vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Prise de contrôle d’Auplata par Brexia International

Prise de contrôle d’Auplata par Brexia International

La société Auplata, se présentant comme le 1er producteur d’or français côté en Bourse et détenant 700 km2 de permis et titres miniers en Guyane, a annoncé son changement de contrôle au profit de Brexia International qui sera voté le 19 novembre prochain lors d’une assemblée générale des actionnaires.

L’information boursière circule depuis 48h. Brexia Gold Plata Peru (BGPP) prendra le contrôle du capital de la société Auplata après le vote des actionnaires qui seront réunis en assemblée générale mixte le 19 novembre 2018 afin notamment de “statuer sur l’apport en nature de la totalité des actions de la société BGPP à la société Auplata par la société Brexia International et deux autres actionnaires minoritaires de BGPP” informe Auplata par voie de presse.

Lors de cette assemblée générale les actionnaires seront également appelés à “décider une augmentation de capital en numéraire réservée à la société BGPP d’un montant de 10,5 M€ de nominal sans prime d’émission ainsi que deux émissions de BSA réservées aux actionnaires de BGPP” indique le communiqué.

Ce rapprochement sous forme d’apport en numéraire et d’apport en nature entraînera un changement de contrôle d’Auplata au profit de la société Brexia International

“La réalisation de ces opérations, et en particulier de l’apport en nature des actions BGPP, entraînerait le changement de contrôle de la société Auplata en raison du franchissement à la hausse des seuils de 50% de son capital et de ses droits de vote par la société Brexia International” explique Auplata.

Le franchissement de ces seuils, générateur d’une obligation de dépôt d’un projet d’offre publique par Brexia International, fera l’objet d’une demande de dérogation auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (ci-après l’« AMF ») sur le fondement de l’article 234-9 3° du règlement général.

Brexia Gold Plata Peru est une junior minière située dans la ceinture porphyrique Cu-Au du Sud du Pérou dans laquelle elle développe un gisement de type épithermal.

“Ce rapprochement entre BGPP et Auplata permettra de créer un groupe minier polymétallique spécialisé dans la production et l’exploration de gisements de métaux de base et de métaux précieux”.

Un nouveau groupe minier est donc en voie de constitution pour “reprendre les activités d’exploration interrompues chez Auplata depuis bientôt 10 ans” a déclaré Luc Gérard, représentant de BGPP qui doit intégrer le conseil d’Administration d’Auplata.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Affaire de corruption à la préfecture de Cayenne : le chef du bureau de l’immigration mis en cause a déclaré aux enquêteurs qu’il n’avait «aucune compétence pour le poste»

Le chef du bureau de l'immigration et de l'intégration de la préfecture de Cayenne entre avril 2014 et février 2016, Ronald Foin, l'un des huit mis en examen de cette affaire, ne pensait pas être ...

Trafic de cocaïne : l’Etat est dépassé

"Les filières de passeurs en provenance de Guyane ont encore gagné en intensité, au point de dépasser actuellement la capacité des services à enrayer la progression du phénomène" souligne une ...

« Rendez-vous manqué avec les “vieilles colonies” »

« Rendez-vous manqué avec les “vieilles colonies” : ethnographie et anthropologie de la Guyane et des Antilles dans les années 1930 » est le thème de la conférence que donnera Catherine Beno...

Le premier vol d’Ariane 6 déploiera les satellites de la constellation OneWeb

Ce nouveau réseau satellitaire mondial à haut débit sera déployé par le lanceur Ariane 6 à compter du second semestre 2020. "Le lanceur Ariane 6 viendra compléter les capacités de lancement...

L’Equateur quitte l’UNASUR

Une décision que le président équatorien Lenín Moreno justifie par le manque d’efficacité et la politisation de l’organisme d'intégration régionale. « Les conditions ne sont pas réuni...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube