la première puissance d’Amérique latine en composant un gouvernement dans lequel les militaires devraient se tailler la part du lion.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Européennes : des élections sans campagne locale

Des panneaux d’affichages quasiment vides, très peu de réunions publiques et une poignée de tracts distribués sur les ronds-points : la campagne pour les élections européennes aura été quasi...

Têtes de mules : deux arrêtés du préfet dans les cordes…

Jeudi matin, sous les yeux de Guyaweb, au tribunal administratif de Cayenne, le rapporteur public a demandé l'annulation de deux arrêtés nominatifs du préfet de Guyane qui avait interdit, le 25 f...

Montagne d’or : « Ce projet ne se fera pas »

Après le premier Conseil de défense écologique, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a confirmé “l'incompatibilité” du projet controversé d’extraction au...

Affaire préfecture : les huit mis en examen renvoyés devant le tribunal correctionnel dont deux agents du bureau de l’immigration et leur chef qui estime avoir doublé son salaire en se laissant corrompre…

Sans surprise, les huit personnes mises en examen dans l'affaire de corruption et de délivrance frauduleuse de titres de séjour font l'objet d'une ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionn...

Montagne d’or : le gouvernement rejette le projet

Le projet Montagne d'or est enterré. Le ministre de l'Ecologie vient de l'annoncer ce jeudi 23 mai en conférence de presse. Après des mois d'atermoiements, le gouvernement a pris une décision co...

« Forum des jeunes à Mana » sur Guyane La 1ère

Il sera retransmis en direct radio et Facebook live ce mercredi 22 mai à 18h20. « Pour la 3ème année consécutive, le lycée polyvalent Léopold Elfort de Mana est classé premier lycée de Gu...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube