Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

L’Etat décide de faire appel de l’ordonnance du juge autorisant la réouverture des bars, restaurants et commerces ambulants en zone orange, les derniers chiffres confirment l’amélioration de la situation sanitaire !

L’Etat décide de faire appel de l’ordonnance du juge autorisant la réouverture des bars, restaurants et commerces ambulants en zone orange, les derniers chiffres confirment l’amélioration de la situation sanitaire !
"C'est politiquement risqué" selon une source proche du dossier

Guyaweb avait cette information ce matin de source bien informée. La préfecture vient de le confirmer par communiqué. L’Etat -le ministère de la Santé selon nos informations- a décidé de faire appel devant le Conseil d’Etat de l’ordonnance de référé-liberté rendue lundi permettant la réouverture des restaurants, bars et commerces ambulants en zone orange (principalement les zones urbaines). La préfecture vient de le confirmer mercredi à proximité de la mi-journée par communiqué : « Par une décision du 25 octobre 2021, suite au référé du syndicat des hôteliers, cafetiers et discothèque de Guyane, le juge des référés a ordonné :…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

18 commentaires

  • micafleur

    Je circule en bus presque tous les jours c’est dans un restaurant qu’il y a des risques? Alors que les propriétaires ont mis la main à la poche pour tout le matériel sanitaire.Attention nous risquons d’avoir des chiffres à la hausse comme par hasard.Le Ministre de la Santé pleure sur la situation des hôpitaux surtout sur le manque de soignants,selon un site officiel des étudiants en médecine ont quitté le navire,il y aura une enquête ,bref! Comme je ne suis pas vaccinée,je n’ai pas droit aux critiques (je blague) nous attendons la suite.Bon courage aux restaurateurs,bars,ambulants etc.

  • EL MATADOR

    On peut en venir à se demander si le Préfet ne vient pas de prendre une carte de membre à l’UTG ?

    Cette décision de faire appel est incroyable, et le place au même niveau que la caravane de l’UTG.

  • cabot

    Il ne s’agit pas d’être pro vaccin ou anti vaccins. Le préfet ou l’État a raté une belle porte de sortie par le haut dans le cadre de cette succession de recours en référé et d’appels.
    Le dernier n’étant pas suspensif quelle est son intérêt ? Peut-être ce qui est développé dans l’article, plus certainement aussi un réflexe d’autoritarisme mal venu en ces temps troublés.

  • Frog

    13 h 22, actuellement en train de déjeuner au restaurant, personne ne m’a demandé mon pass.

  • benoit

    On peut legitimement se poser des questions quant a la competence de ce gouvernement (et de ses representants : les prefets)
    en Guyane on a le top
    Quelqu un sait il rediger un texte juridique et/ou avoir une apreciation des risques et de la realite pour etablir des protocoles, des regles, des arretes applicables par la population.
    On est dans le flou total quand a l economie (affaire auplata)
    On est dans l.incertitude sociale totale (plus de courant affaire larivot)
    On est dans le noir medical complet (affaire pass sanitaire)

    La Prefecture en fait c est l AFPA. 😂😂😂

  • FF

    Je vais finir par avoir raison en matière de qualificatif Jaguar (et Bello en soutien). Il a perdu deux batailles mais pas la guerre…

  • Frog

    il pourra se rattraper lors des prochaines vagues…

  • FF

    Et ça mérite donc question Frog : pourquoi aller en appel, les arrêtés étant hebdomadaires

  • Twinny

    Petit rappel : on écrit en français, les coquilles sont tolérées, mais on n’accepte pas les fautes d’orthographe ; les phrases alambiquées qui font ne comprend rien à ce qui est dit

    Il est vraiment malheureux de lire tous ces commentaires :

    – Un restaurant qui sert des clients aujourd’hui ça craint, car tout est cuit par le froid de congélation depuis la mi-août ! Ca pose problème, alors pass sanitaire où pas…Aïe ! aïe !

    – « sortie par le haut… autoritarisme…temps troublés » Le Préfet devrait être aux autres de la population ! et quelle population ! Ce Monsieur, de part ses études, ses différentes fonctions possède un haut bagage en matière juridique, raison pour laquelle il se plie à une décision de justice

    On verra dans quelques semaines quel est le taux de fréquentation de tous ces lieux, qui tous n’étaient pas déjà aussi bien fréquenté avant la fermeture, bien que certains se defaussent sur les restrictions ; la pandémie a bon dos depuis des mois.

    Ce frotter à des gens (restaurateur, employés et clients) qui ne seraient pas vaccinés parce qu’aucun restaurateur ne demandera le pass sanitaire, avec en prime un personnel pas si au top dans le respect de la plus élémentaire règle d’hygiène, non merci. Quant aux interprétations de règles, c’est une autre histoire.
    ex. le soir du dernier jour d’ouverture des restos, alors que nous étions arrivés en famille 4 adultes, 2 ados et 2 enfants, on nous a dit « que la loi interdisait plus de 6personnes sur une même table « , de quoi s’aplatir le front contre un mur !

    Il y a encore quelques semaines ça hurlait partout « on nous empêche de voyager », aujourd’hui, on découvre que les guyanais ne sont pas si nombreux à prendre l’avion pour ces vacances

    Il y a quelques jours ça hurlait pour avoir le choix entre 2 vaccins, à « exiger » un en particulier mais depuis 10 jours que le vaccin est là, moins de 3000 personnes ont été se faire vacciner, 1ère et 2è dose confondue. Ca craint.

    Attention à la consommation d’alcool au restaurant, certains pourraient payer très cher « ces retrouvailles ».

  • FF

    Twinny, l’hôpital se moquerait-il de la charité ? Votre texte mérite une bonne correction…

  • bilo

    Jalé le dir😁. Me bon fo pa CE froté au zéitiste quon toujour le dernié Mo

  • le Jaguar

    Pour rappel FF, vous commentiez à l’époque des propos tenus lors d’une interview télévisée antérieure et sans rapport avec cette série d’arrêtés sanctionnés par le TA. Bien évidemment que l’entêtement dont fait preuve le Préfet sur ces derniers points est navrante et assez incompréhensible d’ailleurs. On reste toutefois sur de la bataille juridique, ce qui est rassurant dans un état de droit.

  • FF

    Jaguar c’était plutôt déjà sur ses méthodes et l’ensemble de son œuvre depuis janvier. Vous vous entêtez…

  • le Jaguar

     » Le préfet Thierry Queffelec a tenu un langage, à son tour, belliqueux « . L’interprétation que vous faites désormais de votre propre phrase confine à la mauvaise foi. Quel entêtement !

  • FF

    « Prenez deux phrases d’un honnête homme et je le ferai pendre », avez-vous des lettres Jaguar ? Cette interview du préfet aux propos un rien belliqueux -l’auteur de ces lignes persiste et signe ne vous en déplaise- figure en lettres de noblesse dans l’ensemble de son œuvre lokale depuis janvier. Vous pouvez toujours essayer de vous raccrocher aux branches…

  • FF

    Jaguar ayant la mémoire sélective et Bello ayant pris quelques congés : Cet entêtement belliqueux en droit (jacobin) à 7000 km s’avère d’ores et déjà aux yeux de l’opinion publique guyanaise comme l’une des grossières erreurs (stratégiques en effet Matador) des autorités étatiques de ces derniers mois après l’utilisation d’un chien pour réprimer un défilé carnavalesque non autorisé, le véto de la directrice de l’ARS à une initiative du maire de Sinnamary en matière de vaccination de proximité au début de la campagne (il faut méconnaître la ruralité guyanaise au plus haut point pour en arriver là), le face à face à la Rocky préfet/Goudet. Et j’en oublie ? Sans faire preuve pour autant d’angélisme vis à vis de comportements d’antivax notoires experts en mauvaise foi…

  • FF

    J’en oubliais même les missives sol-sol Jaguar. Vous aussi. Il faut regarder l’ensemble de l’œuvre et des méthodes, dit-on. https://www.guyaweb.com/actualites/news/politique/missives-sol-sol-entre-le-prefet-thierry-queffelec-et-rodolphe-alexandre/

  • le Jaguar

    La citation exacte de Richelieu est « Qu’on me donne 6 lignes écrites de la main du plus honnête homme, j’y trouverai de quoi le faire pendre ». Passons sur cette approximation, nous sommes dans un simple forum « contradictoire » et personne ne va pendre quiconque à priori. Il faut garder le sens de la mesure sauf à considérer que la simple critique de l’usage d’un adjectif constitue un crime de lèse majesté. Je note qu’on est passé du « langage belliqueux » à des « propos un rien belliqueux ». Mine de rien, ça relativise la portée du propos.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube