vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

« Penser les relations ethno-raciales dans les trois Guyanes »

« Penser les relations ethno-raciales dans les trois Guyanes »

Dans son dernier numéro mis en ligne, la revue de sciences humaines et sociales Cahiers des Amériques latines consacre un dossier à l’étude des « relations ethno-raciales » sur le plateau des Guyanes, pensées en articulation avec les « trajectoires sociales et politiques ». Les textes d’une dizaine de scientifiques offrent un éclairage sur « quand et comment les relations ethno-raciales constituent un enjeu pertinent de différenciation et de discrimination » en Guyane française, au Suriname et au Guyana.   Si comme le rappelle l’historien Edenz Maurice « le 12 juillet 2018, l’Assemblée nationale supprimait le mot « race » du premier article de la Constitution française »…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • GZ

    M’a t-on dit que les races n’existent pas, mais alors comment ses dérivés, les mots de sa famille peuvent-t-il subsister :-) ?

    « privilège blanc » – ça dépend, hein.

  • le Jaguar

    Hypocrisie bien française. Dans les pays anglophones et même au Québec, le terme race fait référence à l’origine ethnique et ne suscite guère de débat.

  • GZ

    Merci. On apprend tjs.

  • Anada

    Pas d’accord avec Le Jaguar. Quand aux USiA on se félicite d’avoir choisi une vice président « noire » (Kamala Harris) en fait basanée – d’origine mixte – Jamaïque et Indienne – il ne s’agit pas d’une référence « ethnique » pas plus que pour la poétesse, elle de couleur noire, qui a lu ses oeuvres pour la confirmation de Joe Biden.

  • GZ

    Ma question ne portait pas sur l’attitude d’ici ou d’ailleurs face à la diversité des bipèdes, ma question portait exclusivement sur l’écartement logique de l’usage des mots dont l’origine n’existe pas, du moins francolégalement.

  • le Jaguar

    Donc Anada, si la référence n’est pas ethnique, quelle est-elle ?

  • JCB

    on ne dit pas blanc, on dit caucasien (même si vous n’avez pas d’ancêtre slave !)

  • GZ

    Vous voulez dire Scythes. Ca me va… mais pourquoi si sévère avec le reste des Blancs ou apparentés que de leur retirer la peau ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deux soignants de Guyane infectés une seconde fois par le Covid-19, possiblement par le variant préoccupant brésilien de Manaus selon les autorités…

Des investigations sont en cours autour des cas de deux soignants de Guyane, tous deux infectés par le Covid-19 en début d'année et de nouveau positifs ces derniers jours. Infectés ces derniers...

La plainte des deux policiers à l’encontre d’Albert Tarcy pour «violences» va également être classée sans suite par le parquet

Le 31 mars dernier, par communiqué, le procureur de la République de Cayenne Samuel Finielz révélait que la plainte d'Albert Tarcy pour «violences avec arme par destination par personne ...

Covid-19 : taux d’incidence préoccupants à 230 sur l’île de Cayenne (en augmentation de plus de 54% en une semaine) et à 196 sur le secteur des Savanes où il a plus que doublé !

Les taux d'incidence ont augmenté de plus de 54% sur l'île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne) la semaine dernière par rapport à la semaine précédente et de plus de 100% sur le secteur des ...

Un sketch au pont d’Iracoubo…

Olivier Goudet, le leader -à l'occasion vociférant- de l'association Trop Violans et Yvane Goua, pasionaria de l'association qui se dit désormais «embauchée» par celle-ci, ont été bloqués ...

Un policier «sérieusement blessé» par un objet contondant à Cayenne, 4 personnes en garde à vue ce matin

Quatre personnes étaient en garde à vue ce samedi matin selon le parquet après la «blessure sérieuse» infligée à un policier à l'aide d'un objet contondant hier vendredi en fin d'après-midi ...

«Mis en examen pour viols et agressions sexuelles», le père Patrice François plaide, selon son avocat, «la relation consentie sur plusieurs années», avec une personne mineure, âgée d’un peu plus de 15 ans au départ

C'est un tsunami médiatique pour ne pas écrire un tsunami tout court qui frappe l'Eglise catholique de Guyane ces derniers jours. Et ce n'est certainement pas terminé. Le journal national La ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube