vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Les sargasses causent-elles la mort de fœtus ?

Les sargasses causent-elles la mort de fœtus ?

C’est la question que se pose le Professeur gynécologue obstétricien Philippe Kadhel. Lorsqu’il était en poste au CHU de Pointe-à-Pitre, il a constaté des hausses de morts inexpliquées de fœtus dans le ventre de leur mère correspondant à des pics d’échouage de sargasses sur les plages guadeloupéennes. S’il n’est pas encore en mesure d’imputer directement ces décès aux gaz émis par la décomposition des sargasses, il conseille vivement d’éviter ces algues qui pourraient avoir des effets particulièrement graves. Guyaweb l’a rencontré.  Dans le cadre des Assises amazoniennes de gynécologie, d’obstétrique et de pédiatrie qui se tiennent actuellement en Guyane, vous…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Jmc

    Ca ressemble un peu à une théorie complotiste mais pourquoi pas sur le fonds qui reste à démontrer.
    Ce qui certain c’est que les sargasses sont favorisés par les phosphates lessives des berges du fleuve Amazonne, berges ou les cultures intensives produisent le lessivage des sols et la production in fine de ces sargasses abondantes.
    Donc rien de vraiment naturel, un exemple plutôt typique d’une pollution des engrais produits par des multinationales qui se déclareront n’y être pour rien lorsque l’addition des nuisances et impacts sera démontre.

  • Francois

    c’est quoi ce titre anxiogène ? On fait concurrence à des tabloïdes anglais ou brésiliens ? C’est juste pour faire frissonner la bourgeoise enceinte ? Un vrai gynécologue-obstétricien devrait surveiller ses paroles et la façon dont les médias s’en emparent …

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Cluster de légionnaires basés à Camopi atteints par le Covid-19, légionnaires positifs à Kourou, l’armée en Guyane répond en partie mais esquive encore certaines questions

Nous avons adressé vendredi après-midi (à la demande de la cellule communication du commandement supérieur des Forces armées en Guyane qui ne semble pas avoir souhaité une interview de vive voix...

Covid-19 : 6ème mort à Oiapoque, un homme de 37 ans, l’Etat d’Amapá proche des 10 000 cas !

Il y a maintenant 9 602 cas confirmés de Covid-19 et 9 418 en attente de résultats d'analyse dans l'Etat brésilien de l'Amapá voisin de la Guyane, a annoncé dimanche après-midi le site du ...

Incivilités, fêtes, violences urbaines et à l’encontre des forces de l’ordre pendant la seconde partie du confinement : la liste du préfet !

Dans l'affaire de la requête de la Ligue des droits de l'homme contre un arrêté du préfet portant mesures de prévention et restrictions dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19...

Philippe Descola : « Il y a une extraordinaire carence » de la France à l’égard des peuples autochtones

L'anthropologue Philippe Descola, disciple de Claude Lévi-Strauss et titulaire de la chaire d'anthropologie de la nature au Collège de France de 2000 à 2019, a accepté de répondre à Guyaweb sur ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : 34 cas positifs confirmés pour la base militaire de Camopi jeudi matin

C'est une information glissée discrètement dans le bulletin épidémio de Santé publique France et que l'on peut interpréter comme suit : 34 militaires de la Légion basés à Camopi dont ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube