vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Kourou en terrain miné

Kourou en terrain miné

Le maire de la ville spatiale François Ringuet dénonce le permis de recherche minière accordé le 31 août pour 3 ans par l’État à l’entreprise Sudmine sur la commune de Kourou.   

« Crique Kampi ! Crique Nelson ! Crique Nationale ! Et aujourd’hui une quarantaine de kilomètres carrés aux portes de la ville, mise sous la menace de dépravations graves de notre faune et de notre flore. Après avoir fait peser des risques inconsidérés sur l’eau du Kourou, voilà que l’Etat livre la Montagne des Singes, la Zone de Droit d’Usage collectif (ZDUC) des Amérindiens de T°Leyu et même le périmètre de sécurité d’une fabrique aux activités hautement dangereuses, à des industriels miniers, usuellement peu regardants quant aux intérêts touristiques locaux, aux effets néfastes sur notre cadre de vie ou sur l’environnement unique de nos contrées.    

Je m’insurge vivement contre ces décisions, très peu concertées, d’un piètre intérêt économique (investissements de 50.000€ sur 2 ans seulement) et de l’absence totale de tout impact positif sur l’emploi de nos jeunes.

Non ! Je ne permettrai pas que le bassin de Kourou se transforme en une exploitation minière alluvionnaire géante, dont l’eau finirait par empoisonner nos enfants. Je ne permettrai pas que le site magnifique de la Montagne des Singes soit balafré à tout jamais. Je ne permettrai pas que nos administrés amérindiens fuient un site qu’ils ont eu tant de mal à acquérir. Je ne permettrai pas l’effondrement de tout un segment de notre économie touristique sur le fleuve. Je ne permettrai pas enfin la surenchère incessante des risques industriels encourus par les Kourouciens.

Je demande solennellement que le bassin de Kourou soit épargné de toute activité minière dans lequel les autorisations et titres miniers seraient interdits. Je demande que le Schéma Départemental d’Orientation Minière (SDOM) prenne en compte ces interdictions, au même titre qu’il le fait pour le cœur du Parc Amazonien de Guyane (PAG) ou pour la réserve naturelle de Kaw.

En ces temps de sensibilité extrême de la population aux problématiques environnementales, la Guyane a toutes les cartes en main pour être le porte-drapeau des territoires Outre-Mer les plus innovants et les plus ambitieux. Et elle doit le faire dès maintenant ! »

L’AEX Crique Nelson

Rappelons que le 1er octobre dernier le préfet de Guyane a signé un arrêté autorisant la Sas Trajan à faire des travaux de recherche et d’exploitation d’or de type alluvionnaire sur la crique Nelson, une décision controversée attendue depuis plusieurs mois (Guyaweb du 02/10/2018).

Un avis favorable à la demande d’Autorisation d’exploitation minière (AEX) formulée par la Sas Trajan avait été rendu le 20 juin par le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), en dépit de l’opposition manifestée par le maire de Kourou François Ringuet.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • lezig

    Une prise de position un brin tardive mais bienvenue.

  • Johann

    Le maire de Kourou n’a pas attendu pour prendre position. Cela fait longtemps !

  • Ti sonson 973

    François Ringuet est un homme de gauche et écologiste … une véritable insoumis… merde ça m’avait échappé ! 😂😅

  • skol973

    Il y a un problème dans la majorité à la CTG, car le président du comité du tourisme a donné son accord pour ce projet.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le directeur de crise : «Devant vous il y a une équipe de la République»

Nommé directeur de crise et dépêché en urgence par le gouvernement, le préfet Patrice Latron,  arrivé mercredi en toute discrétion. reprend la main sur la gestion sanitaire du Covid-19. Il a ...

Affaire du jeune homme de Soula tué à Kourou : d’abord une altercation, l’auteur présumé du crime touché lui aussi par balle

L'affaire qui a abouti au meurtre présumé d'un jeune homme de 19 ans de Soula (Macouria), mardi, village Saramaca à Kourou, est moins simple que l'on aurait pu croire, en se fiant aux premières ...

La culture résiste au virus

Les arts vivants, le cinéma mais aussi la sculpture sont mis à mal par le confinement. Pourtant, les acteurs de la culture se montrent patients et espèrent retrouver très vite leurs habitudes ...

La Guyane en crise sanitaire : 23 décès à déplorer

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 23 morts et 5704 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Meurtre au village saramaca de Kourou : la victime était du quartier de Soula

Un jeune homme de 19 ans de Kourou était toujours en garde à vue ce mercredi soir au sein des locaux de la gendarmerie de la ville spatiale suite au meurtre par arme à feu d'un jeune homme du même...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube