vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Montagne d’Or joue son avenir

Montagne d’Or joue son avenir

Ce mercredi 16 octobre se joue face à la Commission des Mines une étape administrative cruciale pour l’avenir du projet de mine industrielle porté par la Compagnie Montagne d’Or détenue par le consortium russo-canadien Nordgold / Colombus Gold. La compagnie minière demande la prolongation de deux concessions dites « historiques » qui portent principalement sur l’exploitation des réserves en minerais primaires pour « Boeuf-Mort » et sur l’exploitation des résidus miniers pour « Elysée » où un programme d’exploration des gisements d’or primaires a également été défini, les minerais extraits sur cette concession ayant vocation à être traités dans l’usine de Boeuf-Mort. Nonobstant un…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

9 commentaires

  • La Sobriete Heureuse

    [Action] Pour montrer votre détermination contre la méga-mine industrielle en Guyane et exprimer votre mécontentement face aux contradictions de ce gouvernement et ses zélés chefs de service, le collectif Or de Question donne rendez-vous demain 16 octobre à partir de 9h30 devant la Préfecture avec vos tee-shirts, panneaux, etc… (source facebook Or de Question).

  • Francois

    incroyable et pitoyable – on va se retrouver bientôt en mode « aéroport de Notre Dame des Landes » …. qu’est-ce que les services administratifs (Region, Ministères, …) ne comprennent pas ? Montagne d’Or et ses semblables doivent appartenir au passé ! Pas question de prolonger des concessions minières sur lesquelles lorgnent des compagnies canadiennes et russes ! Un nouveau sondage d’opinion, cette fois-ci avec au moins 10’000 personnes interrogées, devrait permettre de définitivement savoir ce que veut le peuple, et aussi ce que veulent les peuples !

  • Remi973

    Il faut faire de la « pédagogie » auprès du gouvernement… Il faut dire qu’il est composé de « gaulois récalcitrants », de « gaulois réfractaires au changement » !

  • raf973

    Vous avez raison, il vaut mieux laisser illégaux s’en occuper . Pitoyable !

  • GZ

    recensés

  • Remi973

    D’après l’ensemble des observations depuis 20 ans, l’installation de légaux ne chasse pas les illégaux, C’est même souvent l’inverse…
    En plus, concernant la Montagne d’Or, l’or est inaccessible aux illégaux. Ils n’ont pas les moyens de creuser aussi profond… S’il n’est pas exploité par de gros moyens (que les illégaux ne peuvent mettre en œuvre), cet or restera où il est…

  • raf973

    Bonjour Rémi973
    Il y a quelque chose dont vous devez tenir compte, c’est que la présence de légaux facilite grandement le travail des forces de l’ordre et ce point ne doit pas être négligé. L’installation de légaux est une forme de lutte contre l’orpaillage illégale ( voir article de FG de ce jour sur la crique Nelson).
    Mais je pense sincèrement que les discussions entre pro et anti sont stériles et ne servent strictement à rien. Laissez les clandestins continuer à « bouffer » la Guyane et les FAG s’user à essayer de juguler le probleme ( et ce avec toutes les pertes qu’il risque d’y avoir encore).
    Voila ou va nous mener votre vision des choses.
    Au moment même ou vous allez manifester devant la préfecture et la, maintenant, au moment ou je vous écris les clandestins SONT sur Citron, Boeuf Morts, Elysée et alentours et remuent la terre, utilisent le mercure…. C’est ça la réalité et le restera aussi longtemps qu’il y aura de l’or, que cela vous plaise ou non. Vous ne changerez pas la nature humaine.
    Vous ne maintiendrez jamais une présence permanente de force de l’ordre sur toute les zones aurifères de la Guyane ce n’est tout simplement pas possible.
    Les seules façon de stopper l’orpaillage illégales sont :
    – Soit vous sortez de l’État de droit et considérez que c’est une guerre au sens militaire du terme et la vous éliminez les clandestins avec les conséquences dramatiques qui en découlent ( bain de sang, risque de conflit ouvert avec le Brésil, .. )
    – Ou bien vous faites en sortes qu’ils n’y aient plus de raison qu’ils viennent piller en prenant tout l’or et donc en mettant des légaux et en les astreignant de contraintes environnementales fortes.
    Si vous voyez autre chose je suis preneur …

  • GZ

    Vous avez été très clair, Raf.
    Vous dites donc que puisque le pb ne peut être réglé pacifiquement, il faut exploiter l’or tant qu’il en existe. Ce qui fait au bas mot les deux-tiers de la Guyane.
    Vous entérinez aussi la capitulation. Ce n’est pas nouveau, mais sa précision est honnête de votre part.
    Tout ceci me fait penser à une fameuse phrase de Churchill.
    Vous avez raison : les discussions entre pro et anti sont stériles et ne servent strictement à rien.

  • La Sobriete Heureuse

    #Raf973 : en fait, vous prônez la politique de la Terre brûlée dont voici la définition : «Tactique consistant à pratiquer les destructions les plus importantes possibles, et en cas de conflit militaire, à détruire ou à endommager gravement ressources, moyens de production, infrastructures, bâtiments ou nature environnante, de manière à les rendre inutilisables par l’adversaire,…en détruisant ou en brûlant tout derrière soi, afin d’ôter à l’ennemi toute possibilité de ravitaillement. »
    Belle mentalité… après vous le déluge et en avant toute pour la profitation !
    Avec des pro-miniers comme vous, on devrait même pas avoir besoin d’écolos…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un légionnaire s’aventure en forêt à Camopi et se fait malmener par de présumés clandestins de l’or

L'histoire, qui a été révélée dans un court article par nos confrères de France-Guyane, en fin de semaine dernière, mérite un début d'éclaircissement et suscite des interrogations : un ...

Ranjé To Bisiklèt (La Kaz A Vélo) concourt au Prix de l’Economie Sociale et Solidaire “Coup de coeur”

L'association guyanaise d'auto-réparation de vélos et de location longue durée de vélos participe du 7 au 21 novembre au concours du Prix de l'Economie Sociale et Solidaire "Coup de cœur 2019" ...

« Modèles, modélisation, pourquoi modéliser ? Quelques exemples simples en écologie »

Cette conférence de Abdennebi Omrane aura lieu jeudi 21 novembre à 18h30 à l’Université de Guyane. « Nous parlerons de modélisation (définition, intérêt) et de la fabrication et ...

Exploitations d’or illégales au sein du Parc Amazonien de Guyane : secteur par secteur, l’ampleur du désastre !

Guyaweb s’est procuré un document dévoilant, secteur par secteur, la nature du nombre de sites aurifères illégaux comptabilisés au sein du Parc Amazonien de Guyane (PAG) fin septembre 2019, au ...

Awala-Yalimapo en « décalage complet avec [s]es capacités financières » d’après la Chambre régionale des comptes

La commune de l'Ouest guyanais qui vient de fêter ses 30 ans d'existence s'est fait une place sur la carte de la Guyane. Awala-Yalimapo est particulièrement dynamique sur le plan culturel et elle a ...

« Les langues autochtones de Guyane, entre disparition et vitalité » sur RFI

Un grand reportage de notre consoeur Hélène Ferrarini, collaboratrice de Guyaweb, à écouter sur Radio France Internationale. « 2019 : année internationale des langues autochtones, nous dit ...

Toutes les petites annonces ( 3 ) :

Véhicules ( 2 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube