vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

La préfecture autorise l’usine de cyanuration d’Auplata à fonctionner

La préfecture autorise l’usine de cyanuration d’Auplata à fonctionner
L'actu continue : on en parlait déjà sur Guyaweb...

Un arrêté préfectoral a été signé autorisant la mise en production de l’usine du site de Dieu Merci, première installation industrielle de Guyane à extraire de l’or par cyanuration, exploitée par la compagnie Auplata. En septembre 2019, Guyaweb décrivait la mue opérée par cette société minière désormais intégrée dans un groupe international du nom d’Auplata Mining Group (AMG). Pour (re)lire cet article > Auplata, chronique d’une mue annoncée 22 novembre 2019 : c’est une étape de plus de franchie pour AMG. L’Etat a autorisé la compagnie à faire fonctionner l’usine de cyanuration du site de Dieu Merci. Pour Luc Gérard…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

24 commentaires

  • Skope

    En terme de stratégie et de timing AMG n’aurait pas pu mieux faire… Il est évident que prochainement d’autres usines du même type verront le jour

  • EL MATADOR

    C’est la seconde usine après celle de ddc, toujours à petite échelle, ça reste moins pire que le mercure des garimperos utilisé à outrance et sans contrôle… Tant que ça reste des petites unités ça reste tolérable… On est loin de l’exploitation à grande échelle.

  • Anada

    Ce n’est que le début. L’usage du cyanure était l’argument important contre la montagne d’or! Et l’exploitation légalisée n’empêchera pas par ailleurs l’exploitation illégale.

  • EL MATADOR

    On ne peut pas comparer montagne d’or et dieu merci… De plus on ne peut pas comparer auplata, société française, avec montagne d’or, une multinationale

  • GZ

    « on ne peut pas comparer auplata, société française, avec montagne d’or, une multinationale »

    https://uploads.disquscdn.com/images/6642a0b306238eab3fecb3c1c39250e2cd23ee072043c5d96d8a554e1a21d54f.jpg

  • Kataklism

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/mine-d-or-dans-l-aude-38-enfants-surexposes-a-l-arsenic-20190813 Merci pour les enfants ! Et on comprend mieux pourquoi il faut maintenir a tt prix St Elie comme commune.

  • raf973

     » La société s’est également engagée à assurer un taux de reforestation jusqu’à 100% alors que la norme légale est de 30 % »
    Ce point mérite d’être souligné et devrait être salué.
    60 emplois locaux ce n’est pas rien.
    J’imagine qu’ils vont être surveillés de près par les services en charge des contrôles mais également par les associations.
    Je leur souhaite de réussir et montrer un orpaillage responsable ,respectueux de l’environnement avec une revegetalisation totale à là clef.

    J

  • benoit

    Je note que seul les « rejets » d activites passees vont etre traites.
    Aucune nouvelle zone a deforester ou a impacter.
    Et que, in fine ces zones seront reboisees.
    Avec emploi et redistribution de richesses a la clef.
    Pourvu que ca dure.

  • EL MATADOR

    «J’imagine qu’ils vont être surveillés de près par les services en charge des contrôles mais également par les associations.»
    Il est vrai que les associations jouent un rôle important, en dénonçant le cas échéant tout déviance de ce type de projet. Heureusement il n’y en a pas pour le moment, et souhaitons qu’il n’y en ait pas, dans ce qui représente une petite unité de traitement aux normes draconiennes et surveillée de très près, contrairement à ce qui a pu se passer ailleurs.

  • GZ

    «  La société s’est également engagée …
    Ce point mérite d’être souligné et devrait être salué…
    60 emplois locaux ce n’est pas rien.
    …vont être surveillés de près… Je leur souhaite de réussir et montrer un orpaillage responsable ,respectueux de l’environnement avec une revegetalisation totale à là clef.

    Je note que seul les « rejets » d activites passees vont etre traites.
    Aucune nouvelle zone a deforester ou a impacter.
    Et que, in fine ces zones seront reboisees.
    Avec emploi et redistribution de richesses a la clef.
    Pourvu que ca dure…. »

    « Il est vrai que les associations jouent un rôle important, en dénonçant le cas échéant tout déviance de ce type de projet. Heureusement il n’y en a pas pour le moment, et souhaitons qu’il n’y en ait pas, dans ce qui représente une petite unité de traitement aux normes draconiennes et surveillée de très près, contrairement à ce qui a pu se passer ailleurs. »

    Edifiant, les gars. Bravo.
    C’est l’artillerie lourde de la langue de bois. C’est spontané de votre part ou sur instructions ?

  • raf973

    Bonjour GZ
    A part l’arrêt total ou l’interdiction de cette activité, vous voulez quelque chose ?
    Que doivent ils faire pour être acceptable a vos yeux ?

    Je réitère ce que j’ai ecrit :  » La société s’est également engagée à assurer un taux de reforestation jusqu’à 100% alors que la norme légale est de 30 % ». Ca ne vous suffit pas ?
    60 emplois locaux ce n’est pas rien !
    J’imagine qu’ils vont être surveillés de près par les services en charge des contrôles mais également par les associations.

    Si cette société respecte ses engagements, de mon point de vue il n’y a aucun probleme. C’est spontané et sans instruction, on est dans un pays libre ou nous pouvons tous nous exprimer.

  • EL MATADOR

    « C’est l’artillerie lourde de la langue de bois. C’est spontané de votre part ou sur instructions ? »

    réponse: ni l’un ni l’autre, je suis soucieux de l’environnement comme toute personne se doit de l’être en Guyane, mais je suis contre le principe de mettre la Guyane sous une cloche de verre en bloquant systématiquement tout projet industriel, et faire de nous des assistés attendant l’argent de la métropole ou de l’Europe et dépendant totalement des importations pour notre survie.
    Autant on peut se poser des questions sur les risques de montagne d’or, autant cette petite unité auplata semble peu offensive tant qu’elle reste sous contrôle, c’est ce contrôle qui est nécessaire de la part des associations et des services de l’état. Je ne suis ni actionnaire d’auplata ni militant d’une association quelconque, juste un citoyen lucide sur l’avenir de notre belle région.

  • Remi973

    ça veut dire quoi « un taux de reforestation jusqu’à 100% » ? Une plantation d’arbustes qui vont crever dès la première saison sèche, ça correspond aussi à la définition ? Ils arrivent à fabriquer de la forêt ancienne multiséculaire en quelques années ?
    D’ailleurs, sur le terrain, loin de tout, au fin fond de la forêt, à Saint-Elie, qui peut vérifier et confirmer que ça se passe bien comme annoncé ? Quel particulier, quelle association, et même quelle administration en a les moyens à l’époque des restrictions budgétaires ?

    Est-ce vraiment efficace d’un point de vue environnemental ? Quel dispositif de suivi scientifique permet de l’affirmer ? A t’on une idée des impacts réels sur le long terme ? Quelle régénération des sols ? Quelle retour de la faune aquatique dans les cours d’eau après leur départ ? Quelles études existent sur le sujet ?

    Quel minier respecte la charte de bonne conduite qu’ils ont tous signé en 2005 ? Qui vérifie ? Quelle conséquences s’ils ne la respectent pas ?
    https://montagnedor.fr/wp-content/uploads/2018/07/Charte-des-op%C3%A9rateurs-miniers.pdf

  • Frog

    Ok alors on repasse les stériles des anciennes exploitations et ensuite?
    Cette usine est un pari sur l’augmentation de l’exploitation sur le secteur
    Un pari sur les marcheurs.

  • GZ

    Raf
    Engagement sur engagement… Vous IMAGINEZ… SI …respecte… DDD
    Vous ne voyez vraiment pas le creux ? Dans un pays où le mensonge est officialisé en politique depuis les « promesses n’engagent que ceux qui les croient » ?
    Vouloir est bien grand mot, Raf. Je ne « veux » rien, sinon j’aimerais que la forêt ne soit pas sacrifiée sur l’autel de la médiocrité qui n’a rien d’autre à faire que de s’accrocher à un énième hubris par défaut. Pis-aller désespéré.
    Pour vous il n’y a aucun problème. Pour moi il est inconcevable que l’on puisse plaider, en 2019 encore, la cause d’une activité extractive dans un reliquat de forêt primaire tropicale. Vos emplois sont risibles face à l’enjeu.
    Si c’est la norme légale de de 30% (!!), alors c’est que c’est Bon ? Non Raf, la « reforestation », 30 ou 100 %, n’est qu’un cache-sexe de bonne conscience.
    Aussi, politiquement parlant, il est invraisemblable plaider pour l’orpaillage dans un pays où les autorités taisent la quantité extraite (voir FF) et où elle est taxée à 50 Euros/kg… (Peut-être « majorée »depuis ? A 52 Euros :-) ? Mme Ferrarini ?)
    A ce niveau la question se pose : à qui appartient l’or du sol national ? A la collectivité nationale ou à des fonctionnaires chargés de la servir d’après la théorie ?
    Le niveau de transparence donne la réponse…
    Non. Ni économiquement, ni écologiquement, ni politiquement. Sorry.
    Mais rassurez-vous, l’orpaillage continuera. En fin de compte, il n’est que l’accélérateur de l’inéluctable.

    • Helene Ferrarini

      Bonjour,
      J’avais écrit cet article sur la fiscalité minière en Guyane, peu de temps avant le débat public sur le projet de la Montagne d’or. C’était il y a maintenant presque deux ans. Il faudrait bien sûr le mettre à jour, mais il ne me semble pas qu’il y ait eu de changements notables (à vérifier…) >>
      https://www.guyaweb.com/actualites/fiscalite-de-montagne-dor/

  • GZ

    Laissez ce détournement, Monsieur Matador. Le « blocage systématique de toute avancée » n’est pas l’oeuvre dé zadministré en général et encore moins l’oeuvre dé zadministré contestataires de l’orpaillage.
    Par conséquence, la dépendance de la Guyane non plus.
    Essayez de comprendre les causes de la situation au lieu de promouvoir n’importe quoi en guise de solution. Il ne suffit pas de dire qu’on est « soucieux de l’environnement ».
    Une extractive extractive n’est pas industrie. Elle ne structure rien, elle est le symbole même de l’exploitation, dans tous ses sens.

    Je salue l’assouplissement de votre position sur la MO, (certainement suite au provisoire reculade gvtal), mais la question de l’orpaillage ne s’apprécie ni sur taille ni sur contrôle quelconque. Il ne s’agit pas de cette usine Auplata mais du choix de VOIE et de la compréhension du réel.

  • Frog

    Et on attend fébrilement le premier accident de camion chargé au cyanure sur la route de petit saut ( en principe interdite au public car dangereuse) ou de la barge slalomant entre les arbres morts sur le lac…

  • GZ

    Merci Madame pour la précision qui nous rappelle que la quantité extraite est purement DECLARATIVE.
    https://uploads.disquscdn.com/images/dc77ffca3b4509918e2369636888bd810da633876b0017d10a064fc2cadd4ed7.gif
    Évidement, car par nature incontrôlable… DDD. De la sorte le calcul de taxes n’est qu’une fumée d’écran, les taxes étant conséquemment DECLARATIVES.
    Le plus incroyable n’est pas cette docilité de l’administration prête à frapper le sans-dent pour deux sous et demi, mais le fait qu’elle arrive à promouvoir une telle activité…avec le concours des élus à tous niveaux, comme d’hab.
    Du coup on entrevoit la raison du refus préfectoral à divulguer la qté d’or « légalement » extraite…

    Un « dispositif de soutien » à l’initiative privée n’est donc pas une subvention, qu’il dit…
    http://h16free.com/wp-content/uploads/2019/10/gifa-foutage-de-gueule.gif , Monsieur ?

    La Guyane Française… personne ne croira.

  • benoit

    Gz je parierais pas 2.sous que vous n etes.pas et n avez jamais ete entrepreneur.
    TOUTES les.societes, TOUS les artisans, quelque soit leurs activites sont imposes sur des valeurs dites declaratives ( declarations fiscales bilan livre de production etc..).
    L agriculteur de cacao, le.pecheur de sinamary, le mecanicien de saint laurent, le boulanger de st georges sont impose et taxes sur la base de documents declaratifs.
    Meme le.contribuable, jusqu a l annee derniere, etait impose sur le revenu suivant une declaration.
    Donc NON la mine n est pas une exception mais bien une normalite.
    Libre aux services de.l etat : fisc, douane, et autre, de faire des controles.

  • GZ

    Benoit, vous battez la sauce volontairement, dans le but de mélanger saison et salaison ou vous ne comprenez encore absolument rien ?
    Vous auriez perdu votre pari.

  • benoit

    Bah ! reponse incipide, inutile et totalement denuee de sens
    Etes vous en manque de reconnaissance ?

  • GZ

    Asseyez-vous troll Benoit, votre compréhension de textes est encore 0/20

  • le Jaguar
    02 décembre 2019

    Ainsi on va détruire durablement la nature en utilisant un produit hautement toxique pour extraire un métal qui n’est d’aucune utilité vitale pour l’homme. Comment peut-on tenir de tels raisonnements en 2019 avec le recul qu’on a désormais sur les méfaits de l’industrialisation excessive et la mise en évidence quotidienne de la destruction de la planète.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Colloque sur le cinquantenaire de la suppression du Territoire de l’Inini

Il aura lieu samedi 7 décembre de 9h à 16h au siège de la Collectivité Territoriale de Guyane, route de Suzini à Cayenne. « Le 6 juin 1930 est créé en Guyane le territoire autonome de ...

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

David Riché placé en garde à vue ainsi que 3 autres personnes dans le cadre d’une enquête pour «favoritisme» et «recel de favoritisme»

Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une affaire judiciaire en cours, ont révélé nos confrères...

Toutes les petites annonces ( 1 ) :

Véhicules ( 1 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube