vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Prise de contrôle d’Auplata par Brexia International

Prise de contrôle d’Auplata par Brexia International

La société Auplata, se présentant comme le 1er producteur d’or français côté en Bourse et détenant 700 km2 de permis et titres miniers en Guyane, a annoncé son changement de contrôle au profit de Brexia International qui sera voté le 19 novembre prochain lors d’une assemblée générale des actionnaires.

L’information boursière circule depuis 48h. Brexia Gold Plata Peru (BGPP) prendra le contrôle du capital de la société Auplata après le vote des actionnaires qui seront réunis en assemblée générale mixte le 19 novembre 2018 afin notamment de “statuer sur l’apport en nature de la totalité des actions de la société BGPP à la société Auplata par la société Brexia International et deux autres actionnaires minoritaires de BGPP” informe Auplata par voie de presse.

Lors de cette assemblée générale les actionnaires seront également appelés à “décider une augmentation de capital en numéraire réservée à la société BGPP d’un montant de 10,5 M€ de nominal sans prime d’émission ainsi que deux émissions de BSA réservées aux actionnaires de BGPP” indique le communiqué.

Ce rapprochement sous forme d’apport en numéraire et d’apport en nature entraînera un changement de contrôle d’Auplata au profit de la société Brexia International

“La réalisation de ces opérations, et en particulier de l’apport en nature des actions BGPP, entraînerait le changement de contrôle de la société Auplata en raison du franchissement à la hausse des seuils de 50% de son capital et de ses droits de vote par la société Brexia International” explique Auplata.

Le franchissement de ces seuils, générateur d’une obligation de dépôt d’un projet d’offre publique par Brexia International, fera l’objet d’une demande de dérogation auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (ci-après l’« AMF ») sur le fondement de l’article 234-9 3° du règlement général.

Brexia Gold Plata Peru est une junior minière située dans la ceinture porphyrique Cu-Au du Sud du Pérou dans laquelle elle développe un gisement de type épithermal.

“Ce rapprochement entre BGPP et Auplata permettra de créer un groupe minier polymétallique spécialisé dans la production et l’exploration de gisements de métaux de base et de métaux précieux”.

Un nouveau groupe minier est donc en voie de constitution pour “reprendre les activités d’exploration interrompues chez Auplata depuis bientôt 10 ans” a déclaré Luc Gérard, représentant de BGPP qui doit intégrer le conseil d’Administration d’Auplata.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Le couvre-feu commence à minuit

Alors qu’il était de 23h à 5h du matin sur tout le territoire de la Guyane depuis le 5 septembre, le couvre feu est désormais de minuit à 5h du matin à l’exception des communes d’Iracoubo, ...

En Guyane, six candidats aux élections sénatoriales

Alors que le débat public sur la légitimité des sénateurs, non élus par la population mais par leurs amis, parents ou collaborateurs, piétine, les élections sénatoriales se dérouleront ...

Retour sur le procès de la société Gold’Or, suspectée de pollution environnementale

Hier au tribunal de Saint-Laurent du Maroni s'est tenu le procès de la société minière Gold'Or, gérée par la famille Ostorero, suspectée de pollution environnementale. Un procès inédit qui ...

Sénatoriales : Ces 527 grands électeurs qui éliront les deux sénateurs de Guyane

Ce dimanche 27 septembre sera une journée électorale qui se jouera dans l'ombre, à la préfecture. En Guyane, sous fond de Covid-19, 527 grands électeurs sont appelés aux urnes pour élire, au ...

Procès en correctionnelle de la société minière Gold’Or pour suspicion de pollution environnementale

Prévu ce jeudi 24 septembre à 10h, le procès en correctionnelle - reporté à maintes reprises - de la société minière Gold’Or dirigée par la famille Ostorero, poursuivie par le parquet de ...

Près de 3000 personnes expulsées de Guyane en 2019 : l’accès aux droits bafoué, dénonce la CIMADE

Le rapport annuel réalisé par la CIMADE avec le Forum réfugiés-Cosi, France terre d’asile, l’Assfam (Association service social familial migrants) et Solidarité Mayotte fait un état des ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube