Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Accord de Guyane : lancement du site Transparence Guyane

Accord de Guyane : lancement du site Transparence Guyane

Annoncé en Conseil des ministres du 14 mars 2018, le site internet Transparence Guyane a finalement été mis en place pour permettre à chacun de suivre l’avancement des trente mesures du plan d’urgence pour la Guyane et des engagements pris par l’Etat dans le cadre de l’Accord de Guyane signé le 21 avril 2017 par les élus, le préfet et le collectif Pou Lagwiyann dékolé (Pour que la Guyane décolle).

Depuis ce vendredi 30 mars 2018, Transparence Outre-mer Guyane développé par une agence locale Priv Studio est mis en ligne et accessible dans ses versions web et mobile. «Il permet de suivre, en toute transparence, l’avancement des engagements pris par l’État dans le cadre des accords de Guyane» indique le ministère des Outre-mer. «Interactif, collaboratif et ergonomique ce site internet présente l’avancement des actions du Plan d’Urgence. À terme, l’ensemble des mesures des accords de Guyane apparaîtra sur cette interface » a annoncé le ministère des Outre-mer.

«Chaque action est détaillée et géolocalisée sur une carte interactive de la Guyane. Toutes les informations seront actualisées au fur et à mesure de l’avancement des projets. Il est possible de consulter l’ensemble des mesures en haut à droite de la page d’accueil du site ou bien de les filtrer, par domaine – les domaines sont listés à gauche de l’écran : éducation, santé, aménagement et équipements, foncier, sécurité & justice, pêche, agriculture, communautés amérindiennes et bushinengués, économie, soutien aux collectivités locales et filière bois. En postant leurs commentaires, les utilisateurs pourront poster leurs avis sur les avancées de chaque mesure» précise le ministère des Outre-mer.

L’Accord de Guyane publié le 2 mai 2017 au Journal Officiel prévoit des engagements à court terme pour un montant de 1,086 milliard d’euros comprenant des mesures en matière de sécurité, infrastructures, justice, santé, éducation, ainsi qu’une demande additionnelle de mesures très urgentes chiffrées à 2,1 milliards d’euros visant à combler les déficits d’équipements publics et à relancer les projets de désenclavements des communes isolées et de l’intérieur de la Guyane, et enfin la possibilité pour l’Etat d’examiner une nouvelle demande d’évolution statutaire.

Accord de Guyane signé Le 21 04 2017 by GUYAWEB on Scribd

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube