vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Attaque au couteau contre Bolsonaro

Attaque au couteau contre Bolsonaro

Le candidat d’extrême-droite à l’élection présidentielle d’octobre prochain a été touché à l’abdomen lors d’un déplacement électoral dans le Minas Gerais ce jeudi .

Jair Bolsonaro a été frappé par un individu de 40 ans armé d’un couteau de cuisine qui a été rapidement arrêté par la police et dont les motivations restent troubles même s’il semblait professer des opinions politiques hostiles à celles de l’ancien militaire nostalgique de la dictature militaire.

Ce dernier a été rapidement transféré dans un hôpital de la ville de Juiz de Fora dans laquelle se sont produits les faits et où selon les médecins il a subi une intervention chirurgicale liée à « une lésion hépatique provoquée par un instrument perforant dans la région de l’abdomen », son état étant stable mais sa campagne électorale temporairement suspendue selon ses conseillers.

Le président brésilien Michel Temer a fermement condamné cette attaque de même que l’ensemble des autres candidats à l’élection présidentielle d’octobre prochain, du libéral Geraldo Alckmin à l’écologiste Marina Silva en passant par Fernando Haddad, colistier de l’ancien président Lula, la présidente déchue Dilma Roussef soulignant néanmoins que « inciter à la haine crée ce type d’attitude ».

L’invalidation de la candidature de Lula par les autorités électorales en fin de semaine dernière (Guyaweb du 02/09/2018) a propulsé Jair Messias Bolsonaro en tête des intentions de vote et il pourrait sortir renforcé de la violente agression qu’il a subie aujourd’hui, même si ses déclarations provocatrices et controversées en font aussi le candidat suscitant le plus fort rejet dans l’électorat brésilien.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La directrice de l’ARS confirme l’information avérée de Guyaweb quant à la positivité au Covid-19 d’un personnel du laboratoire de biologie de l’hôpital mais… sur Radio Peyi

Guyaweb avait révélé cette information mercredi soir : un cas positif au Covid-19 d'un personnel de sexe féminin du laboratoire de biologie de l'hôpital de Cayenne. Mais l'ARS (agence ...

Premier décès dû au Covid-19 au Suriname

Rik Schuitemaker, septième personne testée positive au Covid-19 au Suriname, est décédé ce vendredi dans ce pays voisin de la Guyane, ont révélé les autorités sanitaires locales. Le nombre...

Auplata : L’usine de cyanuration fond un premier lingot d’or et … se met à l’arrêt

La société minière Auplata Mining Group (AMG) aura eu le temps de fondre au moins un premier lingot dans son usine de cyanuration de Dieu Merci avant de mettre ses activités en sommeil en raison ...

Suspecté de violences envers sa mère et sa sœur, il crache sur les gendarmes en se vantant d’être infecté au Covid-19 : 14 mois de prison ferme

Un trentenaire habitant Kourou avec sa mère et sa sœur et se montrant violent envers celles-ci, selon une source judiciaire, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel en comparution ...

L’ARS dément finalement que le premier patient positif au Covid-19 admis en réanimation soit le personnel d’un labo de l’hôpital mais ne dément pas le cas positif d’un personnel médical

Guyaweb prend acte du démenti ce jeudi de l'autorité sanitaire quant à la profession du patient positif au coronavirus admis en réanimation à l'hôpital de Cayenne mercredi soir. Guyaweb avait...

61 cas en Guyane dont 1 en réanimation

A lire sur notre fil d'informations en accès libre. Suivez l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques, informations ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube