vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le ton monte entre Rodolphe Alexandre et les organisations autochtones

Le ton monte entre Rodolphe Alexandre et les organisations autochtones

Organisations et autorités coutumières autochtones ont condamné les propos, qu’elles jugent « stigmatisants et paternalistes «  tenus par le président de la CTG, Rodolphe Alexandre, lors d’une réunion des Etats généraux de Guyane à Paris le 24 mars. Elles demandent « une audience et des excuses publiques ». « Aujourd’hui, ce sont les écologistes qui décident pour la Guyane. Ils sont allés chercher les Amérindiens pour dire que la question minière était amérindienne » y aurait commenté Rodolphe Alexandre, relayait France-Guyane dans son édition du 26 mars. Ces propos s’inscrivaient dans un échange avec le député Gabriel Serville sur les permis miniers, et ce alors…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

16 commentaires

  • Johann

    La Guyane….
    Pour une fois je vais me taire car je risquerais de trop en dire à Monsieur le président de la CTG.

  • Francois

    je pense suivre le conseil avisé de Johann car les propos de Rodolphe Alexandre sont tellement insultants et révisionistes que je crains de mal écrire à son sujet ….

  • Jmc

    Sauf que le prétexte d’être né et d’avoir ses origines quelque part n’en est pas un.
    Posséder des savoirs ancestrales comme pour le couachi, ne signifie pas avoir des droits sur cette plante, et encore moins pouvoir revendiquer les manipulations biologiques effectués par des laboratoires à partir de cette plante sauf à les faire avec ses compétences et moyens.
    Enfin au nom de quoi dans un état de droit des citoyens auraient ils plus de droit que d’autres dans des débats, il faut le rappeler me semble t’il sans complexe.

    • *des savoir ancestraux , des traditions ancestrales.

    • Atchoumdusoleil

      Peut-être devriez-vous vous rappeler que ceux qui sont chez eux, ce sont bien les amérindiens ; et que cet « état de droit » n’est qu’un état qui s’est imposé à eux, dans l’invasion et le colonialisme… bref, dans des circonstances bien éloignées des « droits de l’Homme » prétendument défendus par notre belle France.
      Devoir de mémoire, responsabilité et respect… Plutôt que la loi du plus fort…

      • KouK

        Monsieur Atchoum, si vous considérez que les amérindiens sont « chez eux » (ce que je veux bien vous concéder), pouvez-vous m’expliquez ce que vous faites encore ici, à profiter de ces terres et de cette nature qui ne vous appartiennent pas ? Ceci suppose bien sûr que vous êtes d’une autre origine que sud-américaine. Me trompes-je ?

      • Celeri

        Peut-être que grand nombre de ceux que vous appelez créoles ont une mamie ou un papi amérindien et sont par conséquent également chez eux! A en croire votre raisonnement, les métissé d’iracoubo ne seront plus chez eux d’ici 2 générations? Peut-être que les amérindiens ne sont pas les seuls à utiliser le couachi dans leur culture, ou encore les « créoles » tissent l’arouman. Bref propos stupides, je pourrais vous dire également que le RSA ce n’est pas autochtone?! Il faut arrêter au bout d’un moment! Respecter le patrimoine culturel ok, mais ne pas surjouer les choses! Zot pa inosan non pli adan l’orpaillage illégale!!!!

      • Atchoumdusoleil

        Mon propos était simplement de justifier une certaine considération qu’il me semble normale de porter aux amérindiens. En aucun cas, je ne parle, et encore moins n’exclue, d’autres communautés quelles qu’elles soient. (J’aurais peut-être plutôt dû écrire « s’il y en a qui sont chez eux, ce sont bien les amérindiens » pour que cela prête moins à interprétation.)
        Et encore moins je n’évoque une notion de propriété telle que vous la présentez. Dans le meilleur de mes mondes, l’humain serait suffisamment ouvert, curieux et tolérant, pour permettre un véritable vivre ensemble et faire tomber cette idée saugrenue de frontières et d’appropriation de la Terre…
        Mais ceci est une autre histoire…

        • Bello973

          Cette considération qu’il semblerait « normale » d’accorder aux peuples premiers, ne vaut hélas que sur le terrain assez fragile d’une morale presque intangible dans l’espace républicain. Au nom d’autres normes et par conséquent d’autres normalités, la France refuse toujours de ratifier la convention n*169 de l’OIT…

      • Monnerville

        Qui a découvert le couachi? Pas ceux qu’on croit.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Quassia_amara

        Bonne lecture.

  • Il y a un minimum de respect et de considération pour les peuples autochtones à avoir que Monsieur le Président n’observe pas toujours…..

    • JCB

      Je remarque qu’on va chercher les amérindiens quand ça arrange, mais qu’en dehors on les ignore superbement…

      • Bello973

        En l’occurence pour le coup ce sont eux qui se sont clairement exprimé… Ne pas s’en rendre compte revient à occulter leur point de vue.

  • *savoirs ^^

  • Saluda 973

    Diviser pour mieux régner…

  • Gaspard

    Guyane, région française reconnue pour son brassage ethnique réussi…et pourtant les sujets de debats sont toujours discutées autour de la question ethnique. Je fais un rêve…on est simplement Français.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : quatre personnels de l’hôpital de Cayenne testés positifs

Quatre personnels travaillant pour l'hôpital de Cayenne ont, à ce jour, été testés positifs a confirmé ce mercredi soir, la direction de l'hôpital à Guyaweb. Il s'agit d'une biologiste du ...

Pas de confinement pour la commission des mines

La préfecture de Guyane fait se réunir la semaine prochaine la commission départementale des mines pour examiner une demande de prolongation et l'extension de surface d'une concession de la ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 77 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube