vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le conseil général n’a toujours pas fait appel de sa défaite en justice dans l’affaire du salaire des prêtres…

Le conseil général n’a toujours pas fait appel de sa défaite en justice dans l’affaire du salaire des prêtres…

C’est un peu une surprise, serait-ce un changement de stratégie ? Dans le feuilleton du salaire des prêtres, il nous est apparu, en cette fin de semaine et à la suite d’une indiscrétion – confirmée depuis – que la Cour administrative d’appel de Bordeaux n’est toujours pas saisie d’une procédure du conseil général suite à la décision du tribunal administratif défavorable au président de cette collectivité le 29 décembre dernier. Selon l’avocat du conseil général, Patrick Lingibé, « les délais pour faire appel n’ont pas expiré ». Ce qui est vrai. D’un autre côté, l’avocat du département se montre désormais énigmatique quant…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • A supposer que la proposition faite ENFIN par l un de nos parlementaire aboutisse, elle ne vaudra que pour l avenir, et les salaires resteront dus jusqu au nouveau décret ou la nouvelle loi. Quel mystère entretient donc le cher avocat du CG ?
    Le sénateur Antoinette n avait il pas déjà saisi l Assemblée ?
    En tout cas, quelle que soit l étiquette de celui qui y arrivera, il est temps de sortir de ce système qui pèse sur le contribuable.

  • Antoinette n’a jamais fait de proposition de loi dans ce dossier

  • Je ne suis dans ce territoire que depuis trois ans et j’ai donc beaucoup de lacunes mais je pense être Français et souhaite ardemment que toutes ces exceptions aux lois de la république (religion, chasse, pèche, …) disparaissent car j’aime ce territoire qui m’a si bien accueilli.

  • Le problème de l’extension de la loi de 1905 n’est pas tant une censure au conseil d’état puisque les lois régissant l’extension des textes est toujours en vigueur et que tant qu’on ne l’a pas tenté, on ne sait pas si le conseil d’état le censurera d’autant plus que le conseil constitutionnel a donné une valeur quasi-constitutionnelle à cette loi. Si l’on veut passer par la loi, il suffirait de voter un amendement à cette loi disant qu’elle s’applique aussi en Guyane.
    Sauf qu’une séparation des églises et de l’état en Guyane poserait des problèmes au niveau des municipalités qui font des « messes officielles » financés par denier public, ce qui n’est pas autorisé ailleurs, mais surtout, le conseil général ne pourrait plus payer les gran man qui sont des autorités religieuses. Et ça, ça ferait perdre une certaine clientèle électorale…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube