Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’oxygène de Guyane pour les malades, «arrivé à Paramaribo», selon l’ambassade de France, aucun des 288 morts Covid du Suriname «n’était vacciné» selon le président Santokhi

L’oxygène de Guyane pour les malades, «arrivé à Paramaribo», selon l’ambassade de France, aucun des 288 morts Covid du Suriname «n’était vacciné» selon le président Santokhi
51,22 % de positifs en 24 heures et 84 morts Covid en 4 semaines

Alors que nous demandions ce week-end des nouvelles du camion-citerne censé s’approvisionner auprès d’Air liquide à Kourou en oxygène liquide pour pallier à la pénurie au Suriname où l’épidémie du Covid-19 a été reconnue hors de contrôle par le gouvernement, l’ambassadeur de France au Suriname, Antoine Joly a répondu ce dimanche à Guyaweb à la mi-journée : «le camion est revenu ce matin à Paramaribo et l’oxygène est en production à nouveau pour les hôpitaux».

Le Suriname attend aussi ces jours prochains un retour de réservoirs d’oxygène par bateau parti s’approvisionner à Trinidad et Tobago.

Dans ce pays, la situation de l’épidémie est toujours aussi dramatique dans un contexte de sous-vaccination et de manque de doses de vaccin.

Je suis tout à fait disposé à traverser la frontière ou à demander à un ami médecin du Guyana de me vacciner avec du Spoutnik.

L’ancien directeur médical du Fonds d’État pour la santé, Humphrey Hasrat du parti d’opposition NDP de Bouterse (l’ex-parti au pouvoir), a indiqué être prêt, s’il ne parvient pas à obtenir sa deuxième dose d’AstraZeneca dans son pays, à se rendre au Guyana pour se faire inoculer le vaccin russe «Spoutnik» : «Je suis tout à fait disposé à traverser la frontière ou à demander à un ami médecin du Guyana de me vacciner avec du Spoutnik. Cela ne me heurte pas, sur le plan scientifique.» a-t-il indiqué selon Starnieuws.

Ashwin Adhin, l’ex-vice-président du Suriname (de 2015 à 2020) a, lui, indiqué à la presse locale, ne pas être vacciné et faire confiance en l’état à un remède traditionnel.

Lui et l’une de ses collègues du NDP, la parlementaire Jennifer Vreedzaam, ont déclaré n’avoir aucune confiance envers le vaccin AstraZeneca

Toutes les personnes décédées de l’infection à Covid jusqu’à présent n’ont pas été vaccinées. Les chiffres l’ont montré (Chan Santhoki, Président de la République du Suriname)

Pour sa part, le président du Suriname Chan Santhoki a exhorté les citoyens du Suriname à se faire vacciner : «Une chose que je peux dire, c’est que toutes les personnes décédées de l’infection à Covid jusqu’à présent n’ont pas été vaccinées. Les chiffres l’ont montré. Elles n’étaient pas vaccinés ! », a souligné le président de la République de ce pays. Soit 288 personnes au 29 mai.

Selon les chiffres fluctuants, 1% à 2% de la population du Suriname s’était vue inoculer deux doses de vaccin anti-Covid au dernier décompte.

« Je crains que cette troisième vague ne s’aggrave et nous aurons même une quatrième vague si les Surinamais ne changent pas leur comportement », avait déjà déclaré le président Chandrikapersad Santokhi lors d’une conférence de presse, lundi 24 mai, en appelant tous les citoyens du pays à se faire vacciner.

«Mais cela devient difficile lorsque les vaccins ne sont pas disponibles.», aura objecté ces derniers jours un chroniqueur du site De Ware Tijd.

Au cours d’un point presse vendredi 28 mai au Suriname, le NDP a soutenu que le gouvernement est en partie responsable d’une «situation devenue incontrôlable», rapporte Starnieuws.

Selon le NDP, le gouvernement pouvait commencer à vacciner depuis décembre de l’année dernière, mais aurait refusé de vacciner avec des marques autres qu’AstraZeneca, rapporte encore Starnieuws.

Le président Santokhi a annoncé vendredi quelques heures après ces propos du NDP que plusieurs marques de vaccins anti-covid seraient disponibles, note encore Starnieuws

Des centaines de milliers de vaccins AstraZeneca vont venir des Pays-Bas et au moins 100 000 de Sinopharm de Chine, a-t-il assuré dans son allocution vendredi soir.

Sur l’envoi de vaccins par les Pays Bas, Hugo De Jong le ministre de la Santé de ce pays a écrit récemment que ce ne serait pas avant fin juin et que cela serait alors subordonné à l’état du stock disponible dans son propre pays.

Le gouvernement du Suriname a assuré travailler sur des envois de vaccins également de Russie et Cuba.

Le ministre de la Santé, Amar Ramadhin, avait annoncé précédemment que le gouvernement attendait également le vaccin Johnson & Johnson : «Une seule dose est nécessaire. Ceci est pratique pour vacciner complètement les personnes qui vivent loin ou sont difficiles à atteindre en une seule fois.», rapporte encore Starnieuws, citant le ministre.

Au Suriname, la situation demeurait critique dimanche avec notamment 6 décès Covid de plus en 24 heures dans ce pays qui compte seulement 590 000 habitants.

Soit un nombre porté à 27 décès en 96 heures. Un tragique record de plus dans ce pays depuis le début de la pandémie sur une durée de 4 jours.

En 28 jours (entre le 1er et le 28 mai), le nombre de morts Covid au Suriname s’élève à 84.

C’est comme si la France déplorait plus de 10 820 morts Covid en moins d’un mois.

Ou la Guyane Française, environ 42 décès Covid en 28 jours.

84 morts Covid en 28 jours au Suriname cela représente également 41,18% des morts Covid dans ce pays les 14 mois précédents (204 décès de mars 2020 au 30 avril 2021).

Ce tragique mois de mai 2021 au Suriname pulvérise donc également le nombre de morts Covid mensuel alors que le mois n’est pas terminé.

Il va battre aussi le classement mensuel du taux moyen de nouveaux positifs.

Ces dernières 24 heures au Suriname, le nombre de nouveaux positifs s’élève au chiffre ahurissant de 51, 22% de positifs avec 210 nouveaux cas sur 410 personnes testées.

C’est la seconde fois en quelques jours que le taux de nouveaux positifs dépasse les 50% sur 24 heures.

Ce taux a été constamment au dessus de 40% chaque jour depuis plus d’une semaine à 10 jours.

Dans le tableau ci-dessous, on distingue que le taux mensuel moyen des nouveaux positifs au Suriname, représenté jusque fin avril, n’aura jamais été aussi élevé, le taux moyen le plus élevé remontant à août 2020 avec 28,8% :

Le nombre d’infections sur les districts de Paramaribo, Wanica et Apoera est très élevé, notent les autorités sanitaires.

Les infections augmentent également sur les districts de Commewijne et Para.

36 patients Covid atteints d’insuffisance respiratoire grave sont soignés dans les unités de soins intensifs (réa) de divers hôpitaux alors que ces unités ne possèdent au total que 32 places.

206 patients souffrant de formes sérieuses du Covid sont admis -par ailleurs- dans des établissements de santé dont les hôpitaux.

1 385 personnes infectées par des formes non graves ou n’ayant pas trouvé de place à l’hôpital sont censées être isolées, majoritairement à domicile.

Au moins 6 personnes atteintes de formes graves du Covid-19 sont mortes… à leur domicile en une semaine au Suriname.

La sécurité générale et la santé publique ne sont plus garanties

En matière de niveau d’alerte pour le pays, le niveau violet (le plus élevé) a été atteint, ont indiqué les autorités du Suriname vendredi, ce qui signifie qu’en vertu des textes qui définissent ce niveau d’alerte, la situation est «extrêmement incontrôlable» et que dès lors «la sécurité générale et la santé publique ne sont plus garanties».

Pour ce qui est des hôpitaux, il existe un niveau d’alerte noire spécifique dans ce pays. Cette alerte noire a été officiellement déclenchée également vendredi.

Ce qui signifie, a reconnu le président du Suriname Chan Santokhi vendredi soir, lors de son allocution, que les établissements de santé du Suriname ne sont plus en mesure de prendre en charge l’ensemble des patients Covid qui nécessiteraient une hospitalisation.

Ils sont comme nous là-bas, ils ne font pas vraiment attention aux mesures barrières, ils disent qu’ils ont leurs protections, leurs remèdes. Alors les gens vont se demander : «Est-ce que ça marche vraiment ça contre le Covid ?»

Un notable guyanais, pas vacciné, me confiait ce week-end : «La situation au Suriname va quand même faire réfléchir en Guyane car ils sont comme nous là-bas, ils ne font pas vraiment attention aux mesures barrières, ils disent qu’ils ont leurs protection, leurs remèdes. Alors les gens vont se demander : « Est-ce que ça marche vraiment ça contre le Covid ?».

Mais ce notable local n’est pas encore prêt à se faire vacciner : « Je vais encore attendre. Je fais attention autrement. Quand j’ai terminé ma journée de travail (sic), je ne sors pas. Je reste chez moi. Au travail, je mets le masque. Pour le vaccin, c’est cette notion d’ARN messager qui m’inquiète encore. Je préfère attendre encore…».

19 264 personnes ont reçu leurs 2 doses de vaccin Pfizer au 23 mai en Guyane.

Rapporté à 300 000 habitants, cela représente 6,4 % de sa population.

FF

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

25 commentaires

  • Mickael
    30 mai 2021

    « J’attends ». J’ai entendu cela aussi. Si les gens n’avaient pas presque 80 ans, cela me ferait sourire.
    Je vois que des deux côtés du Maroni, on a les mêmes politiques ignares en sciences et avec un avis sur tout.

  • FF
    30 mai 2021

    Pas faux

  • EL MATADOR
    31 mai 2021

    C’est une évidence que la plupart des morts du Covid-19 ne sont pas vaccinés, plusieurs raisons à cela :
    Les chanceux ont la possibilité de le faire mais ne veulent pas, ils crèvent quand même…
    Les malchanceux donneraient tout pour le faire, mais n’y ont pas accès, ils crèvent quand même.
    Sur le plan de la mort , les chanceux trop cons et les malchanceux trop pauvres se retrouvent à égalité.

  • FRED66
    31 mai 2021

    Avec cet article nous atteignons le 18ème sur le même sujet en 13 jours, soit 82% de l’ensemble des publications de GUYAWEB vs 4 articles sur d’autres domaines.
    Assurément FF vous n’avez aucun respect pour vos abonnés ne serait-ce que par l’indigence de votre travail et je ne vous parle même pas de vos écrits en commentaires, visibles par les non abonnés et qui le resteront fort probablement .

  • FRED66
    31 mai 2021

    J’ai une question Mickaël et El Matador : pourquoi cela vous gêne-t-il que certains préfèrent attendre pour se faire vacciner ?
    Soyez logiques ! Puisque vous avez toute confiance en Pfizer, une fois vous même vaccinés, vous ne devriez plus rien craindre.
    Vous traitez ceux qui ne font pas comme vous d’ignares ou de cons, vous n’êtes donc pas des modèles d’amour du prochain, ce n’est pas leur vie qui vous préoccupe.
    Avez-vous besoin que beaucoup fassent comme vous pour vous sentir rassurés, moins seuls ou moins autre chose ?

  • Mickael
    31 mai 2021

    Puisque l’on m’interpelle, je vais prendre le temps de répondre. Une seule fois et de façon concise.

    Tout simplement parce que si cette personne contracte le virus, au vu de son âge, les frais d’hospitalisation vont coûter bonbons (et comme on est dans un monde humain, ce sera la société dans son ensemble qui prendra en charge une décision individuelle).
    Et encore, je ne parle pas de la protection des gens qui ne peuvent se faire vaccinés (allergie) ou qui sont peu sensibles (immunodéprimés) qui du coup se retrouve en danger plus que de raison.

    Et merci de ne pas me prêter des propos que je n’ai pas eu, pour appuyer votre sophisme.

  • FF
    31 mai 2021

    Le recours constant au sophisme et prêter des intentions à l’autre : c’est la grande entreprise de clavier de cette dame outre ses liens polluants d’idoles de complotistes ou d’invité hystérique d’une émission d’Hanouna

  • FRED66
    31 mai 2021

    Il ne faut pas se leurrer : il est impossible d’arriver à la fin du covid. Ce n’est pas moi qui le dit c’est le bon Dr Cohen, l’ami des dirigeants.
    Il va donc falloir faire la chasse à tous ceux qui coûtent des sous à cause de la Covid : les obèses en priorité (50% des réa), 15% de la population.
    … le meilleur des mondes.

  • AKL
    31 mai 2021

    Je suis extrêmement surpris de la grossièreté de certains commentaires dont essentiellement ceux du principal journaliste de la rédaction de Guyaweb….. j’en viens à me poser la question : y a-t-il encore un pilote dans celle-ci ?

    Cela n’a plus rien à voir avec un débat.

    Une peur panique semble s’être emparée de FF au point de lui faire perdre toute raison, tout bon sens et tout sens de la mesure.

  • Morvandiau
    31 mai 2021

    Les 288 morts n’étaient pas vaccinés.
    Le contraire aurait été étonnant.
    On est pas loin de la lapalissade tant la protection du vaccin contre les formes graves est admise par tout le monde.
    Parmi cette impressionnante quantité de chiffres et statistiques, il manque quand même le nombre de personnes non vaccinées ayant eu le COVID qui n’en sont pas mortes, absent de l’article malgré son intérêt si l’on veut analyser objectivement l’ampleur de l’épidémie.
    Il serait également intéressant de parler du coût du vaccin de Pfizer qui est en constante augmentation (son prix a presque doublé depuis le début de la campagne de vaccination) indiquant que Pfizer n’est plus dans la rentabilité du cout de développement de son produit (comme annoncé au début) mais bien désormais dans la logique la plus capitaliste et commerciale de l’offre et de la demande.

    @Mickael
    Il serait intéressant de comparer le coût des hospitalisation des patients COVID et celui du cout total des vaccins injectés sachant que plus de 96% des personnes atteintes par le covid sans être vaccinées ne font pas de forme grave nécessitant une hospitalisation.
    Pour info il y a eu en France au 26 mai, 34 millions de doses de vaccins injectés.
    Le prix unitaire d’une dose est de 15 euros (avant l’augmentation prochaine à 20€), soit un total de 1 demi milliard d’euros…
    Donc si l’aspect financier vous préoccupe, vous comprendrez donc la pertinence de ne vacciner que les personnes à risque et le gâchis de vacciner des personnes qui n’ont aucune chance de tomber gravement malade.
    C’est la stratégie retenue pour la vaccination annuelle contre la grippe. A la fois la plus économique et la plus efficace en terme de prévention des hospitalisations et décès.
    Ah et j’oubliais, Pfizer a annoncé qu’il faudra faire un rappel d’une dose de son vaccin par an. Qui va payer tout ça d’après vous ?

  • AKL
    31 mai 2021

    Finalement le vrai travail de journalisme vient en ce moment davantage des commentaires que des logorrhées de chiffres en tout sens et qui au final n’en ont pas vraiment.
    @ Morvandiau : merci pour la justesse de votre commentaire

  • chris
    31 mai 2021

    Plus on attendra, plus, selon les épidémiologistes , on contribuera à l apparition de nouveaux variants .C ‘ est marrant, je suis en train de lire  » Antivax, la résistance aux vaccins du 18° siècle à nos jours » de Salvadori et Vignaud et les arguments des personnes contre la vaccination sont les mêmes en 2021 qu’ il y a un siècle ou deux.
    Heureusement qu ‘on ne les a pas écoutés pour la variole, rubéole, la polio myélite et autres…

  • Frog
    31 mai 2021

    AKL, assos de komplotistes locaux ? Vous êtes en service commandé ? Appelé en renfort ?
    Pratique, je vais répondre à toute la bande. Vous connaissez un autre média d’investigation en Guyane ? Un autre rédac chef qui accepte d’échanger avec ses lecteurs ?

  • Frog
    31 mai 2021

    Ouais Chris, de plus l’argument massue des anti vax a toujours été: les adjuvants, à base d’aluminium, entre autres, jugé comme cancérigène.( bien que l’on ait pas vraiment constaté d’épidémie de cancers liés aux dits vaccins.)
    Les vaccins à ARN n’en contiennent pas.
    Il est vrai que ( je l’ai déjà écrit donc c’est vrai) que si les antis tout avaient refusé les antibios et les vaccins au moment de leurs découvertes, Ben…

  • GZ
    01 juin 2021

    Je sais bien que vous cherchez la confusion comme les autres propagandistes, mais je vous rappelle encore que personne ici n’est contre les vaccins et la vaccination.
    Par contre, eu égard de la réalité du Covid et du caractère expérimental des vaccins ARN, certains (les complotistes) exigent le droit de décider pour eux-mêmes.
    Accessoirement, la méfiance est parfaitement justifiée face aux vaccins à la hâte. Allez, tenez votre discours aux personnes qui en sont mortes… C’est vrai, elles ne vous rétorquent pas, n’est-ce pas ?
    Du reste je vous encourage à vous faire vacciner.

  • FF
    01 juin 2021

    Oui Frog, vous avez parfaitement raison. D’autant plus qu’AKL sorti(e) de nulle part a exactement la même adresse IP que Fred66. Sortez le clone.

  • DB
    01 juin 2021

    Désolé, GZ, je crains fort qu’à brève échéance vous soyez déchu du titre envié de « complotiste » et vous ne pourrez donc plus vous en prévaloir.

    En effet, il semblerait que depuis la parution d’un article dans le « wall street journal » (excusez du peu) accréditant la thèse d’une fuite de laboratoire pour expliquer l’origine de la pandémie, la communauté scientifique internationale s’oriente de plus en plus vers cette hypothèse.

    Quelques esprits chagrins objecteront sans doute que le conflit larvé entre la Chine et les Etats-Unis n’est pas étranger à ce revirement mais force est de constater que même les scientifiques français révisent leur jugement initial : https://www.lepoint.fr/sciences-nature/du-nouveau-sur-les-origines-du-sars-cov-2–29-05-2021-2428681_1924.php

    Bref GZ, si la chauve-souris obtenait la révision de son procès ou si le pangolin devait être réhabilité, vous serez exclu de ce club pourtant très ouvert des complotistes. Cependant, aucun privilège ni régime indemnitaire n’étant attaché à cette distinction, j’imagine que vous allez aisément vous en remettre…

    NB : message personnel à ma compagne, chérie doudou, n’utilise pas mon ordi pour poster des commentaires sur ce forum, sinon FF n’hésitera pas à me traiter de tête de clone.

  • GZ
    01 juin 2021

    La « fuite » de laboratoire – ou l’origine exprès… – est mathématiquement entérinée dès le début… Je ne parlerais même pas d’hypothèse mais d’une certitude.

    En effet, aucun privilège ni régime indemnitaire n’est attribué à ceux qui oseraient avoir raison les premiers. Eh, comme privilège : le premier qui dit la vérité, doit être abattu… J’en ai vu et vécu, en Guyane, dans mon domaine…
    Mais rassurez-vous, dans ce bas monde il y aura tjs des occasions pour devenir «complotiste» :-(

  • Bloubiboulga
    01 juin 2021

    GZ, puis-je me permettre de vous demander de quel domaine il s’agit ?

  • GZ
    01 juin 2021

    Agriculture, aménagement, environnement, économie.

  • FRED66
    02 juin 2021

    Concernant le vaccin nous parlons de science pourquoi employer des arguments de croyance religieuse ? On n’a pas à croire aux vaccins ou pas, comme on croit en Dieu, par conviction, révélation mystique ou parce que ses apôtres l’exigent.
    C’est de la science, et la science a besoin d’être éprouvée, d’être reproductible, d’être analysée avec recul.

    Vous voulez qu’on parle des vaccins passés, allons-y.
    La rougeole, jusque dans les années 80, on ne vaccinait pas contre. Par contre à partir de ces années là elle pouvait provoquer des encéphalites. Balance bénéfice risque, hop, en faveur du vaccin et sans traîner !
    La variole devenue inexistante depuis 1980: Collin Powell en 2003 exhibe une poudre blanche dans un flacon affirmant que c’est de l’anthrax (bactérie du charbon donnant la variole) fabriquée chez Saddam Hussein . Alors on vaccine les troufions allant apporter la démocratie en Irak : plus d’une centaine de mort ayant été causée par une inflammation grave du cœur jusque-là inconnue. A mettre côté perte sèche… petit anecdote den 1979 je devais voyager, en Irak en plus, on a voulu m’inoculer ce vaccin et j’ai dit non merci, car bien que très jeune j’étais déjà une testarde.

    Allons plus loin : quand, au 19ème siècle, on commence à voyager en train à la vitesse folle de 60 km certains ont peur que cela ne cause des dommages au corps irréversibles. En effet, jamais humain ne s’est déplacé aussi vite, comment vont réagir les organes ? Finalement bien, on peut même être catapulté dans l’espace et se retrouver en apesanteur sans qu’aucun organe pète car ils s’adaptent… étonnant non ? Mais impossible à dire avant de l’avoir éprouvé, sinon pourquoi mettre singe et chien dans les Spoutnik (fusées pas vaccins). A mettre côté gagnant.
    En 1898 les Curie découvrent le radium, et on en fout partout ! Dans les pommades, cosmétiques et autres comprimés, ces derniers prescrits par les médecins, sans aucun doute de bonne foi. Radium : utile pour la radiothérapie (jusqu’en 1976), mais surtout pas plus ! Bénéfices et risques maxi.

    Des exemples comme cela, il y en a à foison. Si vous me dites vaccin fièvre jaune ou polio, je vous réponds H1N1 vaccin inutile avec effets secondaires graves pour certains, ou vaccin de la dengue plus dangereux qu’autre chose pour ceux qui ne l’ont jamais eue, etc.
    Il faut sortir du discours « ils n’y ont pas cru, ils ont eu tort » et « tout ce qui est nouveau est à jeter ».

    Je ne dis pas cela, je dis juste, comme dans l’œuvre du Titien ‘Allégorie du temps gouverné par la prudence’ : Informé du passé, l le présent agit avec prudence, de peur qu’il n’ait à rougir de l’action future.

  • FRED66
    02 juin 2021

    PS : AKL et FRED66 sont deux personnes différentes, ayant leur propre cerveau et pensées. La communauté d’IP n’est pas celle du l’ordi mais de la box. Rien d’irrégulier à cela…
    Ce n’est pas la guerre des clones, pas de Princesse Leïa non plus à l’horizon d’ailleurs 😜.

  • FF
    02 juin 2021

    Se répondre à soi-même pour conforter ses élucubrations, c’est grave docteur ?

Articles associés :

Suriname : 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en mai 98 morts, un record mensuel déjà battu : 141 décès du 1er au 18 juin et un parlementaire antivax !

Au Suriname, le nombre de décès Covid poursuit son affolante ascension. Ce pays avait déploré 204 morts Covid de mars 2020 à fin avril 2021, en 14 mois donc. Le mois suivant, en mai, il y aura...

Assiduité des élus à la CTG : Ringuet, Phinéra-Horth et Briolin à la traîne

A l'occasion des élections territoriales dont le premier tour est prévu ce dimanche 20 juin, Guyaweb s'est penché sur l'assiduité des 51 conseillers de la Collectivité territoriale de Guyane ...

L’enquête judiciaire pour suspicion de «favoritisme» est bouclée dans l’affaire qui vise Gabriel Serville, signataire, fin 2014, d’une convention pour la mairie de Matoury avec l’avocat Olivier Taoumi pour 9500 € mensuels d’honoraires

L'enquête judiciaire sur les conditions d'attribution d'une rémunération mensuelle nette de 9500 euros par la mairie de Matoury, théoriquement durant 38 mois, à Olivier Taoumi, entre fin 2014 et ...

Covid-19 : les chiffres ne sont pas rassurants, les indicateurs restent élevés dans un contexte de confinement quasi-fantoche et d’agitation des esprits…

Les chiffres consolidés du Covid-19 ne sont pas à la baisse en Guyane contrairement à ce qu'espéraient les autorités en début de semaine dernière au moment de la décision de maintien des ...

Interview de Gabriel Serville : TVA, évolution statutaire, immigration …

Le député Gabriel Serville (Peyi Guyane), figure politique à l’itinéraire morcelé, s’est lancé dans la bataille des élections territoriales à la tête de la liste « Guyane Kontré pour ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube