Mardi 23 Juillet

Publicité Guyaweb

Le préfet Thierry Queffelec quitte la Guyane pour l’Alsace

Le préfet Thierry Queffelec quitte la Guyane pour l’Alsace

Ce jeudi en Conseil des ministres, l’actuel préfet de Guyane Thierry Queffelec a été nommé à la tête de la préfecture du Haut-Rhin. Le représentant de l’Etat en Guyane sera remplacé par Antoine Poussier, jusqu’ici conseil technique Outre-mer de la Première ministre Elisabeth Borne. Thierry Queffélec était en poste depuis décembre 2020. 

En période estivale, les mutations ne concernent pas que les équipes sportives mais également les administrations de l’Etat. En Guyane, après la directrice de l’Agence régionale de santé partie le mois dernier, le principal représentant de l’Etat, le préfet Thierry Queffélec, est lui aussi officiellement sur le départ.

En poste à Cayenne depuis décembre 2020, l’ancien administrateur supérieur des îles de Wallis et Futuna (2019-2020) va rejoindre le département du Haut-Rhin, en Alsace, dont la préfecture est Colmar, à compter du 21 août. Il sera remplacé en Guyane par l’ancien conseiller Outre-mer de la Première ministre, Antoine Poussier, qui prendra ses fonctions à Cayenne le 21 août.

Ingénieur en génie atomique de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires de formation, le remplaçant du saint-cyrien Thierry Queffélec a lui aussi une formation militaire puisqu’il a débuté sa carrière en tant qu’officier de la Marine. En 2008, il intègre la préfecture de la Haute-Corse comme sous-préfet et directeur de cabinet du préfet. Il a exercé deux fois en Martinique, comme directeur de cabinet du préfet de la Martinique de juin 2010 à juillet 2012 puis plus récemment, dès 2018, comme secrétaire général de la préfecture de la Martinique.

Les deux ans et demi d’affectation de Thierry Queffélec en Guyane resteront marqués par sa gestion contestée de la pandémie de Covid-19 ou encore son tête à tête avec Olivier Goudet, président de l’association Trop Violans. Mais aussi par la mise en place du 100% contrôle des passagers à l’aéroport Félix-Eboué et les contentieux du Larivot et de la Centrale électrique de l’Ouest guyanais, deux projets contestés qu’il a publiquement soutenus.

Photo de Une : les deux ans et demi d’affectation de Thierry Queffélec en Guyane ont été marqués par la crise sanitaire du Covid-19 © KLS / Guyaweb

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La France insoumise dépose un recours contre l’élection de Yaël Braun-Pivet à la présidence de l’Assemblée nationale

L'élection jeudi 18 juillet de Yaël Braun-Pivet à la présidence de l'Assemblée nationale est contestée. Le groupe parlementaire de La France insoumise (LFI) a déposé un recours samedi 20 ...

Diffamation : la Compagnie des guides et son président Thomas Saunier relaxés, Carol Ostorero fait appel

Poursuivis en diffamation par l'ex-présidente de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane (FedomG) Carol Ostorero, la Compagnie des guides de Guyane et son président Thomas Saunier ont ...

Avec 11 groupes politiques, l’Assemblée nationale plus fragmentée que jamais

Dans la foulée de l'élection à la présidence de l'Assemblée nationale qui a eu lieu hier, la liste des groupes politiques composant l'hémicycle du palais Bourbon et leurs déclarations ...

Yaël Braun-Pivet réélue présidente de l’Assemblée nationale grâce à La Droite républicaine et à Horizons

Ce jeudi 18 juillet, en ouverture de la XVIIe législature de l'Assemblée nationale, les 577 député(e)s ont voté pour la présidence de la chambre basse du Parlement. La présidente sortante, ...

Le Conseil d’Etat donne un an à Auplata pour régulariser une demande de prolongation de concession minière

Par une décision du 12 juillet, le Conseil d'Etat, saisi par les associations de défense de l'environnement Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement, accorde sous conditions la ...

Centrale du Larivot : les travaux de l’oléoduc ont commencé sans faire l’unanimité

Les travaux de la canalisation devant acheminer le biocarburant depuis Dégrad-des-Cannes jusqu'à la centrale électrique du Larivot ont commencé la semaine dernière et dureront deux saisons ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube