Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Suite au cyclone, mission «humanitaire» et crochet par la Guadeloupe de l’avion d’Air Caraïbes au départ de la Guyane mercredi soir

Suite au cyclone, mission «humanitaire» et crochet par la Guadeloupe de l’avion d’Air Caraïbes au départ de la Guyane mercredi soir

Les passagers du vol direct de ce mercredi 13 septembre devant rallier la Guyane à Orly ont vu leur trajet en partie modifié par la compagnie Air Caraïbes mardi. Mais c’est pour une bonne cause : il fallait amener dans l’Hexagone un certain nombre de personnes touchées par le cyclone Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Explications.

Le vol Air Caraïbes de ce mercredi soir au départ de Félix Eboué a fait un détour par Pointe-à-Pitre en Guadeloupe avant de se poser jeudi à Orly à 12h 30 (heure de Paris, 7h30 en Guyane). «C’est le gouvernement qui nous a demandé d’effectuer cette mission humanitaire à la suite du passage du cyclone », a indiqué à Guyaweb une hôtesse à bord. «C’est le premier vol d’Air Caraïbes au départ de Guyane à être détourné vers la Guadeloupe suite aux évènements à Saint-Martin. », poursuit l’hôtesse. «Lundi, cela n’a pas été possible car notre vol était plein. Quand je dis plein, cela signifie que lorsqu’il reste 10 à 15 places, par exemple, le gouvernement considère que ce n’est pas justifié de faire le détour par Pointe à Pitre. Ce mercredi, il y avait beaucoup plus de places libres au départ de Guyane dont le choix d’aller chercher des victimes du cyclone a été fait. »

A bord, un passager au départ de Guyane qui fait des mots fléchés, maugrée un brin auprès d’une hôtesse en allant boire un verre d’eau près des toilettes : « l’humanitaire je comprends. Mais on arrive à  l’aéroport et on nous dit : finalement il y aura une escale. C’est la galère pour les correspondances ».

L’escale à Pointe à Pitre a été ajoutée mardi en fin de journée sur les billets électroniques par la compagnie, les passagers guyanais ont reçus des SMS les informant de cette modification du trajet mercredi en fin de matinée.

Le vol régulier Air France Félix Eboué/Orly était plein, pour sa part, au départ de Guyane mercredi : il s’est donc rendu directement à Orly.

En revanche donc, sur le vol Air Caraïbes de mercredi soir, une petite centaine de personnes en provenance de Saint-Martin et Saint-Barthélemy auraient complété à Pointe à Pitre le nombre de passagers embarqués depuis la Guyane, selon une première hôtesse. Selon une autre hôtesse qui a sorti son petit papier sur le nombre de personnes à bord au départ, « 243 personnes ont embarqué à bord de l’avion au départ de la Guyane. L’avion ayant une capacité de 355 places, c’est donc 112 personnes qui le complèteront en Guadeloupe ».  

Ainsi cette Guadeloupéenne, la trentaine, accompagnée de deux personnes âgées dont un vieux monsieur visiblement malade : «Nous habitons en France et nous y rentrons. Nous avons été hébergés quelques jours en Guadeloupe après le passage du cyclone. On était en vacances à Saint-Martin »

Ou cette mère de famille, d’origine dominicaine, habitante de Saint-Martin qui a décidé de tout quitter avec ses trois enfants de moins de 12 ans : «Nous allons du côté de Lyon. On a trouvé une école pour les enfants (son beau-frère instituteur sur place aurait fait les démarches, ndlr). Je suis passé par la sous-préfecture mais les aller-simple jusque là-bas pour moi-même et les trois enfants nous ont quand même coûté 1500 euros en tout.»

Une équipe de médecins et de soignants est aussi montée dans l’avion à Pointe-à-Pitre afin de prendre le chemin du retour vers l’Hexagone : « Les missions ne sont pas terminées. Une autre équipe doit prendre le relais », confie l’un d’eux.

A l’arrivée à Orly, vers 12h30 jeudi, près du tapis roulant à bagages, une équipe de La Croix Rouge et une autre du Samu se tenaient à disposition des passagers en provenance de Saint-Martin : « Il y a encore des personnes qui ont besoin d’un accompagnement ou d’un hébergement. On va voir comment on peut faire au mieux », confie un responsable humanitaire.

FF

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Au CHC, le personnel, fatigué, espère un apaisement des esprits

Le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé samedi à Cayenne que l'instauration programmée du pass sanitaire et les sanctions à l'encontre des soignants non vaccinés allaient faire ...

Pourquoi la réouverture de l’enquête sur le meurtre de Camilla Marques Pereira n’est toujours pas effective en dépit de la mise en examen, le 4 juin, de Sylvain Kereneur dans une affaire de meurtre d’une jeune femme présentant des similitudes…

Contrairement à ce qu'avait affirmé la quasi-totalité de la presse locale fin juin, Guyaweb mis à part, l'enquête sur le meurtre de Camilla Marques Pereira retrouvée sans vie et calcinée le 30 ...

Montagne d’or : l’État relance le « bras de fer » des concessions minières

Selon nos informations le ministre Bruno Le Maire a saisi le Conseil d’État pour faire opposition à l'obligation prononcée à son encontre par la justice de renouveler les deux concessions ...

Affaire CACL/Wanley Georges : Serge Smock se prend une nouvelle fois les pieds dans le tapis en dépit du recours à deux avocats !

C'est une affaire qui devient une véritable saga : après avoir perdu devant le tribunal administratif en référé-suspension le 3 septembre dernier en raison notamment d'un doute sérieux -aux yeux...

Le procès en appel de Juliette Daniel adjointe au maire de Maripasoula et colistière d’Alexandre élue à la CTG, programmé jeudi, devrait être reporté…

Guyaweb avait noté ce procès en appel sur son agenda. Le procès en appel de Juliette Daniel, l’adjointe au maire de Maripasoula Serge Anelli, depuis 2014 (réélue en 2020, désormais 2ème ...

Covid-19 en Guyane : hausse des taux de nouveaux positifs et d’incidence, notablement sur les Savanes, fortes sur le littoral Ouest, épidémie sur le Maroni

Guyaweb s'est procuré le point de situation interne (PSI) des autorités sanitaires du mardi 21 septembre. Le taux d'incidence et le taux de nouveaux positifs ont augmenté de manière générale ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube