vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Lénaïck Adam, président de la commission d’enquête sur l’orpaillage illégal

Lénaïck Adam, président de la commission d’enquête sur l’orpaillage illégal

La commission d’enquête parlementaire sur la lutte contre l’orpaillage illégal a nommé, mercredi 17 février, son bureau. Le député de la première circonscription guyanaise Gabriel Serville (Gauche démocrate et républicaine) est rapporteur de cette commission d’enquête, qu’il a initiée dès 2019. Le député de la seconde circonscription de Guyane, Lénaïck Adam (La République en Marche) en assure la présidence.  Porté par le groupe politique de la Gauche démocrate et républicaine, auquel appartient Gabriel Serville, et qui a utilisé son droit de tirage annuel pour créer cette commission d’enquête, elle devait être présidée par un député d’un autre bord politique (voir…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

23 commentaires

  • Frog

    Cocasse !

  • Frog

    Les gariemperos? ou comment noyer le jamais goute ! Bonne vielle recette, réchauffée.

  • GZ

    Yee, ils n’ont rien d’autre à leur portée…
    sinon, résumé involontaire des dysfonctionnements bien au-delà de la Guyane : « instruments … de contrôle…. Sans portée contraignante. »
    Ouioui.
    Nos pauvres dépités croient en le contrôle sans contrition. Evidemment que ce n’est qu’une chambre d’enregistrement…
    Amusez-vous bien, Messieurs.

  • moibeni

    n’y aurait il pas conflits d’intérêts ?

  • Bello973

    Le seule rôle un tant soit peu crédible de cette commission, c’est d’abord de faire le constat officiel de l’échec de l’Etat, étalé sur plusieures décennies, dans l’exercice de sa mission régalienne de défense du territoire de la république. C’est ensuite d’affirmer clairement que les moyens de défenses engagés ne sont pas à la hauteur. Cela ne changera effectivement rien, faute de contraintes politique réelle, mais au moins ce sera justement l’occasion d’un début de contrition républicaine officielle, histoire qu’à l’issue l’on puisse avoir l’espoir que l’on nous épargne enfin ce genre d’autosatisfaction clownesque:

    https://www.defense.gouv.fr/operations/territoire-national/forces-de-souverainete/guyane/actualites/fag-resultats-intermediaires-remarquables-dans-la-lutte-contre-l-orpaillage-illegal

    « FAG : résultats intermédiaires remarquables dans la lutte contre l’orpaillage illégal »

    « Fortes de 2 100 militaires, les FAG exercent des missions de soutien de l’action de l’État et contribuent aux missions de souveraineté. À ce titre, elles garantissent la protection du territoire national. »

  • GZ

    Ce rôle que vous estimez crédible n’est pas, Bello. L’échec de l’état n’est plus à constater depuis longtemps, et pas que dans ce domaine. D’ailleurs on en est très au-delà, même officiellement. Le pb est bien plus cruel que le simple volontarisme qui ne manque point, étant carrément la marque de fabrique de la Vème… Faudrait déjà être capable de le nommer, hein…
    La seule utilité de cette agitasyon serait de le nommer – ce qu’elle ne fera pas.
    La « contrition républicaine officielle » n’existe pas, Bello. L’esprit de la Vème la rend impossible et de plus en plus impossible, cf le tribunal administratif en 2015 sur ce sujet, comme
    https://francais.rt.com/france/83238-majorite-dissout-mission-information-sur-gestion-covid-19-assemblee-nationale-lrem
    Pour avoir rendu le rapport sanglant :
    https://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/redaction_multimedia/2020/2020-Documents_pdf/20201210-Conf_presse_Covid_19/20201210_rapport_CE_Covid__tome_1__conf-presse.pdf

    Cette culture du pouvoir interdit non seulement l’auto-critique, mais le simple feed-back déjà.

  • Bello973

    Je comprends parfaitement. Mais bon, pour une fois que l’on a un député qui essaye de faire son job, je suggère tout de même qu’on lui laisse au moins cettre tribune…

  • FF

    à part ça « RT France est la branche francophone, lancée en 2017, de la chaîne internationale russe d’information en continu RT, créée en 2005 et financée par l’État russe ». Ils peuvent y enquêter sur Poutine ?

  • GZ

    Vous savez Bello, les élus n’ont rien à faire de l’avis / autorisations de la plèbe :-) Ce, à tous niveaux. C’est encore une marque de fabrique du système à l’esprit liquéfié…

    Vrai que GServille sort incontestablement du lot de ces deux dernières générations et surtout des autres élus actuels, de par sa volonté d’agir. Rien à voir avec les autres députés ou d’autres élus CTG, louvoyeurs sans compétence.
    Ceci dit, un député dispose de tribunes bien moins coûteuses qu’une commission aux nombreux voyages aux frais de la plèbe…
    Sans parler de son inutilité archi-bétonnée.

  • GZ

    C’est quoi cette remarque, FF ?
    Qu’est-ce qui te compte : la valeur objective d’une info ou la valeur subjective de sa source, valeur qui n’est que la tienne ?

    Pour ta gouverne, j’aurais pu mettre le lien d’origine, celui de Novelobs… mais son accès est payant, tu sais…
    Alors que RT glane gratuitement l’info. Sauf sur la vie intime de Poutine – ou de n’importe quel dirigeant occidental…

  • Bello973

    Dans une autre tribune (Figaro) Serville donne les grandes lignes. Je pense que ce qui l’intéresse avec cette tribune-ci, c’est aussi de pouvoir auditionner directement quelques galonnés pour leur demander de dire officiellement « la vérité » sur les raisons de leur défaillance. Demander en insistant à la grande muette pourquoi elle est si nulle, qui sait, l’orgueil aidant, elle finira peut-être par l’ouvrir sans langue de bois, sur l’absence de moyens et de réel volonté du chef… La contrition rébublicaine de quelques uns de ses rouages, c’est déjà ça. Et encore une fois, en conclusion du rapport, manque de moyens et de volonté politique, renoncement, abandon, incohérence, amateurisme… Mettre des mots sur des évidences.

    « Pas un seul autre pays d’Europe n’accepterait un tel désastre sur son sol sans se donner les moyens de l’éradiquer ». Gabriel Serville (Le Figaro 18/02)

    « C’est indispensable pour connaître la vérité. Il faut comprendre pourquoi l’État jette de l’argent par les fenêtres depuis des décennies sans résultat », Gabriel Serville (Le Figaro 18/02)

    Entre ça, et le récent « l’Etat de fout de la gueule des guyanais » du Maire de kourou, disons que ça contribue à dessiner quelques ondulations à la surface de notre marigo… J’entends bien l’argument du constat d’échec qui n’est plus à faire, tout comme celui de l’innocuité politique de cette petite kermesse parlementaire. Reste que la nouveauté c’est tout bêtement le temps qui passe, 20 ans d’échec ça marque un petit peu plus les esprits…la période étant propice à la rebellion des âmes. Quelques prises de consciences locales crystaliseront peut-être.

    Et pour lui, Serville, c’est un escellent exercice d’affirmation de sa personnalité politique, sur un sujet oú il ne peut qu’avoir raison (dés lors qu’il reste dans le cadre, car si il suivait ton conseil d’une remise en cause de la 5ème et incidemment de la question du statut, il se marginaliserait et passerait pour un excité, car c’est bien trop clivant et stratosphérique à l’échelle de ce genre de commission pluraliste). Et quand je dis laissons lui cette tribune, il n’est évidement pas question d’autorisation, car de toute façon on est pas des sauvages, il fait bien ce qu’il veut. Je veux donc plutôt dire, laissons nous une chance d’apprécier son talent d’acteur politique. Ne focalisons pas sur l’efficacité quasi morte-née de cette commission. Mais voyons si lui il en tire quelque chose en terme de stature politique…La liquéfaction du système, c’est aussi la molesse des masses si prompte à s’éffaroucher à l’idée de changement. Pour bifurquer et aller dans le même sens, notre troupeau bigaré a besoin de leaders rassurants. Qu’ils dénoncent l’évidence n’est pas suffisant, encore faut-il qu’ils le fassent en restant polis et dans les clous des convenances du bordel républicain.

  • FF

    On peut trouver des articles pro-Poutine sur ce site

  • FF

    En même temps l’ordre de grandeur de 10 tonnes sortis par an par Clandestinor brandis par élus et FedomG et à l’occasion par la cellule orpaillage Harpie (il y a quelques années) je voudrais que l’on m’explique -concrètement- comment on calcule cet ordre de grandeur (précisément)

  • Remi973

    Celui qui aura un vrai pouvoir sur le rapport et les conclusions qui ressortiront de la commission d’enquête, c’est le rapporteur… Gabriel Serville.
    Pour la composition détaillée de la commissions, c’est là :
    https://www.nosdeputes.fr/organisme/commission-d-enquete-sur-la-lutte-contre-l-orpaillage-illegal-en-guyane

  • GZ

    Vvvoui, que ça puisse lui porter bonne chance… C’est quand même une perspective tristement maigre, Bello.
    Maintenant, l’audition des galonnés est parfaitement inutile. Le n° 2 de la gendarmerie fut très explicite ya une15aine d’années : une partie impossible de l’Armée de terre… Il s’est carrément moqué de l’absurdité de la tâche et est reparti en catastrophe…
    Et encore, il a ignoré tout le reste derrière l’action militaire… Comme l’ineptie du renversement des valeurs et normes, aux conséquences déjà lugubres en Métropole mais carrément rigolottes par ici.

    L’échec n’a pas 20 ans. Sur le terrain de l’orpaillage, il a 29 ans. Et son amont de choix politiques est très antérieur, socle commun de l’échec en tout.
    Questionner quiconque n’est pas une contrition, encore moins quand le but se résume à la rédaction d’un rapport l’art pour l’art par une commission qui elle-même peut être effacée à tout moment. Cf la commission du Sénat sur la gestion de l’épidémie, sujet pourtant bien plus en vue que l’orpaillage en Guyane…
    La contrition républicaine n’existe qu’à l’égard de ceux qui la réclament.
    « Il faut comprendre pourquoi… ? » Ah, c’est bien là que ça tourne en rond : tant que la mise à nue du mécanisme des erreurs demeure trop clivant et stratosphérique, autant qu’ils restent à la maison…
    Tant que l’évocation de la question du statut (= questionnement local de la Vème, car il s’agit bien de cela) marginaliserait son auteur et le passerait pour un excité pour une majorité de la population, les gémissements locaux demeurent ceux d’un troupeau d’alimentaires.
    Quant à la conscience, même acquise, restera très insuffisante. Il faut aussi de la compétence… la personnification de « l’Etat » en dit long sur la disposition.

  • Bello973

    « l’audition des galonnés est parfaitement inutile. Le n° 2 de la gendarmerie fut très explicite ya une15aine d’années : une partie impossible de l’Armée de terre… Il s’est carrément moqué de l’absurdité de la tâche et est reparti en catastrophe… ».

    C’était quoi son nom déja?

    FF, vous qui suivez le dossier de près, vous avez gardé une trace de ses déclarations?

  • GZ

    Che plus son nom. Mais je me souviens encore du « a-t-il jeté par dessus son épaule, avant de monter dans l’avion… » de l’article.
    Il a fait un seul tour en hélico… et repartit plus tôt que prévu. Preuve qu’il était respectueux du pognon du contribuable et ne voulait pas le gaspiller en séjour inutile..
    Mais qu’importe presque. arrive un moment où la « recherche d’explication  » sans fin en devient complicité. Bon, on y est ou en avant encore 50 ans de pleurnicheries ?

  • Bello973

    Vu que c’est aussi le pognon de nombreux contribuables de l’hexagone, si tu ne les convaincs pas eux et leurs représentants de t’envoyer des renforts cohérents, tu peux dire « en avant » autant que tu veux…tu y es aussi pour encore 50ans.

  • GZ

    Oh, c’est juste une image à destination de ces dépités.
    Du « renfort » il y en a, à voir la quantité des dédaigneux face aux DOM « remplis de feignants ». Sauf que c’est tout sauf cohérent…
    Je n’y suis pas, tout ça ne me regarde pas.

  • Bello973

    Ton gendarme, tu lui triplais ou quadruplais ses effectifs et tu lui filais 5 ou 6 hélicos neufs (pas les rebus de 40 balais qu’on a quoi) et il serait probablement resté faire son taf… Des fois y’a pas besoin de compliquer plus que ça… Pas besoin de révolutionner la république pour un truc si basique… Sauf que les moyens ils viennent de la-bas, donc si tu ne sucites pas un minimum d’adhésion globale, c’est mort… Donc de la com, commission, communication…

  • GZ

    « pas besoin de compliquer plus que ça »
    :-))
    Sauf que… rien de tout cela.
    Et si les moyens ne viennent pas, c’est qu’ils n’existent pas et/ou pas de volonté. On est alors tjs dans le cadre…
    je ne suis pas sûr que tes moyens suffiraient. Dans la Parima les Vénez mitraillaient au 12.7 depuis l’hélico… sans effet. Et encore, l’action militaire n’est qu’une partie…

  • Bello973

    Les 200000 militaires d’active en France, 5/6éme armée du monde, ils existent. Et l’Etat en mobilise moins de 0,5% pour protéger son unique frontière « attaquée »… Les 140 hélicos de transports de troupes, ils sont pas tous pouraves et ils sont pas tous au Sahel… Soyons clair, c’est uniquement un problème de volonté.

  • GZ

    Oui, c’est uniquement un problème de volonté… comme au printemps 1940…
    Le nombre ne fait pas tout, loin de là. C’est comme le PIB…
    Là, on est dans le yakafokon. Mais ça ne viendra pas.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : cinq des quinze personnes décédées en Guyane en 2021 n’étaient âgées que de 55 ans ou moins, la barre des 90 morts est atteinte ou franchie

Il y a eu deux victimes de plus du Covid-19 en Guyane en établissement hospitalier ces derniers jours, deux femmes, pas vraiment âgées, qui ont perdu la vie après avoir contracté ce virus. La ...

Chlordécone: des milliers de manifestants en Martinique réclament un procès

Des milliers de manifestants ont défilé en Martinique, samedi 27 février, afin d’exiger un procès dans l’affaire de l’empoisonnement des populations et des sols au chlordécone. Aux Antilles...

Mégacentrale du Larivot : les associations écologistes saisissent la justice

Les associations écologistes Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement attaquent en justice les autorisations préfectorales accordées fin 2020 au projet controversé de Edf de ...

Couvre-feu, restaurants, bars, vente d’alcool à emporter : les nouvelles mesures de restrictions à compter du 27 février

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire, un « allègement des mesures de restrictions » entrera en vigueur sur le territoire guyanais à compter de ce samedi 27 février, ont ainsi ...

Moratoire sur l’industrie minière : l’échec de la Convention citoyenne pour le Climat 

La tentative de la Convention citoyenne pour le Climat – 150 citoyens tirés au sort pour émettre des recommandations visant à réduire les émissions carbone de la France – consistant à ...

Une famille de demandeurs d’asile avec deux enfants, expulsée de la Pointe Buzaré lundi, obtient un relogement ce jeudi

Une famille avec deux enfants faisant partie des 40 expulsés, lundi, du campement de la Pointe Buzaré à Cayenne, a bénéficié ce jeudi d'une solution de relogement par La Croix Rouge qui gère ce...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube